Mario Jean en vedette dans deux pièces de théâtre | 7 Jours
/magazines/echosvedettes

Mario Jean en vedette dans deux pièces de théâtre

Image principale de l'article Mario Jean en vedette dans deux pièces de théâtre
Photo : Patrick Séguin / TVA Publications

Auteur de ses spectacles d’humour depuis le début de sa carrière, Mario Jean a ajouté une corde à son arc en écrivant des pièces de théâtre. Il a composé et mis en scène Kilimandjaro, à l’affiche du Théâtre La Marjolaine, et a écrit Le grand virage, dans laquelle il joue aux côtés de Diane Lavallée. 

Après son cinquième spectacle d’humour en solo, Mario Jean avait l’impression d’avoir fait le tour de l’exercice et se posait des questions sur son avenir. «Je n’avais pas encore touché au théâtre. Je côtoie beaucoup de comédiens, j’ai des amis qui jouent au théâtre. Pour moi, il y a quelque chose de noble dans cet art, et je voulais l’essayer.» Il a donc cherché une pièce qui pourrait lui convenir et s’est finalement retrouvé au Théâtre La Marjolaine dans Je vous écoute, dont il avait signé l’adaptation.

Le succès étant au rendez-vous, Marc-André Coallier, le directeur du théâtre, lui a proposé une nouvelle idée. «On avait tous les deux monté le Kilimandjaro, mais pas ensemble. Il voulait une pièce sur des gens qui font cette expédition. Je lui ai dit de me laisser aller avec ça. J’ai écrit un texte qui devait être joué en 2020. Le coup de foudre de l’écriture est revenu avec ce projet. J’ai aussi eu une autre idée, et je l’ai présentée aux responsables
de Monarque productions, qui l’ont acceptée. Finalement, à cause de la pandémie, mes deux pièces se jouent en même temps, cet été.»

Un tournant de vie
La pièce Le grand virage, dans laquelle il donne la réplique à Diane Lavallée, lui a également été inspirée par une série de remises en question. «Pour les gens de ma génération, la pandémie a suscité des questionnements profonds sur ce qu’on voulait faire pour le reste de notre vie. J’ai donc eu l’idée d’un couple qui, au tournant de la soixantaine, décide de prendre un grand virage et veut en faire part à ses enfants. Les conseils de famille n’existent plus vraiment et, comme leur fille habite à Vancouver, et leur fils, à Gaspé, ils en font l’annonce par Zoom.»

Le couple se livre à cœur ouvert à ses enfants, mais ça ne se passe pas comme prévu. «On se rend compte petit à petit que les enfants ont aussi leurs problèmes, et le couple va redevenir des parents — ce qu’on est jusqu’à la fin de notre vie.» 

La pièce comporte un défi technologique, parce que les interactions avec les enfants, joués par Mylène St-Sauveur et Jean-Carl Boucher, censées se faire par Zoom, sont préenregistrées et diffusées sur écran. «On n’a pas beaucoup de temps morts. Il faut être vraiment précis. Mais quand on y est, c’est extraordinaire. Pour moi, ça demande une plus grande concentration.»

Mario Jean précise toutefois que ce n’est pas une histoire vécue. Il n’a rien annoncé à sa blonde ni à ses enfants, même s’il reconnaît lui aussi avoir eu des questionnements profonds pendant les confinements successifs. «Je suis tombé sur une étude qui dit qu’à 75 ans, nos forces et notre vitalité sont en mode régression, et c’est irréversible. Si on se blesse ou si on se fait opérer à 60 ans, tout va revenir comme avant. À partir de 75 ans, ça ne revient pas. C’est la même chose sur le plan cognitif, physique et même financier. On peut rester en pleine forme, mais tout baisse tranquillement dès qu’on atteint cet âge-là.»

La tournée de la pièce Le grand virage va l’occuper jusqu’à la moitié de l’automne, et il réfléchit déjà à d’autres projets. «Je vais sûrement écrire un nouveau spectacle d’humour, parce que je m’éclate là-dedans, ou encore une pièce de théâtre pour l’été prochain. La beauté de ce métier, c’est qu’il faut faire plein d’affaires en même temps pour en vivre et s’amuser. On verra où ça va me mener.» 

La pièce Le grand virage est présentée jusqu’au 30 juillet à L’Assomption, du 3 au 14 août à Saguenay, puis en tournée à la rentrée. Infos: monarqueproductions.com.
On peut voir Kilimandjaro au Théâtre La Marjolaine, à Eastman, jusqu’au 20 août. Infos: lamarjolaine.info.

À VOIR AUSSI: Rosalie Vaillancourt vend son charmant appartement de Montréal pour 525 000$

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus