La designer Camille Charland Perez de retour avec une nouvelle émission | 7 Jours
/magazines/tvhebdo

La designer Camille Charland Perez de retour avec une nouvelle émission

Samedi 11 h 30, TVA | Début

Dans sa nouvelle émission, Camille Charland Perez prouve que les mini-chalets n’ont rien à envier aux grands!
Photo : © CASA

Dans sa nouvelle émission, Camille Charland Perez prouve que les mini-chalets n’ont rien à envier aux grands!

Le public est tombé sous le charme de Camille Charland Perez dans l’émission Rénover pour louer. Et voilà que la designer revient avec une nouvelle émission qui nous fait découvrir de petites maisons secondaires au design grandiose! 

Camille, le public a fait ta connaissance avec l’émission Rénover pour louer, n’est-ce pas?

Exactement! À cause de la crise de la covid-19, enregistrer une deuxième saison de Rénover pour louer était compliqué, la location à court terme étant carrément arrêtée en début de pandémie. J’étais donc à la recherche d’une nouvelle idée de projet télé lorsque la famille Laflamme-Poitras m’a approchée pour que j’effectue le design intérieur de six mini chalets en Outaouais. 

Le phénomène des mini-chalets est de plus en plus tendance au Québec!

Voilà pourquoi j’en ai glissé un mot aux producteurs de Rénover pour louer, et ils ont vu une nouvelle émission en ce projet immobilier! Vous serez donc témoin de toutes les étapes de la construction de ces mini-chalets, situés sur un terrain escarpé en pleine forêt. 

En hiver comme en été, cette immense fenêtre offre une vue spectaculaire sur les montagnes.

Photo : © CASA

En hiver comme en été, cette immense fenêtre offre une vue spectaculaire sur les montagnes.

Construire un mini-chalet représente-t-il un grand défi?

Oui, puisqu’il faut tout prévoir dans les moindres détails. Comme il s’agit d’une habitation secondaire, nos besoins ne sont pas les mêmes qu’à la maison. Il n’est pas essentiel d’avoir un énorme frigo ou un duo laveuse-sécheuse de grand format. Il faut maximiser l’espace en optant pour des meubles ergonomiques et multifonctionnels. 

Peux-tu nous donner un exemple?

Bien sûr! Habituellement, un mini-chalet comprend une chambre, une salle de bains et une pièce à aire ouverte, qui abrite la cuisine et le salon. Un même meuble peut servir à la fois de sofa pour regarder la télévision et de banquette pour la cuisine. Un îlot peut être utilisé comme comptoir de cuisine et table à manger. Il faut sortir de sa zone de confort, être créatif avec ce qui nous entoure et se limiter aux essentiels. 

En plus de nous permettre de suivre la construction du projet en Outaouais, tu nous fais visiter 10 mini-chalets exceptionnels situés dans différentes régions du Québec.

Nous avons visité de jolies petites maisons secondaires en Estrie, dans les Laurentides et dans la région de Québec. Chacune est située sur des sites enchanteurs, que ce soit sur le bord de l’eau, à flanc de montagne ou en pleine forêt. La coupe minimale des arbres, l’orientation de la bâtisse, l’architecture qui exploite la richesse de l’environnement... tout a été pensé de façon à réduire au maximum l’empreinte écologique. Les propriétaires de ces mini-chalets se sont déposés dans la nature au lieu de s’y imposer!

Photo : © CASA

As-tu eu des coups de cœur parmi ces 10 mini-chalets?

Difficile de choisir, car ils sont tous magnifiques. Mais j’ai visité un mini-chalet avec une fenêtre de 10 pieds de haut qui donnait sur un paysage montagneux. J’avais l’impression d’être dans une boîte de verre, en pleine forêt! L’apport de lumière naturelle et la connexion avec la nature étaient incroyables! 

Pour profiter pleinement d’un mini-chalet, il ne faut pas oublier l’espace extérieur!

Photo : © CASA

Pour profiter pleinement d’un mini-chalet, il ne faut pas oublier l’espace extérieur!

Selon toi, la tendance des mini-chalets est-elle là pour rester?

Oui, j’en suis persuadée. À cause de la pandémie, le marché de la vente et de la location de chalet a littéralement explosé. Plusieurs citadins qui désirent renouer avec la nature optent pour le mini-chalet, pour son prix avantageux et le mode de vie minimaliste en accord avec l’environnement qu’il permet. 

En terminant, après Rénover pour louer et Mini-chalet: Grandeur nature, as-tu d’autres projets de tournage?

J’ai proposé plusieurs idées aux producteurs, reste à voir ce qui se concrétisera en premier. Cela dit, jusqu’à présent on m’a vu revamper des décors dans mes émissions, mais à la base, mon métier c’est designer d’intérieur. Je dirige des projets de rénovation majeurs, et c’est ce que j’aimerais mettre de l’avant à la télévision.

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus