La maison-bleue: mission impossible | 7 Jours
/magazines/tvhebdo

La maison-bleue: mission impossible

Lundi 19 h 30, Radio-Canada | Finale de la saison 2

Afin de régler la crise du sirop, le président Hamelin organise une opération secrète à laquelle Thierry (Daniel Savoie) ne pourrait pas être plus heureux de participer!
Photo : Bertrand Calmeau

Afin de régler la crise du sirop, le président Hamelin organise une opération secrète à laquelle Thierry (Daniel Savoie) ne pourrait pas être plus heureux de participer!

L’unique espoir de revoir le sirop d’érable couler au Québec réside dans le succès de la mission secrète organisée par le président Hamelin et sa petite équipe. Avec Jacques et Mireille détenus aux douanes, les frères Charette qui se disputent et Karine qui ne voit plus rien, le dénouement de cette opération est plus qu’incertain...  

Ça fait maintenant des semaines que le Québec est aux prises avec l’une des plus grandes crises de son histoire. Les érables ont cessé de couler, et toutes les réserves de sirop et produits de l’érable ont été épuisées. On sait maintenant qu’il s’agit d’un acte de sabotage. Les érables ont été contaminés, et seul l’antidote qui a été élaboré dans un laboratoire ultra secret du Canada pourrait les sauver et mettre fin à la crise. Pour le président Hamelin, plus rien d’autre ne compte que de sauver les érables et de remplir à nouveau les étalages des succursales de la SQDSE avec le précieux sirop. 

L’objectif du commando est d’infiltrer un laboratoire canadien afin d’y dérober l’antidote à la maladie qui ronge les érables québécois.

Photo : Bertrand Calmeau

L’objectif du commando est d’infiltrer un laboratoire canadien afin d’y dérober l’antidote à la maladie qui ronge les érables québécois.

Le président Hamelin entend profiter de sa présence à un événement officiel qui se tient au Canada pour s’y rendre en compagnie de ses plus fidèles alliés et s’introduire en douce dans le laboratoire secret. Pour cette mission, nommée opération Chalumeau, Hamelin doit s’entourer de gens en qui il a totalement confiance: sa femme, Mireille, son garde du corps, Stéphane, son neveu, Thierry, les frères Charette ainsi qu’Antoine et Karine sont donc du voyage. Pour ne pas éveiller les soupçons, le groupe sera divisé et fera le voyage dans des voitures différentes. Thierry est gonflé à bloc, mais les autres membres de l’équipe ne sont pas convaincus de réussir leur mission. Pour leur redonner confiance, le président Hamelin leur sert donc un discours sur les écureuils et les ravages qu’un petit nombre d’entre eux peuvent faire. 

Le douanier zélé

Serge Charette est le premier à franchir la douane. En tant que citoyen canadien, il s’attend à ce que ce ne soit qu’une formalité. Lorsqu’il se présente au guichet du douanier Taylor, ce dernier lui ordonne toutefois de se tasser sur le côté et de descendre de sa voiture. Pourra-t-il prendre la tête de la mission comme prévu? Le président Hamelin et son épouse ont eux aussi le malheur de tomber sur le douanier Taylor. À titre de président de la République du Québec, Hamelin est convaincu qu’il ne peut avoir de problèmes, mais il se trompe! Sa belle Mimi a peut-être omis de lui révéler certains détails sur son passé de duchesse du Carnaval de Québec et sur un certain concert qui aurait eu lieu à Toronto en 1989...

Malheureusement, Hamelin et ses alliés se butent au douanier Taylor (Patrick Drolet) dès qu’ils atteignent la frontière!

Photo : Bertrand Calmeau

Malheureusement, Hamelin et ses alliés se butent au douanier Taylor (Patrick Drolet) dès qu’ils atteignent la frontière!

Karine, Stéphane, le général Charette et Thierry franchissent pour leur part les douanes sans problème. Ils sont dans un motel à attendre les directives de Serge Charette ou du président, qui sont retenus aux douanes et ne peuvent les aider. Karine arrive finalement à joindre le président, qui lui offre une grosse promotion et la met en charge de l’opération Chalumeau. Karine a du leadership, mais elle n’a aucune expérience en la matière. De plus, elle n’a pas ses lunettes ni ses verres de contact, et ne voit rien de ce qui se passe autour d’elle. Dans les circonstances, elle risque d’avoir du mal à prendre la tête d’une opération aussi délicate.

Antoine à la rescousse

Depuis ses déboires avec le président américain et sa filature sur Gilbert Boudreau, Antoine refuse de participer à quelque mission que ce soit. Quand Karine lui envoie un message de détresse et qu’il comprend qu’il pourrait jouer un rôle clé dans le dénouement de la crise du sirop, il n’a cependant d’autre choix que de répondre présent. Cette fois encore, rien ne sera simple pour lui et il devra poser des gestes qu’il regrettera certainement par la suite.

Forcé de contribuer à la mission, Antoine (Simon Beaulé-Bulman) se montrera-t-il à la hauteur?

Photo : Véro Boncompagni

Forcé de contribuer à la mission, Antoine (Simon Beaulé-Bulman) se montrera-t-il à la hauteur?

À mesure qu’il approche du laboratoire secret, le petit commando voit les obstacles se dresser les uns après les autres, et des ennemis insoupçonnés surgissent pour lui barrer la route. L’enjeu est cependant trop grand pour renoncer, et l’échec ne doit pas être envisagé. Les érables québécois seront-ils sauvés? 

À lire aussi

Et encore plus