Guillaume Lafond fait enfin ce qu’il a toujours rêvé | 7 Jours
/magazines/echosvedettes

Guillaume Lafond fait enfin ce qu’il a toujours rêvé

Image principale de l'article Il fait enfin ce qu’il a toujours rêvé
Photo : Julien Faugère / TVA Publications

Depuis sa participation à Star Académie en 2021, Guillaume Lafond fait enfin ce qu’il a toujours rêvé. Il enchaîne les spectacles aux quatre coins de la province et il prépare un premier album à saveur country pour l’automne.

• À lire aussi: Guillaume Lafond de Star Académie réalise un rêve et prépare un premier album

L’initiation au country n’a pas été forcément familiale pour Guillaume Lafond, même si son grand-père paternel écoutait beaucoup de western québécois. «J’en écoutais avec lui et j’aimais ça, a-t-il dit en entrevue. Ensuite, je suis tombé dans le country américain. Mes parents sont surtout des amoureux de la musique, ils écoutaient beaucoup de choses différentes. C’est plutôt moi qui avais un penchant naturel pour le country.»

S’il aime ce style de musique en particulier, c’est avant tout pour les thèmes généralement abordés dans les chansons. «C’est le style qui me rejoint le plus pour l’aspect authentique. Les chansons sur la famille, l’amour et l’amitié me parlent directement. Je suis un amoureux de la musique; j’aime danser, j’aime jouer de la guitare. J’ai commencé à jouer vers l’âge de 10 ans, et j’ai expérimenté beaucoup de styles musicaux avant de tomber en amour avec le country.»

Il joue de la guitare depuis l’âge de 10 ans.

Photo d'archives Agence QMI, Joel Lemay

Il joue de la guitare depuis l’âge de 10 ans.

Un premier extrait

Pour sa première chanson originale, qui s’appelle Rien à faire, Guillaume Lafond voulait proposer une chanson plutôt légère et estivale. «On prépare un album qui pourrait sortir à l’automne, et on voulait commencer par un premier extrait à la fin du printemps. J’avais déjà écrit pas mal toutes mes chansons, et j’ai choisi celle qui pouvait le mieux symboliser le début de l’été. Rien à faire était celle qui allait le mieux avec la situation! C’est une chanson facile, légère, dansant­e, qui parle du fait qu’il faut prendre le temps de ne rien faire, s’asseoir quelque part et se perdre dans ses pensées.»

Pour la plupart des textes de ses chansons, Guillaume s’inspire de l’air du temps. «Quand je m’installe pour composer, je peux avoir des mélodies ou des riffs de guitare en tête, mais c’est rare que j’aie déjà un texte précis. Je me concentre d’abord sur la musique avant d’écrire des paroles; elles viennent ensuite naturellement. Je parle de la vie en général, de l’amitié, de l’amour, de la famille, du temps qui passe... C’est tout ça qui m’inspire, en plus de certaines de mes expériences ou de choses que des amis ont vécues. Je suis un gars amoureux, j’aime la vie, mais je ne voulais pas que ça tourne uniquement autour de l’amour. Il y a des sujets moins heureux qui peuvent aussi être intéressants à évoquer dans une chanson.» 

Le jeune chanteur s’est dit très impressionné et honoré d’avoir une chanson sur un disque, Mille après Mille, avec de grands noms comme Ginette Reno, Paul Daraîche ou Guylaine Tanguay. Il devrait d’ailleurs entrer en studio dans les prochaines semaines pour finir d’enregistrer les chansons de son premier album. «Je devrais rentrer en studio en août avec David Laflèche pour enregistrer le reste des chansons. C’est lui qui va réaliser l’album. J’avais écouté son
album country, et le son qu’il est allé chercher m’intéressait beaucoup. La première fois qu’on s’est rencontrés, j’ai eu le sentiment que c’était le bon. On a enregistré l’extrait ensemble, et cela a confirmé que c’était avec lui que je voulais travailler.»

Des apprentissages de vie

Avant même de participer à Star Académie, Guillaume Lafond avait déjà commencé à se faire un nom dans le milieu de la musique country. «J’essayais tranquillement de me faire une place, je ne suis pas un gars très entreprenant de nature. Je me contentais de faire mes spectacles dans les bars et les restaurants la fin de semaine, et ça me rendait déjà très heureux. J’avais monté un répertoire et je chantais plein de choses différentes. J’essayais de vivre de ma musique; mon plus grand rêve était de vivre de cette passion. Je n’ai pourtant jamais cru cela possible avant de participer à Star Académie. Aujourd’hui, vivre de ma musique me rend vraiment heureux.»

Il admet qu’il n’est pas forcément fonceur quand les épreuves sont trop importantes. «Je n’ai pas la fibre d’un entrepreneur, et je n’avais pas fait les démarches pour m’entourer de gens qui pourraient m’aider là-dedans. Je n’y croyais pas complètement, je me contentais de ce que j’avais. Je n’osais pas aller plus loin.»

Son expérience à l’Académie lui a toutefois permis de croire en lui et en ses chances, et d’acquérir des connaissances, des techniques et des conseils qui lui servent beaucoup aujourd’hui. «Tout ce que les profs m’ont transmis me permet de m’améliorer. Je n’avais, par exemple, jamais pris le temps d’approfondir ma technique vocale. Je chantais à l’oreille et avec tout mon cœur, mais en ayant des techniques différentes et en mettant en pratique ce que j’ai appris, ça me permet de faire des spectacles à répétition sans que ma voix se fatigue trop.»

La visibilité que lui a offerte cette émission est aussi une grande richesse pour celui qui rêve d’une carrière solo longue et florissante. «Les gens viennent me voir et ils reviennent ensuite plusieurs fois. Ça me touche beaucoup.» L’émission lui a également donné la motivation de ne jamais lâcher prise malgré les complications et les difficultés. «Délaisser mon travail quotidien pour me concentrer sur la musique à temps plein et essayer de faire mon possible là-dedans, ce n’est pas forcément facile.» 

En tournée

Guillaume Lafond est actuellement en tournée, pour une bonne partie de l’été — avant même la sortie de son album. «La visibilité de Star Académie m’a aussi donné l’occasion de faire beaucoup de spectacles. C’est ce que j’aime le plus. Je m’améliore et je commence à avoir le bon rythme pour évoluer.» 

Sur scène, il est accompagné de plusieurs musiciens, dont son meilleur ami, qui jouent avec lui depuis un bon bout de temps. Ils viennent principalement de la scène du blues, et ensemble ils ont réussi à produire un son original. «Shawn McPherson, mon meilleur ami, est un joueur d’harmonica, et j’aime beaucoup cet instrument. On a souvent joué ensemble et il y a une complicité unique entre nous. Les autres musiciens sont aussi des amis, ils me comprennent et savent comment je veux que ça sonne. Je veux essayer d’offrir quelque chose de différent. Je veux que les gens voient qu’on s’amuse quand on est sur scène.»

Pour ajouter du plaisir à l’exercice de la tournée, Guillaume s’est acheté, l’automne dernier, une fourgonnette aménagée. «La tournée va m’obliger à voyager un peu partout au Québec. Je vais essayer de ne pas faire qu’un spectacle: j’aimerais aussi pouvoir découvrir les régions que je visite. Au lieu d’aller dans des hôtels, on va pouvoir garer le camion un peu n’importe où.» 

Un danseur-né  

On a découvert ses déhanchements sexys durant Star Académie. Guillaume Lafond affirme qu’il adore danser. «La musique et la danse vont ensemble. Quand je joue de la guitare, il y a toujours quelque chose qui se fait aller, ce n’est pas statique. Lorsqu’ils étaient plus jeunes, mes parents étaient danseurs de rock’n’roll acrobatique. J’ai toujours aimé bouger. Ils m’ont souvent emmené dans des soirées dansantes, et je m’endormais dans les manteaux!» Ses parents ne lui ont toutefois pas donné de cours. «Ils m’ont donné des bases, mais j’ai aussi suivi des cours de swing. Ça m’a permis de me dégourdir un peu. Même si je ne suis pas le meilleur, je m’en fous: tant que je peux bouger avec du rythme, j’ai du plaisir.»

Découvrez toutes les nouvelles et l'actualité de vos vedettes country préférées dans notre nouveau magazine hors-série Échos Vedettes Country, maintenant disponible dans les dépanneurs, pharmacies, épiceries et à jemagazine.ca/echosvedettes. Le magazine vient avec l'album Mille après mille, qui comprend Rien à faire, la première chanson originale de Guillaume Lafond.

À VOIR AUSSI: Toutes les grandes stars qui ont chanté avec les Académiciens au fil des ans

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus