Bianca Gervais en vedette dans la nouvelle émission du Club illico | 7 Jours
/magazines/tvhebdo

Bianca Gervais en vedette dans la nouvelle émission du Club illico

Bianca Gervais va incarner une mère monoparentale aimante, attachante et imparfaite dans la comédie dramatique «Les perles», nouvelle production originale de Club illico. Projetée dans un tourbillon dans son village de la Haute-Côte-Nord après une révélation la concernant, la trentenaire va vivre des moments pour le moins bouleversants. 

PHOTO COURTOISIE

• À lire aussi: Bianca Gervais réalise ce documentaire sur les 20 ans de Mixmania

L’œuvre écrite par Erika Soucy («Léo») et réalisée par Hervé Baillargeon («Six degrés») va braquer ses projecteurs sur la vie de Stéphanie (Bianca Gervais), une femme qui élève seule ses filles Laurence (Cassandra Latreille, excellente dans «Toute la vie»), 16 ans, et Juliette (Anouk Tanguay), 9 ans.

La jeune mère donne tout à ses «perles», qui ont des pères différents, très peu impliqués. La journée où elle décide de penser à elle et part dans le sud avec son amant, préférant dire qu’elle s’en va dans une retraite de yoga, elle met la table pour un véritable scandale de village qui va prendre des proportions énormes. Surtout que son amie Cynthia, une femme innue interprétée par Sharon Fontaine-Ishpatao («Kuessipan»), va en beurrer épais en prétextant que Stéphanie était en dépression.

PHOTO COURTOISIE

«Ta réputation professionnelle, sociale et amoureuse, tout ça ne tient qu’à un fil. Stéphanie va se retrouver dans un gros engrenage où les choses dans sa vie vont tomber une à une jusqu’à... C’est vraiment intéressant, c’est un effet boule de neige hallucinant. On perçoit les gens d’une façon et quand ils ne sont pas ce qu’on voudrait qu’ils soient, "oh bo boy!"», a dit Bianca Gervais, qui joue depuis l’âge de 9 ans.

«Les perles», dont le tournage va se mettre en branle en juillet en vue de divertir les abonnés de Club illico en 2023, va s’intéresser à la monoparentalité, à la maternité précoce ainsi qu’à la solidarité féminine devant les obstacles. Parce que la production souhaite proposer une œuvre pleine de vérité et la plus authentique possible, on naviguera entre émotion et humour pour raconter les péripéties de Stéphanie, qui va également être préoccupée par une révélation faite par sa fille aînée.

«Quand la vérité éclate, elle devient une paria dans le village. À quel point les femmes ont-elles le droit d’être fatiguées ou pas, ce qu’on attend d’elles, de la maternité? À quel point a-t-on de l’empathie ou le jugement facile en société? Elle est partie faire l’amour dans le sud et est-ce que le gars, lui, va être jugé comme elle? A-t-on affaire à un double standard?» a demandé la comédienne.

PHOTO COURTOISIE

«Le moteur de Stéphanie, c’est l’amour, c’est juste qu’elle est maladroite. Ça va créer beaucoup de discussions, c’est le "fun" d’avoir un personnage principal qui n’est pas parfait», a indiqué Bianca Gervais.

La comédienne évoque une «partition extraordinaire» et lève son chapeau Erika Soucy, disant «qu’elle va provoquer une petite révolution» dans nos écrans avec «Les perles».

PHOTO COURTOISIE

L’action va nous permettre de profiter à l'écran des paysages de la Côte-Nord, terre natale de l’autrice, que l’on connait aussi pour sa pièce «Les Murailles».

Bianca Gervais ne délaissera pas pour autant son rôle dans la série «Les moments parfaits». Dans la deuxième saison de cette fiction dramatique qui sera de retour à TVA en septembre, son personnage va même être encore plus présent.

Produite par Encore Télévision, en collaboration avec Québecor Contenu, la comédie dramatique «Les perles» va compter 13 demi-heures. Celles-ci seront déposées sur Club illico l'an prochain.

À VOIR AUSSI:   

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus