Faire une virée magasinage aux États-Unis | 7 Jours
/magazines/7jours

Faire une virée magasinage aux États-Unis

Image principale de l'article Faire une virée magasinage aux États-Unis
Photo : Shutterstock

Maintenant que les restrictions de voyage ont été allégées, il est temps de traverser la frontière! Pour le plaisir de se dépayser, bien sûr, mais aussi pour faire une virée shopping dans les outlets. 

Plattsburgh  

Photo : Shutterstock

Située dans l’État de New York à environ une heure d’auto de Montréal, la ville de Plattsburgh est le paradis du magasinage, même si ce n’est pas un endroit débordant de cachet. Qu’on souhaite acheter des vêtements, des accessoires pour la maison ou des livres, on y aura l’embarras du choix. D’abord, le Champlain Center comprend plusieurs boutiques qu’on n’a pas au Québec, notamment Dick’s Sporting Goods, où on trouve de l’équipement de plein air et de sport. Ensuite, Kohl’s et JC Penney, deux grands magasins de détail où on peut s’habiller de pied en cap, et ce, à prix très raisonnable. Avant de partir, on ira faire un tour chez Target et chez DSW pour trouver des souliers de designers soldés. On quitte ensuite le Champlain Center pour se rendre au T.J. Maxx et au Bed Bath & Beyond. Et pourquoi ne pas terminer ce quadrilatère avec le centre de rénovation Lowe’s Home Improvement afin d’y dénicher quelques trésors pour l’extérieur? Mais avant de quitter Plattsburgh, il faudra passer par la boutique de cadeaux A Beautiful Mess, située non loin de The Corner Store Bookshop, où l’on trouve une foule de livres usagés à rabais.

Où manger

Photo : Shutterstock

Pour le petit-déjeuner, on se rend au restaurant Quiche et Crêpe ou au The Hungry Bear. Pour le dîner et le souper, les options ne manquent pas. Les amateurs d’ailes de poulet apprécieront le Buffalo Wild Wings. Si on préfère le steak, Butcher Block et Texas Roadhouse sont des musts, alors que pour les sushis, on se rend chez Yama Sushis. Pour combler notre envie de bons petits plats italiens, on opte pour le Arnie’s Restaurant, alors que pour un repas plus chic, on réserve au Anthony’s Restaurant & Bistro. 

Lake George 

Photo : Shutterstock

Aussi située dans l’État de New York, la ville de Lake George est à moins de trois heures de route de Montréal. C’est une jolie ville nichée dans les Adirondacks, un massif composé de montagnes et de forêts anciennes, situé aux abords du lac George. On y trouve des magasins d’usine où, bien sûr, les prix sont souvent des plus alléchants, dont Michael Kors, Levi’s, Polo Ralph Lauren, Sketchers, Guess, Timberland et New Balance.

Où manger

On débute la journée au Biscotti Brothers Cafe et on lunche au Duffy’s Tavern. Pour souper, il y a de nombreuses options, mais il serait dommage de ne pas profiter de la beauté du lac. Si on souhaite manger sur le bord de l’eau, The Lagoon ou Lake George Beach Club promettent une soirée bien agréable.  

Burlington   

Photo : Shutterstock

Cette ville de l’État du Vermont est à environ deux heures de route de notre métropole. Notre virée commence sur Dorset Street, à South Burlington. On se rend au University Mall, où une foule de boutiques nous attend, dont Kohl’s, JC Penney, H&M, Sephora, Victoria’s Secret, Bath & Body Works, Journeys, Target et Jim’s Sports. Mais si on a davantage le goût d’une promenade en plein air, le Church Street Marketplace est la destination de choix. De chaque côté de la rue Church, on retrouve de nombreuses boutiques intéressantes, dont Banana Republic, L.L. Bean, Stella Mae et Whim Boutique, ainsi que des galeries d’art, des restos et des cafés à profusion.

Où manger

Photo : Gracieuseté

Pour déjeuner, on mange un délicieux bagel au Burlington Bagel Bakery, puis pour dîner, un arrêt au restaurant Honey Road nous permettra de déguster une variété de tapas méditerranéennes dans une ambiance chic et détendue. Évidemment, pour le souper, on a aussi l’embarras du choix, mais si on souhaite un bistro français, Leunig’s Bistro est un incontournable, tandis que pour vivre l’ambiance d’un pub irlandais, on met le cap sur Ri Ra The Irish Pub. Si on souhaite plutôt manger sur le bord de l’eau, on s’installe sur le quai du restaurant Splash at the Boathouse. 

Les conditions de voyage liées à la Covid-19 

Photo : Shutterstock

Pour voyager aux États-Unis par voie terrestre, on doit être complètement vacciné et notre deuxième dose de vaccin doit dater d’au moins 14 jours (les enfants non complètement vaccinés qui voyagent avec leurs parents vaccinés peuvent entrer aux États-Unis). Il faudra présenter notre preuve de vaccination fédérale disponible sur canada.ca. Nul besoin de présenter un test de covid négatif quand on passe par les frontières terrestres. Pour revenir au Canada, c’est la même chose depuis le 1er avril: on n’a plus à présenter de test de dépistage de la COVID-19 négatif. On doit toutefois continuer à remplir nos informations de voyage sur ArriveCAN, et ce, avant d’arriver au poste frontalier.  

On peut rapporter quoi? 

Photo : Shutterstock

Si on revient des États-Unis en moins de 24 heures, on n’a droit à aucune exemption de douane pour nos achats; on devra donc les déclarer en totalité et payer les frais de douane applicables en revenant au Canada. Si notre séjour dure de 24 à 48 heures, on a droit à une exemption de 200 $, ce qui signifie qu’on peut faire des achats pour ce montant sans payer de douane. Toutefois, les produits du tabac et l’alcool ne sont pas compris dans ce montant. Si on reste en sol américain plus de 48 heures, le montant de notre exemption passe à 800 $. On peut aussi rapporter jusqu’à 1,5 L de vin ou 1,14 L de boissons alcoolisées, ou jusqu’à 8,5 L de bière. Il est aussi permis de rapporter 200 cigarettes, 50 cigares, 200 g de tabac manufacturé et 200 bâtonnets de tabac.

À lire aussi

Et encore plus