La cataracte: un trouble de la vue très commun | 7 Jours
/magazines/7jours

La cataracte: un trouble de la vue très commun

Image principale de l'article La cataracte: un trouble de la vue très commun
Illustration : Shutterstock

La cataracte est un trouble de la vision qui survient principalement lors du vieillissement de l’œil. Selon les statistiques issues de l’Enquête canadienne 2017 sur l’incapacité liée à la perte de vision, environ 3 541 000 personnes au pays souffriraient de cécité causée par des cataractes.  

Contrairement à ce qu’on pense souvent, la cataracte n’est pas une peau qui se forme sur l’œil: elle survient quand le cristallin, une petite lentille ovale située derrière la pupille, perd de sa transparence. Et quand le cristallin devient opaque, les rayons lumineux parviennent moins bien à la rétine, ce qui cause une vision embrouillée. On ne sait pas ce qui cause ces changements du cristallin, mais il semble que les radicaux libres puissent accélérer son processus de vieillissement, de sorte qu’à partir de 65 ans, la majorité des gens ont un début de cataracte. Il en existe plusieurs types:  

  • La cataracte sénile. C’est le nom qu’on donne à cette cataracte qui touche les gens âgés. Elle affecte souvent un œil plus que l’autre. 
  • La cataracte secondaire. Elle est causée par certaines maladies (surtout le diabète mal contrôlé), certains médicaments ou l’exposition à de fortes doses de radiation. Aussi, avoir subi une chirurgie à l’œil ou souffrir d’un décollement de la rétine, de glaucome ou d’une forte myopie augmente le risque de cataracte. 
  • La cataracte traumatique. Elle résulte d’une détérioration du cristallin à la suite d’une blessure à l’œil. 
  • La cataracte chez l’enfant. Plutôt rare, elle peut survenir après la transmission d’une maladie infectieuse de la mère au fœtus durant la grossesse, comme la syphilis, la rubéole, la toxoplasmose et l’herpès génital. Cette forme de cataracte peut aussi accompagner une maladie congénitale telle la trisomie 21.  

Les symptômes  

Indolore, la cataracte ne provoque pas de sensation de picotement ou de brûlure, et ne cause pas de larmoiement. Par contre, elle s’accompagne souvent de plusieurs symptômes, et on doit rapidement consulter un ophtalmologiste si on remarque ceci: 

  • Notre vue devient progressivement plus trouble ou obscurcie. 
  • On souffre d’éblouissement en présence de lumières vives, ou encore de vision double. 
  • Notre perception des couleurs devient plus fade. 
  • On doit changer plus souvent que d’habitude notre prescription pour la correction de la vue.  

Les facteurs de risque 

Bien que l’âge soit intimement lié à la cataracte, il demeure que d’autres facteurs de risque sont pointés du doigt par la science. 

  • Souffrir de diabète depuis plusieurs années. 
  • Avoir des antécédents familiaux de cataracte. 
  • Avoir subi un traumatisme ou un traitement chirurgical à l’œil. 
  • Avoir reçu des traitements de radiothérapie. 
  • Prendre des corticostéroïdes ou des stéroïdes depuis longtemps. 
  • Être atteinte de la maladie de Paget ou d’hypothyroïdisme. 
  • Avoir été exposé à des radiations comme les ultraviolets et les infrarouges. 
  • Consommer de grandes quantités d’alcool. 
  • User de tabac. 
  • Avoir une alimentation pauvre en fruits et légumes, et donc souffrir d’une carence en vitamines et en minéraux antioxydants, surtout de vitamines C et E, de sélénium, de bêta-carotène, de lutéine et de lycopène.  

Photo : Shutterstock

Le diagnostic 

Dès qu’on note certains symptômes, il faut prendre rendez-vous avec un ophtalmologiste qui, lors d’un examen visuel, vérifiera l’état de nos cristallins avec des appareils spécialisés. S’il note une opacification, il nous suggérera fort probablement la chirurgie.   

Comment soigner la cataracte? 

Photo : Shutterstock

Lorsque la cataracte débute et que les symptômes ne sont pas trop incommodants, on peut porter des lunettes avec des verres antireflets pour atténuer l’éblouissement, et ainsi améliorer notre vision. Il serait également bénéfique d’avoir un éclairage optimal quand on est à l’intérieur de notre maison. Aussi, il est important de faire vérifier notre vue régulièrement pour avoir une prescription de lentilles adaptées à nos besoins. Éventuellement, la chirurgie sera toutefois la seule option restante pour retrouver la vue. Elle consiste en l’ablation chirurgicale du contenu du cristallin et son remplacement par une lentille artificielle. Le plus souvent pratiquée sous anesthésie locale avec des gouttes ophtalmiques, la chirurgie ne dure que de 15 à 30 minutes. On n’opère qu’un seul œil à la fois et il faut environ un mois pour qu’il guérisse complètement. Il semble que l’intervention améliore grandement la vision dans la majorité des cas, soit chez plus de 90 % des gens opérés. Par contre, durant les premières semaines, l’inconfort est plus grand chez certaines personnes, pour qui les couleurs paraissent si vives qu’elles entraînent presque des douleurs à l’œil. Cet effet diminue cependant au bout de quelques semaines et la reprise des activités, dont la conduite automobile, est de nouveau possible.  

La prévention de la cataracte 

Photo : Shutterstock

 

  • Il importe de cesser de fumer, car le tabac altère les protéines du cristallin. 
  • Il est aussi recommandé de limiter notre consommation d’alcool et de consommer davantage de fruits et de légumes. Il semble que les agrumes, les kiwis, les carottes, les poivrons, les tomates et les légumes vert foncé (épinards, brocoli, chou frisé...) soient les meilleurs aliments pour retarder l’apparition de la cataracte, de même que les poissons gras et les noix. 
  • Aussi, il est essentiel de protéger nos yeux du soleil en portant un chapeau à large bord et des lunettes de soleil assurant une protection contre les rayons UVA et UVB. 
  • Si on est atteint de diabète, il faut bien contrôler notre glycémie, notre pression sanguine et notre taux de cholestérol. 
  • Enfin, si on est enceinte et qu’on souffre d’une maladie infectieuse, on doit sans tarder consulter notre médecin afin de réduire le risque pour notre nouveau-né. 

À lire aussi

Et encore plus