Bien planifier notre éclairage extérieur | 7 Jours
/magazines/7jours

Bien planifier notre éclairage extérieur

Image principale de l'article Bien planifier notre éclairage extérieur
Photo : Shutterstock

L’éclairage extérieur crée bien sûr une très belle ambiance au jardin, mais il contribue aussi à sécuriser des zones importantes de notre propriété comme l’entrée, les escaliers et les allées. Voici comment bien le planifier. 

L’éclairage de sécurité 

Comme son nom l’indique, ce type d’éclairage a pour objectif d’assurer notre sécurité en améliorant la visibilité, nous évitant ainsi une chute ou un accident avec notre véhicule, mais aussi en gardant les cambrioleurs à distance. On en compte deux modèles: le projecteur mural et le lampadaire.

Photo : Shutterstock

 

  • Le projecteur mural Il est généralement équipé de deux ou de trois têtes réglables afin de couvrir une zone plus large. Il est recommandé de l’installer à une hauteur minimale de 2,7 m (9 pi) pour que, d’une part, il projette un large faisceau lumineux et, d’autre part, qu’il ne soit pas facilement accessible à tous. Les modèles à DEL seraient davantage recommandés, car ils sont peu énergivores et ont la plus longue durée de vie, soit de 50 000 à 100 000 heures. Pour économiser encore plus d’énergie, on peut opter pour un éclairage de sécurité à capteur de mouvement, car il demeure éteint en l’absence de mouvement.  
  • Le lampadaire Cette lampe de grande taille est très utile pour éclairer une allée, une entrée et l’aire de la piscine, car elle offre une excellente intensité lumineuse. Bien qu’un grand nombre de modèles sur le marché soient à DEL, certains sont munis d’une ampoule halogène et d’un gradateur d’intensité.    

Photo : Shutterstock

L’éclairage d’ambiance 

Une fois la sécurité assurée sur notre périmètre, il reste à donner du style et du cachet à notre terrasse et à notre aménagement paysager.  

  • Le projecteur Qu’on le prenne à une ou deux têtes, cet éclairage s’installe en hauteur sur le tronc d’un arbre de manière à ce qu’il pointe vers le bas: on obtiendra alors un effet clair de lune, soit un très joli jeu d’ombre et de lumière au sol. Toutefois, comme l’arbre perdra ses feuilles à l’automne, il est préférable de poser le luminaire dans un endroit où il sera camouflé. 
  • Le projecteur à piquer dans le sol Placé au pied d’un arbre ou d’un bosquet de végétaux, il permet de créer une magnifique ambiance en mettant l’accent sur l’effet architectural du tronc, des branches et du feuillage. Pour éclairer un grand arbre, un projecteur à DEL de 50 watts est suffisant. Si on veut créer une ambiance théâtrale ou faire sortir un élément important de notre aménagement (comme une fontaine ou une statue), on le placera derrière l’élément qu’on désire mettre en évidence. Si on opte pour ce type de projecteur, il est important de le nettoyer chaque printemps et au milieu de l’été, car la terre et la saleté vont s’accumuler sur l’ampoule, ce qui diminuera sa performance et sa longévité. 
  • La lampe solaire Munie d’une batterie qui se charge grâce à des cellules photovoltaïques, cette lampe sert principalement à créer une ambiance dans une plate-bande, car elle est de faible puissance et ne s’allume qu’à la noirceur.   

Photo : Shutterstock

 

  • Le spot encastrable Qu’il soit encastré dans le mur, le plafond ou le sol, il permet de créer une atmosphère sans pareil. Aussi, placé dans des marches, il assure une grande sécurité. Si on décide d’utiliser des spots encastrés dans le sol pour éclairer un arbre, par exemple, il est préférable de choisir des têtes en inox et une vitre en verre trempé, car ces matériaux résistent beaucoup mieux aux chocs et aux intempéries. Aussi, si on s’en sert pour éclairer un arbre, il ne faut pas l’installer trop près du tronc, car notre arbre va grossir avec les années.   

Photo : Shutterstock

 

  • Le cordon lumineux Très populaire, le cordon lumineux s’installe le long du toit de l’abri de jardin, sur la clôture ou entre les arbres pour apporter une ambiance féérique. On en trouve des modèles qui fonctionnent à l’énergie solaire.  

Photo : Shutterstock

 

  • La borne lumineuse Ce type d’éclairage est parfait pour border les allées, car même s’il est de faible puissance, il indique le chemin à suivre tout en diffusant une lumière douce qui met en valeur la plate-bande ou le sentier. Pour assurer une bonne visibilité, il est recommandé d’avoir 0,5 watt au mètre carré. 
  • Le luminaire mural Fixé sur le mur extérieur de la maison, on l’utilise pour éclairer la terrasse.  
  • Le luminaire suspendu ou le plafonnier Fixés directement sur le toit de la terrasse ou de la pergola, ces deux types d’éclairage offrent une lumière diffuse propice à un repas à l’extérieur.    

Bon à savoir... 

Avant de planifier notre éclairage extérieur, voici quelques points à considérer: 

  1. Il est essentiel d’utiliser des luminaires et du matériel électrique conçus pour l’extérieur, car ceux pour l’intérieur ne sont absolument pas conformes pour une utilisation extérieure.  
  2. Les luminaires à basse tension sont beaucoup plus faciles à installer que ceux à alimentation électrique standard. Pourquoi? Parce qu’ils fonctionnent au courant 12 volts et non 120 volts, ce qui les rend plus sécuritaires à manipuler, plus écoénergétiques et aussi plus faciles à installer que les luminaires à plus haut voltage, qui nécessitent une gaine pour protéger leurs fils ainsi qu’une boîte de raccordement électrique, plutôt qu’une prise électrique.  
  3. Si on a un interrupteur à l’extérieur pour contrôler notre éclairage, mieux vaut en choisir un qui possède un témoin lumineux, car il est alors facile à repérer quand il fait noir.  
  4. Installer une minuterie sur notre éclairage permet à notre lumière de s’allumer et de s’éteindre automatiquement en fonction des heures programmées. Cela permet donc d’économiser de l’énergie. On peut aussi opter pour un système d’éclairage intelligent qui nous permettra d’allumer ou d’éteindre nos luminaires à partir de notre téléphone intelligent ou de notre tablette, ainsi que de changer leur intensité lumineuse ou d’automatiser leurs réglages.  

À lire aussi

Et encore plus