Comment préparer un voyage de pêche? | 7 Jours
/magazines/7jours

Comment préparer un voyage de pêche?

Image principale de l'article Comment préparer un voyage de pêche?
Photo : Shutterstock

Dès le mois de mai, les amateurs de pêche peuvent de nouveau se préparer à pratiquer leur passe-temps préféré. Voici comment choisir sa pourvoirie. 

Le type de voyage 

Selon les pourvoiries, on pourra avoir un service de restauration ou non. Aussi, selon notre budget, l’hébergement peut être rudimentaire ou au contraire très chic et confortable. 

La variété de poisson 

Truite mouchetée, truite grise, brochet, doré jaune, esturgeon jaune, ouananiche... Les variétés de poissons ne manquent pas au Québec! On devra donc définir le poisson qu’on désire pêcher afin de trouver la bonne pourvoirie.  

Photo : Shutterstock

Les activités 

Selon qu’on voyage en couple ou en famille, on souhaitera peut-être avoir plusieurs activités offertes sur les lieux. Certaines pourvoiries offrent la location de kayaks, de paddleboards, de pédalos, de vélos de montagne, etc. Bref, il vaut mieux considérer les activités possibles, surtout si on a de jeunes enfants, car ils n’auront probablement pas envie de pêcher toute la journée.

Le permis 

Tous les pêcheurs doivent détenir un permis de pêche valide, disponible chez un agent de vente autorisé par le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs. Ce permis est délivré pour un an et il est valide du 1er avril au 31 mars de chaque année. 

Les vêtements 

Il faut prévoir nos vêtements en fonction de la saison, mais aussi de la destination. Or, parce qu’on n’est jamais à l’abri du temps frais, surtout si on se rend dans les régions plus au nord, il est préférable d’apporter des vêtements adaptés aux températures froides en tout temps (donc des gants et des tuques). 

L’équipement 

En règle générale, une embarcation et des gilets de sauvetage sont compris dans la location d’hébergement. Un grand nombre de pourvoiries offrent aussi la location d’équipement de pêche, notamment les cannes. 

La nourriture 

Selon l’emplacement de la pourvoirie, il se peut que l’épicerie la plus proche soit à bonne distance de route. Il vaut donc mieux avoir le nécessaire pour préparer nos repas. Même chose pour nos breuvages: on les apporte avec soi. 

Le service de guide 

Si on est amateur, avoir un guide avec soi peut être très utile. Non seulement ce dernier nous apprendra les rudiments de la pêche, mais il nous amènera aussi à des endroits qu’il sait être plus fréquentés par le poisson. 

Photo : Shutterstock

Pour trouver les différentes pourvoiries au Québec: pourvoiries.com.

À lire aussi

Et encore plus