11 traits physiques qui font de vous une personne unique | 7 Jours
/inspiration/tele-a-la-carte

11 traits physiques qui font de vous une personne unique

Image principale de l'article 11 traits physiques qui vous rendent unique
Photomontage: André Ueberbach & Getty Images

 

Chaque être humain est unique, tout le monde le sait. Néanmoins, Dernière Heure vous propose de vous arrêter aux détails et de découvrir 11 traits physiques ou aptitudes qui, si vous les avez, font de vous une personne qui sort encore plus du lot!

L’oreille de Spock

Saillie cartilagineuse plus ou moins accentuée souvent située sur le rebord intérieur de l’oreille (Scarlett Johasson en est dotée, comme vous pouvez le voir sur la photo ci-haut), cette excroissance se nomme tubercule de Darwin, tubercule auriculaire ou encore oreille d’elfe. Selon les études, de 1 % à 10 % des gens en seraient dotés. 

En 1871, dans La filiation de l’homme, Charles Darwin la décrivait déjà et y voyait un atavisme, un caractère héréditaire remontant à un ancêtre commun qui réapparaît chez un individu qui, normalement, ne devrait pas le posséder. 

Dans le cas qui nous occupe, il s’agit de l’oreille pointue des animaux.

Retour aux sources...

Smooth_O

Environ 1 personne sur 100 est née avec un petit trou sur une oreille ou sur les deux. On appelle cette malformation congénitale sinus préauriculaire. 

Dans certaines parties de l’Asie et de l’Afrique, de 4 % à 10 % des gens auraient ce petit trou, qui se développe au cours de la gestation, lorsque se forment le premier et le deuxième arc branchial, une structure qui apparaît lors du développement du cou et de la tête chez tous les vertébrés. 

Chez les poissons, ces arcs aident également à développer leurs branchies. D’ailleurs, selon le biologiste américain Neil Shubin, ce petit trou au-dessus de l’oreille pourrait être un «reste évolutif des branchies de poisson», une sorte de trace génétique datant du moment où nos lointains ancêtres sont sortis de l’eau pour la première fois. 

C’est une chose pour le moins fascinante, quand on y réfléchit!

Oreilles mobiles

Shutterstock

Allez savoir pourquoi, un chercheur australien a étudié la capacité de bouger les oreilles. 

Il apparaît que nos lointains ancêtres possédaient une grande amplitude de mouvement avec leurs oreilles, mais comme celles-ci ont été de moins en moins sollicitées au fil de l’évolution de l’homme, leurs muscles sont devenus moins performants. 

Résultat: selon les observations de ce chercheur, environ 22 % des gens pourraient bouger une oreille ou l’autre, et 18 % pourraient bouger les deux simultanément.

Donne-moi ton pied

Essayez de bouger chacun de vos orteils indépendamment, et vous vous retrouverez à grimacer abondamment, sans arriver à obtenir de résultat satisfaisant! Et pour cause: seuls votre gros et votre petit orteil sont dotés de muscles indépendants. 

Encore là, ça ne serait pas tout le monde qui est capable de bouger le petit orteil, et il semble qu’il faudrait se méfier des personnes qui ont cette aptitude. 

Selon la réflexologiste Jane Sheehan, reconnue mondialement en tant qu’experte en lecture des pieds – une pratique répandue depuis des millénaires en Chine et en Inde –, ce type de personne aurait tendance à accorder beaucoup trop d’importance à sa liberté. 

Ainsi, mieux vaut se mettre en couple avec une personne incapable de déplacer le petit orteil, affirme-t-elle!

«COUDonc!»

Getty Images

Certaines choses de la vie n’ont pas encore eu la chance d’être prouvées scientifiquement. Le fait que seulement 1 être humain sur 100 peut toucher son coude avec sa langue en fait partie! 

Mais peu importe, essayez, pour voir!

Gymnastique linguale

Daniel Radcliffe

Getty Images

Daniel Radcliffe

Il apparaît évident que, d’un humain à un autre, la langue est différente, qu’il s’agisse de la longueur, de la taille, etc. 

Or, le commun des mortels ne pense pas toujours à toutes les possibilités qu’offrent les muscles de l’organe le plus fort du corps humain. Avez-vous déjà tenté de former des motifs particuliers avec votre langue? 

Une étude digne des prix IgNobel (prix parodiques des Nobel) publiée en 2012 a montré que 69 % des gens seraient capables de faire un rouleau avec leur langue, que 14 % des gens pourraient la replier sur elle-même ou la plier en deux, et que seulement 1 % d’entre eux arriveraient à la contrôler de telle sorte qu’ils peuvent lui donner la forme d’une vague!

Daniel Radcliffe (photos ci-dessus) fait partie du 1 % des gens capables de former une vague avec leur langue.

Relever UN SEUL sourcil

Getty Images

Il semble que l’aptitude requise pour relever un seul sourcil à la fois viendrait souvent avec la capacité de bouger les oreilles. 

Ces habiletés indiquent un grand contrôle des nombreux muscles du visage.

Coup de pouce?

Non, on ne parle pas ici d’une prédisposition pour faire de l’auto-stop, mais plutôt d’un pouce d’une flexibilité extrême, capable de se plier en arrière au-delà d’une amplitude de mouvement normale. 

Cette condition, également appelée hyperextensibilité distale, n’est toutefois pas douloureuse et ne change rien à la fonction du pouce. Selon une re­­cherche effectuée sur un échantillon de 310 personnes, près de 1 personne sur 3 aurait un pouce d’auto-stoppeur.

YouTube/Vox

«Tendon» vers l’évolution

Certains le voient, d’autres pas. On parle ici du muscle long palmaire, qui fait partie de l’avant-bras de la plupart des gens, même si quelque 14 % de la population en serait dépourvue. Vous vous demandez de quel «clan» vous faites partie? 

Pour le savoir, vous n’avez qu’à poser le dos de votre main sur une table, puis faire en sorte que le bout de votre pouce et celui de votre auriculaire se touchent. Si un tendon apparaît à la base de votre poignet, c’est que vous possédez ce fameux muscle. 

Cela dit, ceux qui n’en ont pas n’ont rien à envier aux autres: ce muscle, sous-développé chez l’humain, nous est si peu utile qu’il est régulièrement utilisé pour remplacer un tendon en chirurgie reconstructive. 

Chez les espèces de primates qui utilisent énormément leurs avant-bras pour se déplacer, toutefois, ce muscle est très développé.

La marque de Dieu

Jennifer Garner

WireImage

Jennifer Garner

On dit d'une personne qui a des fossettes qu'elle a assurément du charme, et environ 20 % des gens aurait ces petits creux sur les joues. 

Dans certains pays, les fossettes sont synonymes de chance ou considérées comme un signe de beauté, de sagesse, de vitalité, voire de jeunesse éternelle. On les qualifiaient même d'empreintes du doigt de Dieu au XVIIIe siècle! 

Pourtant, elles sont dues à une malformation des zygomatiques, les muscles qui nous permettent notamment de sourire. 

Par ailleurs, si elles viennent généralement par paires, certains en ont sur une seule joue, et d’autres en ont une sur le menton, un signe de courage, de détermination et d’un grand sens des responsabilités.

Les dents du bonheur

Madonna

WireImage

Madonna

En moyenne, environ 1 personne sur 5 aurait un écart entre les incisives supérieures, nommé diastème par les médecins. Il peut être corrigé grâce à un appareil d’orthodontie, mais dans certaines régions du monde, il est signe de grande beauté, de bonheur ou de chance. 

Une expression française est d’ailleurs liée à ce phénomène: les dents du bonheur. Celle-ci trouverait son origine au temps des guerres napoléoniennes. 

À cette époque, les soldats avaient besoin de leurs deux mains pour tenir leur fusil, et ils devaient couper, à l’aide de leurs incisives, l’emballage en papier dans lequel se trouvait la poudre avec laquelle ils devaient recharger leur arme. Ceux qui avaient un écart entre les dents en étaient incapables. Ainsi, pour leur plus grand bonheur, ils étaient interdits de combat.

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus