Patrice Bélanger donne des détails sur la nouvelle saison de Sucré salé | 7 Jours
/magazines/tvhebdo

Patrice Bélanger donne des détails sur la nouvelle saison de Sucré salé

Début de la saison 21 | Du lundi au vendredi 18 h 29, TVA

Image principale de l'article Des détails sur la nouvelle saison de Sucré salé
Photo : © TVA

Avec une énergie contagieuse, Patrice Bélanger et ses collaborateurs se préparent à rencontrer vos artistes préférés pendant la saison 2022 du magazine estival Sucré salé, qui se déroulera sous le signe de la continuité, avec une touche de nouveauté et une bonne dose d’authenticité.

• À lire aussi: Patrice Bélanger donne des détails sur son prochain rôle à la télé

• À lire aussi:
Patrice Bélanger débarque enfin sur Instagram

Patrice, comment entrevois-tu la prochaine saison de Sucré salé?
Nous désirons conserver la formule gagnante qui fait de Sucré salé le rendez-vous estival préféré des Québécois depuis 20 ans, tout en innovant dans la façon de présenter les rencontres. Ça reste une émission d’entrevues pour les chroniqueurs et moi, mais il y a moyen de «réinventer» ces entretiens tout en conservant le côté ludique qui plaît aux téléspectateurs. 

Après deux saisons «en mode covid», vous reprenez la formule prépandémie de Sucré salé, c’est-à-dire que vous tournez dans différents lieux extérieurs et intérieurs.
Oui, mais nous conservons l’authenticité des rencontres de ces deux dernières années. Comme plusieurs sphères du domaine artistique étaient en pause durant la pandémie, les artistes invités à Sucré salé ne pouvaient pas nous parler de leur plus récent tournage ou de leur dernier spectacle. Ils s’ouvraient donc sur d’autres pans de leur vie, et ça donnait lieu à des échanges plus vrais, plus sentis. 

Est-il possible de garder cette ouverture avec les artistes, même si le tourbillon de la vie a repris de plus belle?
Bien sûr! Nous préservons cette ouverture en préparant des rencontres qui ressemblent à nos invités. Autrefois, nous leur proposions une activité, par exemple, faire de la tyrolienne dans le Vieux-Port de Montréal. Maintenant, nous leur demandons ce qu’ils ont envie de faire à Sucré salé. Certains nous donnent carte blanche, alors que d’autres nous demandent d’aller se promener dans le quartier de leur enfance, de discuter dans le café où ils écrivent leurs monologues ou de réaliser un fantasme comme préparer des cornets dans une crèmerie, le temps de leur passage à l’émission. 

«Je reçois au moins 80 invités par saison, en plus des 160 artistes que rencontrent les chroniqueurs. Donc, au total, c’est plus ou moins 250 personnalités qui défilent à Sucré salé durant l’été!» souligne l’animateur.

Photo : © TVA

«Je reçois au moins 80 invités par saison, en plus des 160 artistes que rencontrent les chroniqueurs. Donc, au total, c’est plus ou moins 250 personnalités qui défilent à Sucré salé durant l’été!» souligne l’animateur.


• À lire aussi:
Patrice Bélanger annonce qu'il quitte ce projet professionnel

L’entretien part de leurs intérêts...

Exactement. Peu importe son choix, j’ai l’intime conviction qu’un artiste heureux en entrevue est un artiste plus généreux. Cela dit, Sucré salé reste un magazine estival. Si on ne trouve pas le côté ludique dans l’activité, il y a moyen d’aller le chercher autrement, par exemple, grâce à un questionnaire en rafale ou à l’arrivée surprise d’un complice qui enrichit le contenu de l’entrevue avec des anecdotes inédites. 

Allons-nous retrouver les chroniqueurs qu’on aime?
Oui. Il y a les vétérans qui sont là depuis plus longtemps que moi, comme Varda Étienne et Francisco Randez. Nous avons aussi des chroniqueurs «flambants neufs», comme Martin Vachon, qu’on a pu voir à Big Brother Célébrités. Petite anecdote: en 2020, il a passé une audition pour être chroniqueur à Sucré salé et il a été choisi, mais comme une certaine pandémie mondiale a éclaté, nous avons conservé l’équipe telle quelle, sans ajouter de nouveaux chroniqueurs. Deux ans plus tard, c’est un beau retour du balancier pour Martin cet été! 

 
• À lire aussi: Retrouvailles touchantes entre Varda Étienne et son père après deux ans sans se voir

• À lire aussi:
Varda Étienne pose nue pour une cause importante

Le saviez-vous? 

• L’équipe de Sucré salé a déjà commencé à inviter des artistes. «Ces deux dernières années, c’était plus facile car, en raison de la pandémie, ils étaient moins sollicités. Depuis que les spectacles, les festivals et les tournages ont repris, nous devons nous y prendre d’avance pour les avoir à l’émission — ce qui est un bon signe, car ça veut dire que la scène culturelle fonctionne à plein régime», souligne l’animateur. 

• Patrice Bélanger en est à sa huitième saison à la barre de Sucré salé.

À VOIR AUSSI: 22 vedettes québécoises qui ont commencé leur carrière quand elles étaient enfants

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus