L’envers du personnage de Marie-Luce dans 5e rang | 7 Jours
/magazines/tvhebdo

L’envers du personnage de Marie-Luce dans 5e rang

Maude Guérin dans le rôle de Marie-Luce.
Photo : Bertrand Calmeau

Maude Guérin dans le rôle de Marie-Luce.

Marie-Luce, c’est l’aînée, la force tranquille et le pilier de la famille Goulet. Elle est prête à tout pour défendre ce qui lui est cher, notamment ses proches. L’auteure Sylvie Lussier nous en dit plus à son sujet.

• À lire aussi: La fabuleuse histoire d’amour de Charles et Marie-Luce dans 5e Rang

• À lire aussi: Tout sur la belle histoire d’amour de Julie et Réginald dans 5e rang

Sylvie, l’histoire de la série 5e rang a-t-elle été construite autour de Marie-Luce?
Le personnage a eu une évolution très longue. Il vient en fait d’un projet précédent qui n’a jamais vu le jour. Pierre (Poirier) et moi avions imaginé une série bâtie autour de trois générations de femmes: la fille, la mère et la grand-mère. Nous y avons pensé pendant L’auberge du chien noir. Personne ne pouvait prévoir que ce téléroman durerait 15 ans! Nous avons donc mis notre idée de côté afin de poursuivre L’auberge. Plus tard, notre projet est devenu 5e rang. Nous avons gardé les personnages, car nous y étions déjà attachés. Celui de la mère s’est transposé en Marie-Luce. Le personnage de la grand-mère, lui, est devenu à la fois Francine et Monique. Quant à la fille, elle ressemble à Kim. 

L’agricultrice a deux filles, Kim et Julie (Catherine Brunet et Marie-Ève Milot).

Photo : Bertrand Calmeau

L’agricultrice a deux filles, Kim et Julie (Catherine Brunet et Marie-Ève Milot).


• À lire aussi: Frédéric Millaire-Zouvi de 5e rang se confie sur son parcours

Pensiez-vous déjà à Maude Guérin pour incarner Marie-Luce?
C’est l’équipe de production qui l’a choisie. Pierre et moi, nous nous mêlons rarement de la distribution des rôles, parce que le personnage existe déjà dans notre tête, un peu comme quand on lit un roman. Nous en avons une idée, et ça devient difficile de l’imaginer dans la réalité. Nous étions très contents quand nous avons su que Maude Guérin serait notre Marie-Luce. Nous travaillons maintenant avec elle en tête; elle est formidable dans ce rôle. 

Le personnage a-t-il beaucoup évolué depuis que vous avez commencé à écrire la série?
Les personnages évoluent tout le temps; c’est d’ailleurs un des avantages d’une série à long terme. On commence avec quelque chose, mais ce n’est jamais la forme finale. Cette malléabilité nous permet de durer, de faire évoluer les personnages et les intrigues. Marie-Luce est le noyau central de 5e rang. Elle dégage une grande assurance, mais peut devenir vulnérable. C’est aussi une femme impulsive, très exigeante envers elle-même. Elle veut être parfaite. Elle pardonne aux autres, mais se pardonne moins facilement à elle-même.

Marie-Louise (Martine Francke) peut elle aussi compter sur sa sœur aînée.

Photo : Bertrand Calmeau

Marie-Louise (Martine Francke) peut elle aussi compter sur sa sœur aînée.


• À lire aussi: Voyez les hilarants bloopers de la 4e saison de 5e rang

Quelles sont ses plus grandes forces et ses plus grandes faiblesses?
Sa plus grande force, c’est son humanité. Elle comprend les raisons qui poussent les gens à faire quelque chose, même si c’est insensé. Cette humanité devient aussi une faiblesse, parfois. 

Qu’est-ce qui est le plus important pour elle?
Sa famille! Il y a aussi eu sa ferme, mais sur ce plan, tout va bien maintenant. Au début de la série, quelqu’un m’a dit que Marie-Luce lui faisait penser au personnage de Scarlett dans Autant en emporte le vent. Sa terre et sa famille au sens élargi, c’est ce qui compte le plus pour elle, et elle est prête à tout pour les défendre. 

L’aînée des sœurs Goulet est particulièrement proche de Marie-Jeanne (Catherine Renaud), la plus jeune du clan.

Photo : Bertrand Calmeau

L’aînée des sœurs Goulet est particulièrement proche de Marie-Jeanne (Catherine Renaud), la plus jeune du clan.


• À lire aussi: Un personnage quitte 5e rang, et les téléspectateurs s'ennuient déjà

Marie-Luce a quatre sœurs. De laquelle est-elle la plus proche?
Marie-Jeanne, malgré tout ce qui s’est passé entre elles. Marie-Jeanne est la plus jeune; Marie-Luce s’est beaucoup occupée d’elle et éprouve pour elle un amour plus maternel que pour ses autres sœurs. Marie-Jeanne est aussi celle qui a le plus besoin de protection, parfois contre elle-même. Avec Marie-Christine, les choses sont différentes. Elle est plus froide et intellectualise tout. Quant à Marie-Louise, elle peut aussi compter sur Marie-Luce. Marie-Paule, elle, est difficile à comprendre et à aimer. À cause de ce que les sœurs ont vécu avec leur mère, la maladie mentale leur fait peur. 

Marie-Luce comprend moins bien sa sœur Marie-Paule (Ève Duranceau), une femme quelque peu déséquilibrée.

Photo : Véro Boncompagni

Marie-Luce comprend moins bien sa sœur Marie-Paule (Ève Duranceau), une femme quelque peu déséquilibrée.


• À lire aussi:
Brigitte Poupart donne la réplique à son amoureux dans 5e rang

Dans la série, vous avez fait allusion rapidement à l’enfance de Marie-Luce. Pouvez-vous nous en dire plus?
Tout s’est bien passé pour elle jusqu’à ce qu’elle ait 10-12 ans. Bien sûr, la vie à la ferme est une vie de travail, mais Marie-Luce aime ça. Quand sa mère a commencé à être malade, les choses ont changé. Marie-Luce est devenue non seulement la mère de ses sœurs, mais aussi celle de sa mère. Son père s’est détaché de la famille, car il ne savait pas quoi faire. Malgré tout, les filles ont eu du plaisir ensemble. Il y a eu des feux de camp, de la musique, des partys à la ferme... Marie-Luce était capable de construire cette bulle de bonheur. Le fait de se sentir importante aux yeux des autres lui a fait du bien. 

A-t-elle été heureuse avec Guy, le père de ses deux filles?
Oui. Elle ne s’est pas toujours rendu compte qu’il la trompait. Ils ont été amants assez jeunes, et Marie-Luce est tombée enceinte rapidement. Si ce n’avait pas été le cas, ils ne se seraient peut-être jamais mariés. Pour elle, Guy était un bon gars et il était drôle. Je ne pourrais pas dire qu’ils ont vécu une grande passion, mais ils étaient bien ensemble. Nous avons pu le voir dans les flashbacks, 80 % du temps, tout allait bien. C’est dans les dernières années que les choses sont devenues moins agréables.

Aujourd’hui tout va bien à la ferme, et la famille n’a plus de soucis financiers...

Photo : Philippe Bosse

Aujourd’hui tout va bien à la ferme, et la famille n’a plus de soucis financiers...

 

Qu’est-ce qui permet à Marie-Luce de décrocher?
Honnêtement, je ne sais pas! Elle commence à prendre soin d’elle et se permet une certaine légèreté, notamment dans sa relation avec Charles. Elle sent qu’elle peut le faire, maintenant qu’elle n’a plus d’ennuis financiers et que tout va bien à la ferme. Sa ferme, c’est l’œuvre de sa vie, et elle a le vent dans les voiles. Bien sûr, Marie-Luce a de la peine que Kim soit partie, mais elle l’accepte. 

... ce qui permet à l’agricultrice de se détendre et de profiter du temps qu’elle passe avec Charles (François Papineau), son amoureux.

Photo : © Radio-Canada

... ce qui permet à l’agricultrice de se détendre et de profiter du temps qu’elle passe avec Charles (François Papineau), son amoureux.

Si on veut lui faire plaisir, que fait-on?
On organise une grande fête avec tous ses proches, de la musique et des chansons. 

Pour faire plaisir à Marie-Luce, rien de mieux que d’organiser une grande fête de famille!

Photo : Bertrand Calmeau

Pour faire plaisir à Marie-Luce, rien de mieux que d’organiser une grande fête de famille!

D’où lui vient sa grande force?
Marie-Luce a toujours été forte. Son empathie est aussi une de ses forces. Elle est capable de se mettre à la place des autres et pense à leur bonheur avant de penser au sien. 

Dans les dernières saisons, nous avons vu Marie-Luce poser des gestes répréhensibles, voire criminels. Y a-t-il une ligne qu’elle ne pourrait pas franchir?
Nos personnages ont tous une morale assez élastique. Ils font ce qu’ils ont à faire, chacun pour ses propres raisons. Ils arrivent tous assez bien à se justifier et à vivre avec leurs gestes. 

Qu’est-ce qui l’attend dans les prochains épisodes?
Il va lui arriver toutes sortes de choses. Sa vie n’est jamais un long fleuve tranquille! On se surprend parfois nous-mêmes, Pierre et moi, de ce qu’on lui fait vivre...

À VOIR AUSSI: L’évolution des comédiens de 5e rang

s

À lire aussi

Et encore plus