Éloi revient sur les critiques de Gregory Charles à son endroit à Star Académie | 7 Jours
/magazines/lasemaine

Éloi revient sur les critiques de Gregory Charles à son endroit à Star Académie

Image principale de l'article Éloi revient sur les critiques de Gregory Charles
Photo : Julien Faugère

Dimanche, le verdict est tombé: c’est Krystel Mongeau qui a remporté la finale de Star Académie devant Eloi Cummings, un candidat chouchou du public. À 16 ans, le jeune Madelinot voit son parcours comme une victoire en soi, lui qui est prêt à mettre tous les efforts pour vivre de la musique.

• À lire aussi: Éloi s'adresse au public pour la première fois depuis la finale de Star Académie

• À lire aussi: Krystel s'adresse au public pour la première fois depuis sa victoire à Star Académie

Eloi, comment te sens-tu après être passé si près de la victoire à Star Académie?
Ça va vraiment bien. J’ai gagné une deuxième place!

Pourquoi tenais-tu à interpréter en finale la chanson Quand les hommes vivront d’amour?
Elle évoque ce qu’on vit en ce moment avec la guerre en Ukraine. En la chantant, je voulais offrir un message d’espoir aux gens, qu’ils comprennent que notre génération peut changer les choses pour que ce genre de conflit n’arrive plus jamais.

As-tu dédié ta performance à une personne en particulier?
J’ai interprété cette chanson pour mon arrière-grand-père, qui a été soldat. Il me répétait toujours: «Tant que je vivrai, tu n’iras pas à la guerre, Eloi.» Comme il avait vécu la guerre, il connaissait les atrocités qui peuvent être commises et voulait m’en préserver.

Si tu devais décrire ton expérience à Star Académie par une émotion, laquelle choisirais-tu?
La joie pure! Quel bonheur ç’a été pour moi d’apprendre de ces professeurs incroyables et de mes amis Académiciens! Les artistes invités qui ont partagé leurs histoires avec nous m’ont aussi appris plein de choses. 

Photo : Eric Myre

Quel artiste t’a le plus impressionné parmi ceux que tu as côtoyés?
Stromae, pour son authenticité. C’est une grande vedette, et pourtant il a vraiment pris le temps de partager avec nous ses expériences de vie. Ç’a été très formateur de discuter avec lui. Le soir de la finale, j’ai aussi eu beaucoup de plaisir à chanter avec les membres de Salebarbes, un de mes groupes préférés!

As-tu traversé des périodes de doute durant ton aventure?
C’est sûr, mais elles n’ont jamais été assez longues pour que je me demande si j’avais bel et bien ma place à l’Académie. J’ai toujours cru que j’avais des chances de rester jusqu’au bout et j’ai plongé à fond pour m’y rendre.

Gregory Charles a parfois remis en question ton ardeur au travail. Qu’en as-tu pensé?
Il avait un peu raison au départ. Je sais qu’il voulait seulement que je m’améliore et que je travaille toujours plus. Il m’a vraiment aidé dans mon parcours.

On a souvent évoqué le fait que tu es un Madelinot. Qu’est-ce qui t’a le plus manqué des Îles-de-la-Madeleine durant ton séjour à Waterloo?
La bonne bouffe des Îles m’a beaucoup manqué. Heureusement que mes parents sont venus faire un tour à Waterloo pour que je puisse manger un bon plat de poisson et de fruits de mer. Ça m’a vraiment fait du bien! Et c’est sûr que je me suis beaucoup ennuyé de mes parents, de ma sœur et de ma blonde. Ç’a été dur d’être séparé d’eux.

À 16 ans, tu es encore aux études. Comptes-tu réintégrer l’école rapidement?
Je suis en cinquième secondaire et je vais essayer de terminer mes études le plus rapidement possible pour me concentrer sur ma carrière. C’est sur la musique que je veux mettre mes efforts, pas nécessairement l’école.

Penses-tu quitter ton coin natal pour poursuivre ta carrière à Montréal?
C’est un sacrifice à faire. Ça me fait un pincement au cœur lorsque j’y pense, mais comme la musique est ce que j’ai de plus précieux, je suis prêt à le faire. J’envisage de déménager dans les prochains mois, puisque de toute façon j’avais prévu de m’installer à Montréal pour étudier le chant jazz au cégep. Je me donne un gros deux semaines pour penser à tout ça!

Comment décrirais-tu Krystel, qui a remporté la victoire?
Krystel est incroyablement généreuse. Dès qu’elle monte sur une scène, elle y donne tout son cœur. Je lui souhaite le meilleur pour l’avenir!  

«Notre rôle sera de l’encadrer» — Pascal et Guylaine, ses parents  

Photo : Julien Faugère

Pascal Cummings et Guylaine Thériault rayonnaient de fierté après la finale. «On a pris cette aventure un jour à la fois et, quand on regarde en arrière, on n’en revient pas du chemin parcouru», avoue sa maman. Les parents nous disent qu’une grande vague d’amour attend Eloi aux Îles-de-la-Madeleine. «On est tissés serré et quand quelqu’un brille, tout le monde le soutient. C’était inspirant pour les Madelinots de voir un jeune travailler fort pour se rendre loin. Les gens s’associent à son parcours et se disent que leurs rêves à eux aussi peuvent être réalisés», souligne Pascal. Bien que l’histoire d’amour d’Eloi avec le public ait été magique, ils gardent les pieds sur terre. «Notre rôle sera de l’encadrer. Il va continuer à apprendre. Il va falloir laisser décanter tout ça. La prochaine étape importante, c’est de finir sa cinquième secondaire», dit son père. 

► En collaboration avec Musicor Spectacles, Eloi et Krystel iront à la rencontre du public au Québec en offrant une vaste tournée de spectacles dès le printemps 2023! Tous les détails au musicorspectacles.com. Enfin, chaque Académicien de cette saison reçoit une contribution de soutien à l’artiste d’une valeur de 10 000 $, offerte par QUB musique. Découvrez les produits Star Académie au boutiquesa.ca. La chanson-thème Changer le monde est en vente sur toutes les plateformes numériques.

À VOIR AUSSI: Toutes les grandes stars qui ont chanté avec les Académiciens au fil des ans 

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus