Sarah-Maude revient sur son expérience à Star Académie | 7 Jours
/magazines/lasemaine

Sarah-Maude revient sur son expérience à Star Académie

Image principale de l'article Sarah-Maude revient sur son expérience à SA
Photo: Eric Myre

Sarah-Maude, parle-nous de ta dernière semaine à l’Académie.

Je dirais que ç’a été une de mes plus belles semaines, si ce n’est la plus belle! J’étais sereine à l’idée de peut-être partir. Nous n’étions plus beaucoup et nous étions tous tellement forts! Je voulais profiter de chaque seconde sur place, et je l’ai fait! De plus, j’ai rencontré mon idole, Corneille. Ç’a été tout un mélange de belles émotions!

Comment s’est passée cette rencontre?

C’était formidable! C’est si agréable de pouvoir rencontrer ses idoles et de réaliser à quel point elles sont inspirantes pour vrai. Corneille, c’est un artiste authentique, un homme de cœur qui chante pour les bonnes raisons. Il est toujours resté fidèle à lui-même.

Es-tu fière de ton interprétation de The Greatest Love of All?

Tout n’était pas parfait, mais je salue mon courage de l’avoir chantée. Au début, si on m’avait dit que je finirais mon parcours avec une chanson de Whitney Houston, je ne l’aurais jamais cru. Mais je l’ai fait et j’en suis fière!

Photo: Julien Faugère

Quel apprentissage humain chéris-tu le plus?

J’ai appris à être un peu plus indulgente envers moi-même. J’ai tendance à me mettre beaucoup de pression et à être dure envers moi quand je fais des erreurs. Star Académie m’a fait cheminer.

Quels conseils techniques retiens-tu?

Je les ai appris de Lara. Une semaine, j’avais des inconforts du côté de mes cordes vocales, et Lara m’a bien appris à travailler avec ma voix mixte pour ne pas me faire mal. Cette technique, tous les grands chanteurs l’utilisent. Ça m’a sauvée cette semaine-là!

Qui t’a manqué à l’Académie?

Ma famille et mes amis m’ont manqué. Mon professeur de chant, Bruno Fortier, aussi. Il est comme un deuxième père que j’appelle quand j’ai besoin d’un conseil.

Quels sont tes projets?

Je vais prendre le temps de redescendre de mon nuage, prendre un moment pour moi, puis élaborer le plan de ce que je veux livrer au public.

À lire aussi

Et encore plus