Voici ce qui vous attend pour la première semaine de Bonsoir bonsoir! | 7 Jours
/magazines/echosvedettes

Voici ce qui vous attend pour la première semaine de Bonsoir bonsoir!

RADIO-CANADA, LUNDI AU JEUDI 21 H, DÉBUT: 18 AVRIL

Jean-Philippe Wauthier nous revient ce printemps à la barre de la cinquième saison de Bonsoir bonsoir!. Pour l'occasion, l'animateur nous parle du retour de la quotidienne, qui se composera à la fois de nouveautés et de valeurs sûres.

• À lire aussi:
Le fils de Jean-Philippe Wauthier fait une adorable apparition pendant une entrevue de son père

Jean-Philippe, à quoi peut-on s’attendre pour cette nouvelle saison?
Cette année, Radio-Canada nous a accordé deux semaines de plus pour mieux nous préparer. Plutôt qu’au début avril, nous commencerons donc cette cinquième saison le lundi 18 avril, avec une formule très similaire à celle des deux dernières années. Comme d’habitude, nous prendrons le temps d’avoir des discussions sincères avec les personnalités invitées sur notre plateau. Le décor restera le même, et nos musiciens Julie et Tony seront de retour en studio pour accompagner nos invités lors de leurs prestations musicales. Nous préservons aussi notre objectif qui est de faire découvrir des choses à nos téléspectateurs. Cela reste un talk-show culturel avant tout! Ce que je souhaite, c’est que le public soit au rendez-vous, comme il l’était ces dernières années. 

Préserverez-vous les entretiens virtuels?
Il s’agit d’une question qu’on me pose beaucoup ces temps-ci! Le concept de Bonsoir bonsoir! s’est beaucoup défini en s’adaptant aux mesures sanitaires depuis le début de la pandémie. Nous préserverons donc les éléments gagnants issus de cette adaptation. Ce qui était temporaire au départ deviendra permanent dans certains cas. En deux ans, j’ai enregistré plus d’une centaine d’entrevues virtuelles et je compte bien continuer de le faire à l’occasion dans les 82 émissions à venir. Par exemple, il se peut que certains segments comme Un café avec nos aînés et Un verre d’eau avec nos milléniaux perdurent. Toutefois, le fait d’avoir plus de liberté favorisera les visites en studio avant tout. Ce sera d’ailleurs le cas pour les artistes internationaux de passage à Montréal, que nous avions l’habitude de joindre à distance via notre segment Rencard avec une star

Partirez-vous avec votre roulotte à la rencontre de certains invités?
Oui, car j’ai beaucoup aimé le faire. Même si cela demande une grande préparation, c’est pour moi un réel plaisir d’enregistrer ces segments extérieurs. Nous en avions présenté six l’an dernier et je peux déjà annoncer qu’il y en aura beaucoup plus cette année.

• À lire aussi: René Simard fait une blague à Jean-Philippe Wauthier avec une prestation surprise

• À lire aussi:
Jean-Philippe Wauthier n’a pu contenir ses larmes en entrevue avec Passe-Partout

Qui seront vos collaborateurs?
J’aimerais beaucoup que tous nos collaborateurs de l’an dernier reviennent. Une chose est certaine, Paul Houde et Jean-Sébastien Girard seront au rendez-vous. Pour sa part, Serge Denoncourt sera très occupé cette année. Nous sommes donc en train de voir avec lui ce qui lui sera possible de faire. De plus, si le slammeur David Goudreault souhaite revenir nous visiter, nous l’accueillerons à bras ouverts. Par ailleurs, nous avons fait passer des auditions récemment afin de recruter de nouveaux venus, dont je ne peux pas encore révéler les identités. Une chose est certaine, nous aurons une diversité de collaborateurs encore plus grande cette année.      

En quoi votre rôle de coproducteur de Bonsoir bonsoir! vous occupe-t-il?
Le fait d’être à la fois animateur et producteur me procure une plus grande liberté. Voilà maintenant six ans que je coproduis Bonsoir bonsoir! aux côtés de Guillaume Lespérance. Ce dernier est pour sa part un producteur aguerri. Avec lui, j’en apprends sur les rouages du métier de producteur. Par exemple, je sais maintenant comment gérer les budgets et comment travailler avec une équipe de production à la création d’une émission. J’aime être en contrôle de ce qu’on fait. Je compte d’ailleurs poursuivre mes activités comme producteur d’autres projets dans les prochaines années. Pour l’instant, je me concentre sur l’animation de Bonsoir bonsoir!

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus