Après 46 ans comme chef d'antenne, Pierre Bruneau annonce qu’il prend sa retraite | 7 Jours
/magazines/tvhebdo

Après 46 ans comme chef d'antenne, Pierre Bruneau annonce qu’il prend sa retraite

Après 46 ans comme chef d’antenne à TVA, Pierre Bruneau prendra sa retraite le 16 juin prochain.

• À lire aussi: [QUIZ] Connaissez-vous bien la vie et la carrière de Pierre Bruneau?

• À lire aussi: Pierre Bruneau revient sur son plus gros défi en carrière

Le journaliste en a fait l’annonce lors du bulletin de 17h de ce jeudi. Il a indiqué qu’il était maintenant prêt à vivre une «retraite mûrement réfléchie».

Les téléspectateurs le retrouveront cependant dans un autre rôle cet automne lors de la campagne électorale provinciale. 

«Clore la fin d’un chapitre est toujours déstabilisant, même si de belles choses nous attendent. Ce fut un réel honneur pour moi d’occuper ce siège pendant de si nombreuses années et d’avoir établi un lien privilégié avec le public», a-t-il indiqué. 

«Je suis sincèrement reconnaissant envers les téléspectateurs pour leur fidélité ainsi qu’envers mes collègues pour leur appui et leur excellent travail. La transition vers cette nouvelle étape de ma vie se fera en douceur puisque je serai de retour cet automne lors de la campagne électorale provinciale». 

Par ailleurs, Pierre Bruneau continuera de s’impliquer au sein de la Fondation Charles-Bruneau à titre d’instigateur, d’administrateur et de porte-parole. 

COURTOISIE/MATHIEU DESHAYES


• À lire aussi: Pierre Bruneau à la fois surpris et ému aux larmes par son 22e trophée Artis

Le président et chef de la direction par intérim de Groupe TVA, Pierre Karl Péladeau, a rendu hommage à Pierre Bruneau par voie de communiqué. 

«Pierre, tu es un homme d’exception respecté par tes pairs et aimé du public. Ce fut un honneur de te compter dans la grande famille de Québecor durant ces 46 dernières années. Merci pour ta passion et ton professionnalisme, tu as su amener le service de nouvelles de TVA vers de nouveaux sommets», a-t-il écrit. 

M. Péladeau a tenu à souligner le «lien très particulier» que le chef d’antenne avait réussi à nouer avec les «Québécoises et les Québécois de toutes les générations». 

«Il fait partie intégrante de leur quotidien en les accompagnant chaque soir avec rigueur, pertinence et humanité.» 

Une carrière exceptionnelle     

C’est en 1972 que Pierre Bruneau a commencé sa carrière de journaliste à la radio CFDA de Victoriaville. Après un passage à la radio CJTR Trois-Rivières, il commence à travailler à CKAC Montréal de 1973 à 1980. 

Il a fait son entrée à TVA (Télé-Métropole à l’époque) en 1976 comme chef d’antenne du bulletin de nouvelles. 

À partir de 1978, il tient les rênes du TVA 12h ainsi que des bulletins de 16h30, 17h et 18h, à LCN et TVA. 

Ben Pelosse/Journal de Montreal


• À lire aussi: Voici le top 5 de vos chefs d’antenne préférés

De la tuerie de Polytechnique à la crise du verglas, en passant par les attentats du 11 septembre et plus récemment de la pandémie de covid-19, Pierre Bruneau a accompagné les téléspectateurs à travers des événements marquants. 

En bref     

- 23 trophées Artis 

Sébastien St-Jean / Agence QMI

- Médaille du Jubilé de la Reine en 2002 

- Décoré de l’Ordre du mérite de l’Association canadienne des radiodiffuseurs en 2003 

- Décoré de l’Ordre national du Québec en 2008 

- Décoré de l’Ordre du Canada en 2012 

- Prix Raymond-Charette en 2021 pour avoir su se démarquer par la précision de sa langue, par la richesse de son vocabulaire ainsi que par la clarté de son expression.

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus