Une mission délicate au Guatemala dans la finale du Bon docteur | 7 Jours
/magazines/tvhebdo

Une mission délicate au Guatemala dans la finale du Bon docteur

JEUDI 10 MARS, 20 H, TVA

Image principale de l'article Une mission délicate au Guatemala
Photo : JEFF WEDDELL / © 2021 A

Les chirurgiens de l’Hôpital St. Bonaventure entament la deuxième partie de leur mission au Guatemala. C’est également la plus délicate, puisqu’ils n’opèrent pas leurs patients dans des conditions optimales.

• À lire aussi: Entrevue exclusive avec Freddie Highmore, le «bon docteur»

Les trois premières interventions prévues à l’horaire sont les plus faciles, selon Audrey. C’était sans compter la panne d’électricité qui survient en plein milieu du travail des médecins! 

La Dre Karla Saravia explique à Audrey, Alex et Shaun qu’il y a souvent des coupures de courant dans les montagnes. Pour cette raison, l’hôpital a un groupe électrogène, qui vient de tomber en panne à son tour. Étant donné qu’il est impossible de prévoir si la panne durera longtemps, Audrey suggère de poursuivre les interventions afin d’éviter de perdre une journée de travail et d’annuler trois opérations. Alex est d’accord, car il a surtout besoin d’un bon éclairage, ce qu’il obtiendra en se rapprochant d’une fenêtre. Il en va de même pour Shaun: il pense parvenir à réséquer la tumeur de sa patiente sans échographie. 

Lea, qui était censée retourner aux États-Unis ce jour-là, décide de rester pour aider la mère du bébé qui souffre d’une inflammation aux poumons. La fillette a besoin d’oxygène, et les deux femmes se relaient pour lui en donner manuellement lorsque le respirateur est réclamé dans une salle d’opération. 

Photo : JEFF WEDDELL / © 2021 A

Une force intérieure
La deuxième journée d’opérations comporte aussi son lot de contrariétés et d’imprévus. En opérant le jeune Bastion, Marcus se rend compte que la tumeur qui déforme son visage est beaucoup plus étendue qu’il le croyait et que l’hôpital n’a pas le matériel dont il a besoin pour refermer la plaie. Ana Morales mentionne qu’elle a une amie infirmière qui travaille pour le chirurgien-dentiste des gens riches du coin. Marcus l’accompagne chez le spécialiste, qui augmente le prix qu’il avait demandé pour la plaque chirurgicale. Marcus devine sans peine que c’est parce qu’il est américain. 

Avant d’opérer Edna, Claire s’assied avec Tiziana pour la rassurer et la féliciter d’avoir sauvé la vie de sa mère en insistant pour qu’elle se fasse examiner par un médecin. L’adolescente n’est pas inquiète pour Edna, mais elle se sent coupable d’avoir espéré qu’elle soit choisie à la place de Miguel, le monsieur avec le chien. 

Pour lui remonter le moral, Claire demande à Tiziana de l’aider à distribuer des cadeaux aux enfants des personnes hospitalisées. La gentillesse de Claire à l’égard de Tiziana retient l’attention de la Dre Saravia, qui lui offre un emploi à l’hôpital.       

Une initiative risquée
Lorsqu’ils ne sont pas au bloc opératoire, Audrey et Mateo poursuivent leur aventure. Elle apprend entre autres que Mateo est américain et qu’il a passé une partie de son enfance en Californie.

De son côté, Morgan pratique une intervention d’urgence sur Leon, un patient de Marcus qui est allé travailler quelques heures après avoir été opéré pour une hernie ombilicale. Au départ, elle demande aux autres médecins de s’en occuper, mais ils n’en ont pas le temps. Morgan dit à Alex qu’elle pense être capable d’effectuer la chirurgie sans avoir trop de douleur aux mains, mais ce n’est pas le cas. 

Photo : JEFF WEDDELL / © 2021

La magie des effets spéciaux
Les deux derniers épisodes de la quatrième saison ont été filmés à Merritt, une ville située dans la Nicola Valley, en Colombie-Britannique. Dans une entrevue publiée en juin 2021 sur le site Internet du magazine Entertainment Weekly, David Shore, l’auteur-producteur de la série, mentionne que c’est à l’équipe technique de Vancouver qu’il doit le choix des lieux de tournage. Il avoue qu’au départ, tout le monde était inquiet à l’idée de ne pas pouvoir reproduire les paysages du Guatemala de façon réaliste et que, dans les circonstances, il est très heureux du résultat. En effectuant une recherche sur la ville de Merritt, on apprend qu’elle a servi de toile de fond aux films De beaux lendemains (The Sweet Hereafter, 1997), La promesse (The Pledge, 2006) et, plus récemment, Jurassic World: Le monde d’après (Jurassic World Dominion), qui sera en salle le 10 juin.

À VOIR AUSSI: 10 séries inspirées de personnes réelles 

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus