Pêche sur glace, comment se préparer | 7 Jours
/inspiration/tourisme

Pêche sur glace, comment se préparer

Image principale de l'article Pêche sur glace, comment se préparer
Photo Shutterstock

Tradition héritée des peuples autochtones, la pêche blanche est une activité des plus agréables à pratiquer entre amis ou en famille. Encore faut-il être bien équipé. 

CHOISIR SON ÉQUIPEMENT

Photo Shutterstock

Pour pratiquer la pêche sur glace, deux équipements sont offerts: la dandinette et la brimbale.

  • La dandinette est une pêche plus active, car elle consiste à lancer sa ligne à l’eau et à laisser la tête plombée couler vers le fond. On donne ensuite de petits coups vifs et irréguliers pour attirer l’attention des poissons. La dandinette est aussi appelée canne «à jigger». 
  • La brimbale est une technique de pêche beaucoup plus passive: on installe un poteau de support sur lequel on pose la ligne de pêche montée sur une pièce de bois. Le poteau agit comme un balancier, et quand le poisson mord à l’hameçon, on le voit s’incliner, preuve qu’on a une prise. Peu importe la technique de notre choix, on aura besoin de mouches artificielles et d’hameçons, l’utilisation de poissons-appâts vivants étant interdite depuis 2017.  

OPTER POUR UN ABRI

Photo Shutterstock

La plupart des pourvoiries offrent de pratiquer la pêche sur glace dans une cabane de bois chauffée, histoire de se protéger du froid. Mais si on la pratique sur un lac, on peut se procurer une tente de pêche. Il ne reste qu’à y installer une chaufferette, des chaises de camping et une glacière. 

MAXIMISER LA SÉCURITÉ

Photo Shutterstock

Avant de s’aventurer sur la glace, on vérifie les conditions météo et on s’assure qu’elle a la bonne épaisseur, soit un minimum de 10 cm (4 po). Pour ce faire, on fait un trou dans la glace à l’aide d’une perceuse. Chaque pêcheur devrait évidemment porter une veste gonflable et avoir des griffes de sécurité pour la glace: reliées à une corde qu’on place autour de notre cou, elles sont peu encombrantes et essentielles pour nous aider à sortir de l’eau si jamais on y tombe.

À lire aussi

Et encore plus