Contagieux, le pied d’athlète | 7 Jours
/inspiration/sante

Contagieux, le pied d’athlète

Image principale de l'article Contagieux, le pied d’athlète
Photo Shutterstock

Cette affection causée par un champignon survient le plus souvent entre les orteils. Son nom vient du fait qu’elle se transmet souvent dans les vestiaires, car les sportifs transpirent des pieds, ce qui crée un milieu idéal à la prolifération de champignons. 

Le pied d’athlète apparaît habituellement entre les orteils, souvent entre le 3e, le 4e et le 5e orteil. On le reconnaît aux principaux symptômes suivants: de petites cloques remplies de liquide, une peau fendillée, des démangeaisons, des zones rouges, une sensation de brûlure et une odeur nauséabonde même après le lavage. 

Illustration Shutterstock

LES FACTEURS DE RISQUE

Outre les sportifs, toute personne atteinte de transpiration excessive (hyperhidrose), de diabète, d’eczéma atopique, d’une maladie chronique ou du VIH peut risquer de contracter un pied d’athlète. Le fait de porter des souliers trop serrés ou des chaussures en plastique ou en vinyle peut augmenter le risque, car cela crée un environnement humide dont raffolent les champignons.

LES PRÉCAUTIONS À PRENDRE ET LE TRAITEMENT

Le pied d’athlète étant contagieux, il faut éviter de marcher pieds nus dans la maison et de partager nos bas ou nos souliers. Il est nécessaire de désinfecter la douche ou la baignoire après usage pour éviter de contaminer nos proches. Il importe aussi de traiter rapidement le pied d’athlète, car il peut infecter les ongles des orteils. Pour guérir cette affection, on peut appliquer chaque jour une crème antifongique en vente libre pendant une période de deux à quatre semaines. Mais si ce traitement ne fonctionne pas, il faudra consulter un médecin. 

LA PRÉVENTION

Photo Shutterstock

  • Après une douche ou une baignade, on se sèche bien les pieds et les orteils avec une serviette sèche et propre. 
  • On porte des sandales dans un lieu public dont le sol est mouillé (une piscine publique, un vestiaire, des douches communes).
  • On porte des chaussettes en coton ou en laine, car elles absorbent mieux l’humidité que celles en synthétique.
  • On opte pour des chaussures de sport qui procurent une bonne aération et pour des souliers en cuir véritable. 
  • On évite de porter les mêmes chaussures tous les jours, mais si on n’en a qu’une seule paire, on retire les semelles intérieures chaque soir pour qu’elles sèchent bien durant la nuit.

À lire aussi

Et encore plus