Après les tempêtes, Caroline Néron vit une vie plus équilibrée | 7 Jours
/magazines/7jours

Après les tempêtes, Caroline Néron vit une vie plus équilibrée

Image principale de l'article Après les tempêtes, elle vit une vie équilibrée
Photo : SEBASTIEN SAUVAGE / TVA

Les derniers mois ont été chargés pour Caroline Néron. Comme plusieurs le savent déjà, elle a rencontré un homme avec lequel elle partage un doux bonheur. Luc, son amoureux, lui a été présenté par Jean-Marc, le père de sa fille. Comme quoi, malgré la séparation, tous deux continuent de s’aimer et de se respecter. Récemment, la femme d’affaires a aussi subi une intervention chirurgicale de laquelle elle récupère, lentement mais sûrement. Ensemble, nous avons effectué un beau survol des plus récents événements afin de connaître les développements dans sa vie.

• À lire aussi: Caroline Néron revient avec émotion sur l'épreuve particulièrement difficile de sa faillite

Caroline, as-tu de nouveaux projets au programme avec ton entreprise?
Je continue à développer des produits. Au printemps prochain, je compte proposer des bijoux en or 10 carats. C’est une belle fierté pour moi. J’ai réalisé ma propre pub pour l’entreprise et je suis très contente de l’avoir fait. Depuis le lancement de mes quatre parfums, l’automne dernier, les choses vont bien. Je suis très heureuse de l’accueil du public pour le retour de mes parfums. 

Comptes-tu jouer à nouveau bientôt?
J’aimerais pouvoir jouer à nouveau prochainement, mais pour le moment, je n’ai rien au programme. Je serai de Rencontres au sommet sur Évasion, une émission animée par Patrice Godin. Nous avons grimpé neuf sommets en cinq jours! C’est une expérience que je n’oublierai jamais. Je me sens choyée d’avoir participé à cette aventure. J’ai découvert la Gaspésie sous un autre angle. Ça m’a donné envie de refaire de la randonnée de montagne, sport auquel mon chum venait tout juste de m’initier. Avec Rencontres au sommet, j’ai vécu une expérience humaine. Ç’a été thérapeutique et ça m’a sortie de ma zone de confort! 

Photo : SEBASTIEN SAUVAGE / TVA


• À lire aussi: Caroline Néron fait de rares confidences sur son conjoint

On a le sentiment que c’est une chose que tu as souvent faite, ces dernières années: sortir de ta zone de confort...
C’est vrai. (rires) D’ailleurs, cette aventure posait un défi supplémentaire pour moi. Comme j’ai la maladie de Raynaud, mes extrémités gèlent rapidement. Pour quelqu’un qui a cette condition, les changements de température radicaux sont plutôt difficiles. C’était donc un challenge en soi! Heureusement, j’avais de bons coéquipiers qui me prêtaient des mitaines, me faisaient des tisanes, etc. (rires)

Ta fille, Emanuelle, a-t-elle des projets de tournage au programme?
Elle vient de décrocher un rôle dans une nouvelle série. Je trouve que ça va très bien pour elle et je l’encourage à faire ce qu’elle aime. En même temps, je trouve que le rythme est raisonnable. Elle a du temps pour ses amies, tout va bien à l’école. À 12 ans, Emanuelle veut jouer. Je sens qu’elle est à la bonne place et qu’elle est appréciée dans ce qu’elle fait. 

Tu as récemment annoncé sur les réseaux sociaux avoir subi une intervention chirurgicale. As-tu bien récupéré?
Je vais bien. J’ai publié la nouvelle sur Instagram, car ce réseau social fait partie de mon quotidien. Si je n’étais pas en mesure de bouger pendant un mois, pourquoi le cacher? J’avais un fibrome qui s’était aggravé en 2018, c’est-à-dire pendant ma période creuse. Je souffrais à cause de ça. Nous avons donc pris la décision de retirer l’utérus. Je sais que pour plusieurs femmes, c’est une opération difficile, car elle amène le deuil de la maternité, mais personnellement, je suis heureuse d’avoir ma fille et je n’ai pas l’intention d’avoir d’autres enfants... (rires) Ç’a été un soulagement pour moi. 

Photo : SEBASTIEN SAUVAGE / TVA


• À lire aussi: Caroline Néron en convalescence après une chirurgie importante

Il y a aussi une autre belle nouveauté: tu as un homme dans ta vie et tu sembles particulièrement heureuse à ses côtés. Tu acceptes de nous en parler?
Oui, et nous avons une belle histoire. Lorsque je suis tombée, en 2018, c’est le père d’Emanuelle, Jean-Marc, et sa femme, Nathalie, qui sont venus à ma rescousse. Ils m’ont beaucoup aidée. Notre relation a tellement évolué! Nous avions toujours eu des affinités, mais nous sommes devenus très proches pour notre fille. Un jour, j’ai demandé à Jean-Marc de me présenter un amoureux... Je trouvais que ça nous permettrait de conserver notre belle chimie. C’est donc Jean-Marc qui m’a présenté Luc et il est franchement bien tombé. (rires)

Après avoir traversé de grosses années, cette relation amoureuse apporte-t-elle de la douceur à ta vie?
Oui, à la mienne, mais aussi à celle de ma fille. Emanuelle adore Luc! Le voir agir avec elle, le voir s’investir avec elle, c’est profondément touchant. J’ai l’impression qu’il est le parfait beau-papa! Emanuelle le considère comme son beau-père, au même titre que Nathalie est sa belle-mère. 

Photo : SEBASTIEN SAUVAGE / TVA


• À lire aussi: Caroline Néron et sa fille Emanuelle se confient sur leur belle complicité

Tu as donc réussi à trouver un bel équilibre dans ta vie...
Je constate qu’après une tempête, il y a toujours une accalmie et des leçons à retenir. On prend des directions plus humaines, plus réfléchies. Après une grande épreuve, il y a beaucoup de changements qui se mettent en place et ça nous amène à prendre des chemins plus sains. Ma vie est définitivement plus équilibrée. Je n’ai pas de rancune ou de remords face à ce que j’ai vécu. Je pense que ça m’a beaucoup servi personnellement et ça m’a appris beaucoup de choses. La phrase qui dit: «Ce qui ne nous tue pas nous rend plus forts» prend tout son sens... Les épreuves font partie de la vie et même si on ne les choisit pas, je crois qu’il y a une raison pour laquelle elles se produisent. Quand on y pense: être en vie, être en santé, c’est le succès en soi. 

On s’informe sur les parfums et les bijoux de Caroline Néron au carolineneron.com.
On pourra la voir dans Rencontres au sommet, mercredi 21 h, dès le 6 avril à Évasion.

À VOIR AUSSI: 27 vedettes qui se sont lancées en affaires 

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus