Chantal Lacroix a pu compter sur son amoureux pour passer à travers des années difficiles | 7 Jours
/magazines/echosvedettes

Chantal Lacroix a pu compter sur son amoureux pour passer à travers des années difficiles

Image principale de l'article Elle a pu compter sur le support de son amoureux
Photo : Bruno Petrozza

Après avoir traversé bien des épreuves, Chantal Lacroix se dit prête à reprendre le travail, mais pas au détriment de son équilibre de vie. Rencontre avec une animatrice et femme d'affaires qui garde le moral face à l'adversité.

• À lire aussi: Chantal Lacroix revient sur l'incendie qui a détruit sa maison

Chantal Lacroix l’admet: les dernières années n’ont pas été de tout repos pour elle et sa fille, Camly, âgée de 11 ans. «En deux ans, j’ai connu une séparation, un déménagement, l’incendie de ma maison, et l’école de ma fille a pris feu. À travers ces bouleversements, j’ai pris la décision de prioriser ma famille. Je me suis aussi demandé ce que je voulais pour la suite de ma vie. À travers cette quête, je suis allée à la rencontre de plusieurs spécialistes, des psychothérapeutes et des psychologues. Ces gens m’ont enseigné, nourrie, et ils m’ont permis de retrouver peu à peu mon énergie. J’ai ainsi pu offrir à ma fille les outils nécessaires pour passer à travers ces épreuves. Même si elle n’a pas pris comme moi du temps pour s’arrêter, Camly a une maturité hors du commun pour son âge. Elle a aussi une manière de réfléchir bien à elle qui lui permet de faire face aux événements de la vie. Je me reconnais beaucoup en elle. Tout comme moi, ma fille n’aime pas la chicane, et elle a de l’empathie pour les autres. Le bonheur d’autrui est très important pour elle.»

UNE LENTE RECONSTRUCTION
Après avoir vu sa demeure familiale ravagée par les flammes le 25 mai 2021, Chantal Lacroix souligne ne toujours pas avoir de nouvelle maison. «Au grand désarroi de ma fille, les plans d’architecte pour la nouvelle construction ne sont pas encore terminés. En attendant, je vis dans un condo situé à proximité de l’école de Camly. Avec l’actuelle pénurie de main-d’œuvre et de matériaux, j’ignore quand nous pourrons commencer à reconstruire. Tout doit être approuvé par la Ville, et les délais sont interminables. Il faudrait que je mette plus d’énergie là-dessus. Une chose est certaine, je veux faire reconstruire au même endroit. Il est important que ma cocotte ne perde pas ses repères.»

UN CHUM EXTRAORDINAIRE
Heureusement, à travers les embûches de la vie, Chantal Lacroix peut compter sur son chum, Patrick, avec qui elle célébrera prochainement ses deux ans d’amour. «Patrick m’a aidée à passer à travers les épreuves! Il est lui-même entrepreneur de métier, et il en a vu d’autres de son côté. Il m’apporte un bon soutien moral. Il est aussi là pour mettre la main à la pâte dans les moments difficiles. C’est un gars extraordinaire! Il a un bon sens de l’humour; il me fait beaucoup rire. Il représente un gros plus dans ma vie!» 

Les amoureux aiment aussi se surprendre l’un l’autre. «Depuis qu’on se connaît, on a pris l’habitude d’organiser des surprises de toutes sortes; on aime tous les deux faire ça. Toutefois, le 14 février, ma Valentine sera ma fille, Camly. Mon chum et moi, on n’a pas besoin d’une fête précise pour se dire qu’on s’aime. Je préfère plutôt prendre ce soir de la Saint-Valentin pour porter une attention particulière à quelqu’un qui fait partie de mon quotidien et qui contribue à mon bonheur.»

• À lire aussi: Chantal Lacroix partage une première photo avec son amoureux

• À lire aussi: Chantal Lacroix révèle avoir trouvé l’amour grâce à cet humoriste bien connu

Photo : Julien Faugere


• À lire aussi: 12 émissions à voir cet hiver à Vrai

UNE BELLE-MÈRE COMBLÉE
Avec l’arrivée de Patrick dans sa vie, Chantal Lacroix a dû apprendre à apprivoiser le rôle de belle-mère de quatre jeunes adultes, âgés de 20 à 30 ans. «J’ai toujours rêvé d’avoir une grosse famille! De me retrouver avec un gars qui a quatre enfants, ça me fait une belle gang. Je suis tombée sur une famille de sportifs. Il nous arrive souvent de faire des activités extérieures tous ensemble. Ces périodes d’exercice nous aident à préserver notre santé mentale pendant la pandémie. De plus, même si les enfants de mon chum sont plus vieux que Camly, ils sont là pour prendre soin d’elle.»

UNE VIE PLUS ÉQUILIBRÉE
Par ailleurs, après avoir animé, l’an dernier, l’émission Demain tout est possible, disponible sur la plateforme Vrai, Chantal Lacroix compte bien revenir au petit écran cette année. «Il y a de bonnes chances qu’on me revoie en ondes l’automne prochain. Je ne peux rien dire de plus à ce sujet. J’en suis actuellement à l’étape de choisir quels projets, parmi ceux qui se trouvent sur ma table de travail, verront le jour en premier.» 

L’animatrice tient toutefois à ralentir la cadence dans le cadre de sa vie professionnelle. «Avant d’enregistrer Demain tout est possible, j’ai pris une pause d’un an et demi sans faire de télévision. J’ai profité de ce temps pour me reposer pleinement et passer du temps avec ma cocotte. Je suis maintenant fin prête à revenir à la télé. Je ne veux cependant plus enchaîner les émissions les unes après les autres. Je tiens dorénavant à préserver un meilleur équilibre entre mon travail et ma vie personnelle.»

• À lire aussi: Après avoir traversé plusieurs tempêtes, Chantal Lacroix a retrouvé l’équilibre

UNE FEMME D’AFFAIRES AGUERRIE
En dehors de ses projets pour la télévision, l’animatrice travaille à créer sans cesse de nouveaux produits pour son entreprise, Collection Chantal Lacroix, qu’elle a lancée il y a environ cinq ans. «Ma collection compte aujourd’hui plus de 150 produits, qui sont distribués dans 1600 points de vente au Québec et au Nouveau-Brunswick. Depuis le début de la pandémie, je n’ai jamais arrêté de travailler là-dessus. J’ai à présent mon siège social et mon propre entrepôt. C’est aussi moi qui m’occupe de la distribution des produits qui se trouvent en magasin et sur ma boutique en ligne, chantallacroix.com. Il y a là-dedans des jetés, des verres à vin, des pyjamas, des cahiers de notes et bien d’autres choses. Tous ces produits ont en commun d’avoir des mots et des pensées positives inscrits des-sus. Je crois beaucoup au pouvoir des mots pour encourager et motiver quelqu’un.» 

L’animatrice se prépare également à redonner vie ce mois-ci au programme Vivant, qu’elle avait lancé sur le Web l’an dernier. «Il s’agit d’un projet sur lequel je travaille en équipe avec l’humoriste Jérémy Demay. C’est incroyable de voir le succès que ce programme a connu. Les participants de cette année y trouveront des capsules enregistrées avec différents intervenants, en plus d’assister à des webinaires en direct chaque semaine. Un autre programme Web est actuellement en préparation, mais je ne peux pas encore en parler», lance-t-elle en terminant.

Production


• À lire aussi: 27 vedettes québécoises qui se sont lancées en affaires

UNE DOUDOU POUR UNE BONNE CAUSE
C’est à titre de présidente de la Fondation les petits trésors que Chantal Lacroix s’associe au réseau Jean Coutu pour mettre sur le marché des jetés réconfortants affichant la phrase «Je choisis le bonheur!». «Cette fondation vient en aide aux enfants qui vivent avec un trouble de santé mentale, que ce soit la dépression, le TDAH, le stress ou l’autisme. La fondation soutient ainsi la recherche et les soins en santé mentale. De plus, elle offre du répit aux parents de ces enfants, jusqu’à l’âge de 21 ans. En achetant l’une de ces doudous, les gens contribuent ainsi à cumuler des fonds venant en aide à ces parents qui ont besoin de repos pour po voir recharger leurs batteries. Il reste encore 3000 jetés que les gens peuvent se procurer en exclusivité dans les pharmacies Jean Coutu du Québec», précise-t-elle au sujet de la campagne 1 jeté pour toi = + d’aide pour moi.      

Son émission Demain tout est possible est toujours disponible sur la plateforme Vrai.
Sa boutique en ligne: chantallacroix.com.

À VOIR AUSSI: Le «vrai» questionnaire de Chantal Lacroix 

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus