Une découverte inquiétante au sujet de Jean-Simon dans L’Échappée | 7 Jours
/magazines/tvhebdo

Une découverte inquiétante au sujet de Jean-Simon dans L’Échappée

LUNDI 31 JANVIER, 20 H, TVA

Image principale de l'article Découverte inquiétante au sujet de Jean-Simon
Éric Myre

L’enquête sur la mort d’Eva Rodier amène les policiers à se rendre au Refuge pour interroger Jean-Simon. Richard, qui poursuit ses recherches, fait une inquiétante découverte. Les soupçons se confirment: Jean-Simon est un individu dangereux.

• À lire aussi: La finale automnale de L’Échappée s’annonce riche en bouleversements

Claudie, Marc et Noémie répètent depuis des mois qu’il faut se méfier de Jean-Simon, car il est dangereux et risque de causer du tort à tous ceux qui le côtoient, surtout à Jade. Puisque cette dernière refuse d’écouter ceux qui osent prononcer un mot de travers contre son amoureux, elle a fait le vide autour d’elle; elle a même congédié Marc.      

Yan Turcotte


• À lire aussi: Chantal Fontaine a souligné 25 d’amour avec son mari

• À lire aussi:
Chantal Fontaine: le fait de devenir grand-mère a changé sa vision de la vie

Des comptes à rendre
La police ouvre une enquête à la suite de la mort de la journaliste Eva Rodier. Une information anonyme indique à Gisèle que peu de temps avant sa mort, Eva a participé à des ateliers au Refuge. «De retour de sa retraite à Québec, Jean-Simon est interrogé par Gisèle au sujet d’Eva Rodier et des ateliers offerts au Refuge. L’homme est très intelligent et joue habilement sur la mince ligne qui sépare la légalité de l’illégalité. C’est le genre de personne presque impossible à coincer», mentionne l’auteure Mylène Chollet.

Gisèle Bayeur est toutefois une enquêteuse d’expérience. Des criminels et des témoins récalcitrants, elle en a vu de toutes les sortes au cours de sa carrière. Jean-Simon réussit à berner tout le monde depuis longtemps, mais pourra-t-il tenir tête à une telle adversaire? 

Éric Myre


• À lire aussi: Un premier condo pour Sam-Éloi Girard

Une fissure dans la carapace
«Pour la première fois, nous allons sentir les fragilités de Jean-Simon et apprendre des choses à la fois intéressantes et inquiétantes sur son passé», annonce Mylène Chollet. Pendant que Gisèle rencontre le principal intéressé, Richard poursuit l’enquête que lui a confiée Noémie. «Il va voir un ancien professeur à la faculté de médecine où a étudié Jean-Simon. Ce prof a beaucoup de choses à lui apprendre», laisse entendre l’auteure. 

Malgré son instinct, Richard avait jusqu’ici le sentiment de naviguer en plein brouillard. Sa rencontre avec l’universitaire lui permet enfin de faire une percée dans son enquête. Il tient un filon qui pourrait le mener à quelque chose d’encore plus gros. Un portrait plus précis et plutôt sombre de Jean-Simon se dessine. L’étau se resserre autour de l’individu, qui ne se laissera certainement pas coincer facilement. Jade, Astrid, Joëlle et les autres disciples de Jean-Simon sont-ils en danger? Certainement...

Un mensonge de trop
Depuis le retour de Jules à Sainte-Alice, ses proches ont peine à le reconnaître. Le jeune garçon est particulièrement irritable et colérique en présence de Macha. Il lui reproche ses nombreux mensonges, dont le fait qu’elle lui a caché que Bill Beaudry est son père. Pour tenter d’arranger les choses, Macha fait un geste extrême... De son côté, Thomas doit lui aussi agir, car il est très inquiet pour Joséphine. Son intention est de la protéger d’elle-même, mais risque-t-il de tout gâcher?      

DANNY TAILLON


• À lire aussi: Sophie Cadieux se confie sur son rôle de policière mésadaptée dans L'Échappée

Le ton monte à L'Échappée
La santé de Manu s’est grandement améliorée. Les médecins ne s’inquiètent plus pour lui, et il obtient son congé. L’adolescent est très heureux de quitter l’hôpital, même si c’est pour retourner au centre de détention. Sa joie de retrouver L’Échappée est toutefois atténuée par sa rencontre avec Théo, le pensionnaire arrivé au début de l’hiver. «Depuis qu’il est là, l’ambiance a changé au centre. Dès la première rencontre de Théo et Manu, on comprend qu’ils ne s’aiment pas. Il faut dire que Théo est un cas particulier. Il refuse de collaborer et d’admettre qu’il a commis des crimes. C’est un dossier très lourd pour les intervenants», soutient Mylène Chollet.

À VOIR AUSSI: L’évolution des comédiens de L’Échappée 

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus