Cette comédienne vue dans Unité 9 occupe un nouvel emploi surprenant | 7 Jours
/magazines/tvhebdo

Cette comédienne vue dans Unité 9 occupe un nouvel emploi surprenant

Image principale de l'article Cette comédienne occupe un nouvel emploi
Photo : Julien Faugere

Alors que Myriam Côté tournait une scène sensuelle dans une production canadienne-anglaise, elle a découvert le métier de coordonnatrice d’intimité.

• À lire aussi: Thomas Delorme sera de retour dans District 31 cette semaine

• À lire aussi: Annie Brocoli révèle être célibataire depuis l'été

«J’avais déjà travaillé avec des spécialistes sur des plateaux, comme des coordonnateurs de cascades et des responsables d’effets spéciaux, mais c’était la première fois que je rencontrais une coordonnatrice d’intimité. Curieuse, j’ai posé tellement de questions à Lindsay Somers — la fondatrice d’Intimacy Coordinators Canada — qu’elle m’a invitée à suivre une formation pour joindre les rangs des coordonnateurs d’intimité d’ICC», explique la comédienne, que le public a découverte grâce à son personnage d’Avril Robertson dans Unité 9. Celle qui travaille aujourd’hui sous le nom de Mimi Côté — plus facile à prononcer que Myriam pour les anglophones — coordonne des scènes d’intimité, parallèlement à ses contrats de comédienne et de cascadeuse.

Photo : Vero Boncompagni / RADI

«Mon rôle est de faciliter la communication entre tous les départements de la production afin de respecter les limites personnelles des interprètes, en accord avec la vision du réalisateur. Il peut s’agir de scènes d’intimité, de sexe simulé ou de nudité. Parfois, ce peut être aussi simple qu’un petit bec. Je peux, par exemple, être engagée pour accompagner une comédienne de 10 ans qui doit donner un bisou à son jeune partenaire de jeu. Il peut s’agir du premier baiser de sa vie, alors il vaut mieux qu’elle soit bien préparée et qu’elle n’ait donc pas à discuter de cette scène délicate dans un corridor seulement quelques minutes avant de tourner. Certaines équipes de production nous engagent de l’audition au tournage des scènes d’intimité, alors que d’autres retiennent nos services uniquement pour le jour J, ou simplement pour chorégraphier une simulation de relation sexuelle. Au Québec, le métier de coordonnatrice d’intimité est encore méconnu, mais plus on en parlera, plus les équipes de production auront recours à nos services», explique Myriam Côté.

À VOIR AUSSI: Les vedettes québécoises qui ont un jumeau  

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus