Jean-Philippe Dion dévoile 10 secrets de coulisses du prochain épisode de La vraie nature | 7 Jours
/magazines/7jours

Jean-Philippe Dion dévoile 10 secrets de coulisses du prochain épisode de La vraie nature

Image principale de l'article 10 secrets de coulisses du prochain épisode
ERIC MYRE ET PRODUCTIONS DÉFERLANTES

Pour cette nouvelle édition, Jean-Philippe Dion a réuni deux humoristes et une autrice-compositrice-interprète inuite pour un trio des plus éclatés. Les trois invités ont en commun d’avoir dû, un jour ou l’autre, faire une importante mise au point dans leur vie.

• À lire aussi: Shirley Théroux revient sur les grands bouleversements vécus dans sa quarantaine

• À lire aussi: Jean-Philippe Dion dévoile 10 secrets de coulisses du deuxième épisode de La vraie nature

DES SOUVENIRS À LA TONNE!

Eric Myre / Les Productions Déferlantes

• À lire aussi: Jean-Philippe Dion revoit ses priorités


Pour bonifier le segment dans l’atelier, nous sommes toujours à la recherche d’objets ou d’archives qui ont appartenu à nos invités. Sur ce plan, notre équipe de recherche fait un travail du tonnerre! Dans le cas d’Elisapie, toutefois, il n’y avait aucun objet physique de son enfance. Même chose pour Dany. Quant à Rosalie, c’était tout le contraire! On a eu accès à tout, même aux broches qu’elle a portées durant sa jeunesse à la suite d’un accident de plongeon!

ENCEINTE DE 7 MOIS

Eric Myre / Les Productions Déferlantes

• À lire aussi: Karine Vanasse n'a pas voulu faire de compromis pour une carrière aux États-Unis


L’arrivée a été épique! Comme Rosalie était enceinte de sept mois au moment du tournage, il nous est apparu évident qu’elle n’était pas en mesure de traîner ses valises seule et d’arriver au chalet en barque. Nous le faisons rarement, mais nous avons organisé une arrivée à deux. Elisapie et Rosalie sont donc arrivées ensemble, et elles étaient belles à voir! Elisapie, qui s’enorgueillit d’être née près des glaciers et qui est une habituée des traversées en canot, s’est mise à ramer, sans pouvoir décoller. Elle avait oublié de détacher la fameuse corde!

DES INFLUENCES VARIÉES

Elisapie a évoqué ses influences musicales, et elles sont nombreuses. Comme tous les jeunes des années 1980 à Salluit, elle était friande de musique du Sud, qu’elle découvrait lorsque des Blancs s’installaient sur place et partageaient leur musique. Durant son adolescence, c’était l’époque d’ABBA et de Blondie. Mais la chanson qui a marqué son enfance, c’est Une colombe, de Céline Dion. À l’école, on utilisait cette chanson pour faire apprendre le français aux élèves. La mère d’Elisapie, qui tenait à ce que sa fille parle français, lui faisait chanter cette pièce le soir après l’école. Et, presque chaque jour, elle appelait la radio locale pour faire chanter des chants religieux à Elisapie. Elle avait compris que sa fille avait une belle voix et un grand talent.

• À lire aussi: La vraie nature : Jean-Philippe Dion dévoile 11 secrets de coulisses du premier épisode
 

DE MILLIONNAIRE À ASSISTÉ SOCIAL

Eric Myre / Les Productions Déferlantes


Dany était un bon garçon quand il était jeune, mais, comme tous les adolescents, il faisait des mauvais coups pour s’amuser. Son père, qui était maniaco-dépressif, est passé de millionnaire à assisté social. Il a tout perdu! Dany a senti qu’il devait mettre la main à la pâte pour subvenir aux besoins de sa famille, et il s’est mis à vendre des sacs de noisettes. Pour rentabiliser le tout, il remplissait le fond des sacs avec des écales et mettait des noisettes sur le dessus. Au chapitre des mauvais coups, il mettait aussi des poissons dans les boîtes aux lettres. Nous avons donc mis un poisson dans une boîte aux lettres pour lui rappeler ce souvenir!

• À lire aussi: Découvrez la magnifique chanson thème de «La vraie nature», signée Rosalie Ayotte

UN DIAGNOSTIC QUI A TOUT CHANGÉ

Eric Myre / Les Productions Déferlantes


Rosalie a plusieurs souvenirs d’enfance étranges; on constate qu’elle avait un imaginaire débordant! Sa mère était vétérinaire pathologiste et rapportait parfois des cadavres d’animaux dans le formol... que Rosalie conservait dans sa chambre! Plutôt que de jeter une poupée en porcelaine dont elle avait brisé la tête, elle lui avait fabriqué un cercueil. Elle se faisait croire qu’il y avait des cadavres dans la maison, et elle avait aussi une obsession pour les vampires et les singes. En plus de tout ça, elle n’avait pas conscience du danger. Disons que c’était une petite fille qu’il fallait surveiller! À l’école, elle avait de la difficulté à suivre et ne comprenait pas tout. On a pensé qu’elle était malentendante et, pendant quelques mois, on lui a placé sur la tête un casque d’écoute dans lequel son professeur lui parlait. On a finalement réalisé qu’elle n’était pas sourde, mais TDAH. À partir du moment où elle a été sous médication, sa vie est devenue plus simple.

• À lire aussi: Découvrez les 37 invités de la prochaine saison de La vraie nature

PERDU DANS LE BOIS...

Eric Myre / Les Productions Déferlantes


Dany vit entre Montréal et l’Estrie, et c’est donc un habitué des Cantons-de-l’Est. Dès son réveil, il est allé marcher, mais dans les rues avoisinantes du chalet, de peur de se perdre à nouveau. La veille, il s’était perdu en forêt, alors il n’a pris aucun risque! Il voulait qu’on puisse le retrouver si jamais il s’égarait encore.

DES DOCUMENTAIRES PRIMÉS

Eric Myre / Les Productions Déferlantes

Avant de devenir chanteuse, Elisapie voulait devenir une espèce de Céline Galipeau. Elle rêvait de devenir journaliste et de voyager à travers le monde pour faire de grands reportages. Quand elle est arrivée à Montréal, elle a étudié en cinéma. Elle a réalisé des documentaires qui ont été primés et qui sont franchement très bons. Ils nous permettent de mieux comprendre le peuple inuit.
 

DES FRITES POUR TOUS!

Eric Myre / Les Productions Déferlantes

Lorsqu’il vivait au Saguenay, Dany aimait bien partir dans le bois avec ses chums de gars. Ils apportaient une livre de graisse Crisco et un chaudron pour se faire des frites sur le feu. Nous lui en avons fait cuire pour lui rappeler ce souvenir, et nous nous sommes régalés de frites extraordinairement bonnes! Dany était bien heureux de cette activité, qu’il n’avait pas faite depuis son adolescence...

LA MAÎTRISE DE LA LANGUE

Eric Myre / Les Productions Déferlantes

Avec Elisapie, nous voulions nous montrer à la hauteur. C’est blessant pour un invité quand on maîtrise mal son histoire, qu’on se trompe en prononçant le nom de son village ou de sa région. Je ne suis pas toujours efficace quand vient le temps de maîtriser les langues étrangères... Qu’on imagine l’inuktitut! La semaine avant le tournage, j’ai collé des post-it un peu partout pour me souvenir de certains mots. À au moins trois reprises, Elisapie nous a fait répéter le mot nakurmiik, qui veut dire «merci». À la fin du week-end, nous avions au moins réussi à maîtriser un mot...
 

MISE AU POINT

Eric Myre / Les Productions Déferlantes


En dépit de leurs enfances complètement différentes et de leurs débuts de carrière qui l’ont été tout autant, chacun des invités a dû faire une mise au point dans sa vie personnelle et sa vie professionnelle. Pour Dany, c’est arrivé après Tout le monde en parle. Il a travaillé sans relâche et enchaîné les contrats pendant 37 ans, et il réfléchit actuellement à ce qu’il souhaite pour la suite des choses. Elisapie a vécu une grande crise identitaire après son deuxième album. Elle a réalisé qu’elle devait régler de nombreux conflits intérieurs et qu’elle avait aussi des trucs à régler avec sa maman biologique, car elle a été adoptée. Quant à Rosalie, la pandémie a été extrêmement difficile pour elle. Elle travaillait depuis sa sortie de l’école pour monter son premier show, puis tout a été annulé au moment où elle commençait à récolter les fruits de ses années de travail. Ça l’a amenée à consulter, car elle n’allait pas bien...

 

LE DERNIER MOT DE JEAN-PHILIPPE
Encore une fois, nous avons eu droit à un trio éclaté! Rosalie est en quête de profondeur. Elle souhaite faire comprendre aux gens qu’elle n’est pas que son personnage de jeune fille naïve. En fait, c’est une femme très réfléchie sous un enrobage éclaté et coloré. Elisapie aussi est en quête de profondeur, notamment en ce qui a trait à ses origines. Je constate que nous sommes incultes face à l’histoire autochtone. Elisapie est une femme formidable qui gagne à être connue. C’est une grande découverte pour moi! Dany, de son côté, est un gars super ouvert. Il nous a appris qu’il avait du sang inuit par ses arrière-grands-parents. Lui aussi avait donc un lien avec Elisapie.

L’épisode de La vraie nature mettant en vedette Elisapie, Dany Turcotte et Rosalie Vaillancourt sera diffusé le dimanche 30 janvier à 21 h, à TVA.


Suivez La vraie nature sur les médias sociaux pour du contenu exclusif:
facebook.com/lavraienature
instagram.com/lavraienature

 

 

À VOIR AUSSI: Toutes les grandes stars qui ont chanté avec les Académiciens au fil des ans 

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus