5e rang: Une mobilisation citoyenne d’envergure s’organise à Valmont | 7 Jours
/magazines/tvhebdo

5e rang: Une mobilisation citoyenne d’envergure s’organise à Valmont

MARDI 18 JANVIER, 21 H, RADIO-CANADA

Image principale de l'article Une mobilisation citoyenne s’organise à Valmont
Bertrand Calmeau

Une mobilisation citoyenne s’organise à Valmont, car on craint la fermeture du Carré Vert. Si Lucas veut aller de l’avant, il devra agir contre la volonté de la population... Fred accepte de revoir Marie-Jeanne pour la première fois depuis l’explosion, et Joe, qui n’en peut plus du comportement de Sam, prend une décision déchirante.

• À lire aussi:
Une surprise attend les téléspectateurs de 5e rang

S’il y a un endroit à Valmont qui fait l’unanimité, c’est bien le Carré Vert. Mireille connaît les préférences de ses clients, et ceux-ci savent qu’avec Clothilde à la cuisine, ils mangeront bien. L’établissement est plus qu’un restaurant: c’est une institution, un lieu où tout le monde se sent bien. Au moment où Clothilde voit des ouvriers venir prendre des mesures et une designer prendre des notes, elle craint le pire. Le Carré Vert est-il sur le point de fermer? «Lucas est le nouveau propriétaire du restaurant, ce qui n’inspire pas confiance. Mireille a signé un bail avec l’ancien propriétaire et, en principe, Lucas est tenu de le respecter, mais avec lui, on peut s’attendre à tout», mentionne l’auteure Sylvie Lussier.

Bertrand Calmeau


• À lire aussi: Brigitte Poupart donne la réplique à son amoureux dans 5e rang

Mobilisation
Dès qu’elle voit des inconnus entrer au Carré Vert et sortir un ruban à mesurer, Clothilde s’empresse d’aller voir Joe. Elle sait que, grâce à lui, la nouvelle se répandra rapidement. De plus, comme il est le conjoint de Sam, il est bien placé pour que la municipalité intervienne. «Personne ne sait pourquoi il y a des ouvriers au Carré Vert. L’important, pour tout le monde, c’est de réagir rapidement et de se préparer à tout. Une mobilisation citoyenne s’organise, et le garage de Paul devient le lieu de rassem- blement. Chloé prend les choses en main. Jean-Michel s’implique, suivi de Jonathan, de Simon et de plusieurs autres», explique l’auteure. 

Les citoyens préparent leurs pancartes et se disent prêts à sortir dans la rue pour se faire entendre. Rapidement, le groupe grossit. Mireille, qui avoue à Marie-Luce ne pas avoir la force de s’opposer à quelqu’un comme Lucas, est touchée de voir que les gens sont prêts à se battre pour garder le Carré Vert. Mis au courant de la situation, Pascal Faubert arrive à Valmont et tente de calmer les ardeurs des mani- festants. Arrivera-t-il à quelque chose? 

Véro Boncompagni


• À lire aussi: Maude Guérin a vécu un choc alors que son fils de 18 ans a quitté le nid familial

Une rencontre chargée d’émotions
Lorsqu’il intervient dans le cadre de son travail, Fred se montre toujours calme et solide. Quand une situation le touche personnellement, les choses sont toutefois différentes. Depuis l’explosion chez Tina, à la suite de laquelle Marie-Jeanne a perdu son bébé, il se sent incapable d’aller voir la jeune femme. «Cette semaine, on assiste à leurs retrouvailles. C’est la première fois qu’ils se voient depuis que Marie-Jeanne a perdu l’enfant. Ce sont de très belles scènes, mais on ne peut pas dire que tout va s’arranger entre eux», confie Sylvie Lussier.

Une réaction démesurée?
Pendant que les citoyens préparent la manifestation, Joe essaie de joindre Sam pour lui demander d’empêcher qu’un nou- veau restaurant — ou quoi que ce soit d’autre — prenne la place de leur cher Carré Vert. Depuis qu’il est maire de Valmont, Sam ne semble plus avoir de temps pour son conjoint. Joe n’en peut plus de toujours passer après le travail et il prend une décision qui surprendra son amoureux. 

De son côté, Clothilde réagit très fortement lorsqu’elle voit Guylaine en compagnie de Lucas. Elle comprend alors que Guylaine a rompu avec Sébastien pour sortir avec cet homme qu’elle déteste. «Clothilde est toujours en possession de l’arme de Sébastien. Elle la sort, dans la ferme intention de s’en servir», révèle l’auteure.

Véro Boncompagni


• À lire aussi:
Tout ce qu’il y a à savoir sur Julie Renault, «la nouvelle Kim» de 5e rang

Un grand moment pour Sylvie Lussier et Pierre Poirier

Cet épisode de 5e rang marque un anniv­ ersaire très spécial pour les auteurs Sylvie Lussier et Pierre Poirier: il s’agit du 1000e épisode de leur carrière. «Pour nous rendre à 1000, nous avons compté tout ce que nous avons écrit, non seulement les séries de fiction comme 4 et demi... et L’auberge du chien noir, mais aussi les autres émissions, dont M’as-tu lu? et Bêtes pas bêtes», précise Sylvie Lussier. Pour marquer le coup, les deux auteurs font une apparition au début de l’épisode: Pierre Poirier incarne un ouvrier qui prend des mesures au Carré Vert, et Sylvie Lussier, la designer.

À VOIR AUSSI: L'ÉVOLUTION DES COMÉDIENS DE 5E RANG 

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus