Valérie Roberts a craint pour l'état de santé de sa fille Lucie, atteinte de la COVID | 7 Jours
/magazines/7jours

Valérie Roberts a craint pour l'état de santé de sa fille Lucie, atteinte de la COVID

Valérie Roberts, son mari, Martin Juneau, ainsi que leur petite famille ne l'ont pas eu facile durant les vacances de Noël 2021!

En effet, l'animatrice de radio a publié un long message sur sa page Instagram pour raconter son temps des fêtes assombri par la COVID. 

Les nouveaux parents ont même dû se rendre à l'hôpital Sainte-Justine en ambulance tellement leur petite Lucie était mal en point. En effet, le poupon souffrait de détresse respiratoire et le couple n'a pas voulu prendre de chance. 


Voici ce que Valérie avait à dire sur la situation.

«Cette année, on n'a pas de belles photos de famille à partager. On ne s'est pas habillé cute, on n'a pas fait d'activités, pas de réunion. On combat la COVID. 🤧 Depuis une semaine, on vit des hauts et des bas. Notre plus bas? Une visite à Ste-Justine, après un tour d'ambulance, parce que Lulu a vécu un épisode de détresse respiratoire. Heureusement, suite à l'intervention des premiers répondants, de l'excellent duo de paramédics et d'une infirmière réconfortante à l'hôpital, nous avons eu plus de peur que de mal. Mais ma fille et moi n'avons pas eu que de légers symptômes, comme les trois autres de la maison... Bonne nouvelle, on va mieux. 🙏🏻 Tout ça pour dire : ne prenez pas le virus à la légère. Nous sommes jeunes, en forme et doublement vaccinés. Mais la COVID ne nous a pas pris à la légère, elle.
*
Ça c'est une photo prise au retour de l'hôpital. J'étais TELLEMENT soulagée. ❤️ C'est mon plus beau moment du temps des Fêtes.» a écrit la mamn en guise de légende sous la photo.

En commentaires, Valérie a reçu le soutien de nombreux parents, dont Anne-Marie Withenshaw, Julie St-Pierre, Mélanie Boulay et Claudine Prévost.

On leur souhaite un prompt rétablissement!

À VOIR AUSSI: 38 photos de vedettes québécoises quand elles étaient enfants

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus