Jean-Pierre Bélanger révèle que sa conjointe, Andrée Boucher, s’est enlevée la vie | 7 Jours
/magazines/echosvedettes

Jean-Pierre Bélanger révèle que sa conjointe, Andrée Boucher, s’est enlevée la vie

Andrée Boucher, décédée en septembre dernier, s’est elle-même enlevée la vie révèle son conjoint des 45 dernières années en entrevue au Journal de Montréal.

• À lire aussi: Jean-Pierre Bélanger s’ouvre sur le deuil difficile de sa femme, Andrée Boucher

C'est en entrevue avec Erika Aubin du Journal de Montréal que Jean-Pierre Bélanger s'est confié sur ce sujet délicat.

« Elle aurait dû avoir droit à une mort douce et honorable. À la place, elle est décédée toute seule sur son plancher. Il n’y a pas de dignité », s’indigne Jean-Pierre Bélanger.

Sa conjointe, Andrée Boucher, s’était notamment fait connaître du grand public pour ses rôles dans les séries Les belles histoires des pays d’en haut ainsi que Des dames de cœur. Celle-ci s’est enlevé la vie le 30 septembre dernier à l’âge de 83 ans.

Elle n’en pouvait plus après avoir demandé l’aide médicale à mourir il y a environ un an, puis à nouveau quelques semaines avant son décès, raconte M. Bélanger à Erika Aubin du Journal de Montréal.

PHOTO DANIEL AUCLAIR/AGENCE QMI

« Elle avait subi 15 opérations et faisait des infections à répétition. Elle avait perdu 70 % de ses capacités physiques et 30 % de ses capacités intellectuelles. Elle souffrait d’arthrite déformante, énumère celui qui était son aidant naturel. Les six dernières années ont été un véritable calvaire pour elle. »   

Pour s’enlever la vie, sa conjointe a avalé des médicaments, fait-il savoir.

Depuis la mort de sa conjointe, Jean-Pierre Bélanger milite afin d’élargir les critères d’admissibilité à l’aide médicale à mourir.

« Il faut que la mort d’Andrée serve à quelque chose. Il faut que ça fasse œuvre utile », conclut M. Bélanger.

Jean-Pierre Bélanger a également accordé une entrevue dans la prochaine édition du magazine Échos Vedettes.

Si vous avez besoin d’aide  

Ligne québécoise de prévention du suicide  

  • www.aqps.info  
  • 1 866 APPELLE (277-3553)                

Jeunesse, J’écoute  

Tel-Jeunes  

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus