Tout ce qu’il y a à savoir sur Nous, la nouveauté avec Marianne Fortier | 7 Jours
/magazines/tvhebdo

Tout ce qu’il y a à savoir sur Nous, la nouveauté avec Marianne Fortier

Image principale de l'article Tout ce qu’il y a à savoir sur Nous
Photo : ERIC MYRE / CLUB ILLICO

Cinq jeunes qui n’ont absolument rien en commun font connaissance au Nous, un édifice multifonction qu’ils fréquentent pour différentes raisons. Par hasard, ils découvrent qu’ils sont tous nés au même hôpital, presque à la même date. Ce détail peu banal formera la base d’une solide amitié.

• À lire aussi: 12 séries d’ici à ne pas manquer dans les prochains mois sur Club illico

• À lire aussi: Voyez les premières images de «Nous»: une nouveauté intrigante qui repose sur un secret de famille

Anne Boyer, de la boîte Duo Productions, a confié l’écriture de la dramatique annuelle Nous à Dominick Parenteau-Lebeuf (Salmigondis, 1, 2, 3... Géant!, Toc toc toc). «En discutant ensemble, Anne et moi avons eu l’idée de créer une série sur un groupe de jeunes dans la mi-vingtaine. Entre l’innocence de l’adolescence et les responsabilités de la vie adulte, il s’agit d’une période charnière où se prennent de grandes décisions. Voilà pourquoi nous avons décidé d’illustrer cette réalité peu exploitée au petit écran», explique la volubile auteure. Cette dernière met en scène cinq personnages principaux. «Je vois ma série comme un arbre à cinq branches: en plus de l’intrigue principale, il y a l’histoire de chaque personnage. Dans la première saison, nous allons suivre davantage Camille, incarnée par Marianne Fortier. Les autres saisons pourraient mettre l’accent sur un des autres protagonistes, puisqu’ils ont chacun leurs secrets, leurs défis et leurs rêves.»      

Photo : Patrick Seguin



• À lire aussi: Découvrez Audrey est revenue, la nouveauté sur Club illico

• À lire aussi: 5 nouvelles histoires à faire peur pour Patrick Senécal présente

Des questions sans réponses
Camille, Alexis, Margaux, Thibault et Anaïs sont à la croisée des chemins: ils doivent prendre d’importantes décisions concernant leur avenir. Les cinq jeunes adultes de 24 ans font connaissance au Nous, un édifice multifonction abritant plusieurs commerces — dont le café Lueurs boréales, une agence de voyages et une fruiterie —, des entreprises de services et des lofts. 

«Camille revient d’un séjour à l’étranger. Partie réfléchir à son avenir, elle est de retour à Montréal avec encore plus de questions, peu de réponses et un héritage surprise de sa grand-mère. Au grand dam de ses parents, elle met ses études en médecine dentaire en veilleuse, car elle hésite à suivre les traces de sa mère», explique Marianne Fortier. 

Alexis (Nicolas Fontaine) tombe sous le charme de Camille, qui a déniché un travail à l’agence de voyages de l’édifice Nous. «Les parents adoptifs d’Alexis possèdent l’entreprise La caboche verte, en Beauce. Le jeune homme emménage à Montréal, et travaille au kiosque familial de fruits et légumes bios. Il développe rapidement des sentiments pour Camille et, à son grand bonheur, ceux-ci sont réciproques.» 

Photo : Patrick Seguin

Photo : Patrick Seguin

Des amis pour la vie
Outre Camille et Alexis, trois autres jeunes gravitent autour de l’édifice Nous. Rien ne les prédestinait à devenir amis, mais lorsqu’ils découvrent par hasard qu’ils sont nés au même hôpital à quelques jours d’intervalle, ils nouent une solide amitié. 

«Anaïs habite dans l’immeuble Nous pendant ses études. Inscrite à la maîtrise en architecture, elle est aussi sérieuse qu’amusante; elle obtient beaucoup de succès avec son entreprise de cartomancie», confie son interprète, Chanel Mings. 

De son côté, Laetitia Isambert campe Margaux. «Pianiste de formation, elle a cessé de jouer de son instrument pour se tourner vers le métier de DJ. Elle fait la fête et cumule les histoires d’amour sans lendemain. Dans le fond, elle vit dans le déni», souligne la comédienne. 

Barista au café Lueurs boréales, Thibault complète le groupe. «C’est un gars extroverti, drôle et attachant, l’ami de tous. Grâce à ce rôle, j’ai eu droit à mes premières scènes d’intimité à la télévision. Comme mon personnage est bisexuel, je les ai tournées tant avec des comédiens que des comédiennes. C’est un beau défi dans lequel j’ai plongé avec confiance, entouré d’une superbe équipe», raconte Kevin Ranély, qui lui prête ses traits. 

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus