Travailler ergonomiquement pour éviter les blessures | 7 Jours
/inspiration/maison

Travailler ergonomiquement pour éviter les blessures

Image principale de l'article L'ergonomie pour éviter les blessures
Photo: iStockphoto

La pandémie en a obligé plusieurs à travailler de la maison, situation qui perdure pour certains. Mais pour être productif et s’éviter des blessures, avoir un bureau ergonomique est essentiel. Voici comment bien l’aménager.  

L’ergonomie est une science qui vise à améliorer l’efficacité générale, la productivité et à éliminer l’inconfort, voire à prévenir les blessures. Au travail, elle passe par un espace de travail confortable et sain qui stimule notre énergie et notre motivation, et rend notre productivité optimale. On doit donc aménager notre bureau en tenant compte des critères suivants. 

L’écran

On ne doit pas avoir le visage collé sur l’écran. Si on possède un écran très grand, on s’assure que nos yeux se trouvent à une distance d’une fois et demie la diagonale de l’écran. Il faut qu’il soit surélevé afin que nos yeux soient dirigés aux trois quarts en haut de l’écran. Si on travaille avec un ordinateur portable, il faut le surélever pour réduire les tensions dans notre cou et nos épaules.

La chaise 

Getty Images/iStockphoto

C’est l’élément le plus important, car on passe de nombreuses heures assis. On la choisira réglable afin de s’assurer des points suivants:

  • Nos cuisses sont parallèles au sol et nos genoux sont fléchis de manière à ce que nos jambes aient un angle de 90 degrés. Il faut aussi éviter que nos cuisses cognent la surface du bureau; dans un tel cas, on élève un peu notre bureau. Si nécessaire, on achète un repose-pieds pour s’assurer que nos jambes sont à 90 degrés.
  • Nos avant-bras doivent à peine toucher les appuie-bras pour que nos épaules soient bien détendues.
  • Notre dos doit être soutenu par un support lombaire qui suit la courbe naturelle de notre colonne afin de minimiser les tensions.
  • L’assise de la chaise doit être assez profonde pour soutenir nos cuisses et laisser un espace derrière nos genoux, et suffisamment large pour qu’il reste au moins 2 cm (1 po) de chaque côté de nos hanches.

La lumière

Pour éviter de forcer nos yeux, on doit éviter les reflets lumineux sur l’écran. On évite donc d’installer notre ordinateur face à une fenêtre. Si nécessaire, on se procure une pellicule antireflet pour écran afin de minimiser l’inconfort ou des lunettes de protection contre la lumière bleue, qui est mauvaise pour notre rétine. On doit aussi avoir un éclairage d’appoint qui émet une couleur entre 2700 à 3000 kelvins: trop vive, la lumière sera dure sur les yeux et pourra provoquer des migraines, et trop faible, elle fatiguera nos yeux. Pour une lampe de bureau, une ampoule à incandescence de 15 watts est suffisante. Si on choisit l’éclairage à DEL, il vaut mieux éviter les ampoules qui dégagent une lumière bleutée. Les halogènes et les fluocompactes sont aussi de bons choix, mais il ne faut pas les installer à moins de 30 cm de nos yeux. 

Le clavier et la souris

Getty Images/iStockphoto

Ils doivent être au même niveau et le plus près possible l’un de l’autre. Nos coudes doivent être à 90 degrés avec le bureau et le clavier. Si on travaille avec un ordinateur portable, il serait judicieux d’avoir un second clavier sans fil afin de positionner l’écran au niveau des yeux et d’avoir un clavier plus près du corps. Quant à la souris, elle doit être ergonomique pour éviter des tensions dans la main. Celles qui sont bombées permettent de bien soutenir le creux de la main. 

Le bureau 

Si on souffre de douleurs lombaires, un bureau réglable en hauteur peut être une bonne solution, car on peut l’élever afin de travailler debout quelques minutes ou quelques heures par jour.  

Les exercices et les pauses

Getty Images

Posséder un bureau ergonomique, c’est bien, mais il nous faut aussi prendre soin de notre corps.

Chaque matin, avant de commencer à travailler, il est important de s’étirer et de faire des échauffements. Ensuite, il faut se lever toutes les 10 à 15 minutes pour bouger et refaire des étirements. Ce faisant, on évite un effet cumulatif de contractions musculaires et de douleurs lombaires et cervicales. Cela permet aussi à nos yeux de se reposer de l’écran. Et si on ressent de la tension musculaire, on prend une pause de quelques minutes pour faire les exercices suivants.

Pour soulager notre cou et nos épaules, on pratique le haussement d’épaules: on lève les épaules en direction de nos oreilles jusqu’à ce qu’on ressente une légère tension dans notre cou et nos épaules, et on garde la position de trois à cinq secondes. On relâche les épaules et on répète trois fois. Puis, assis bien droit sur notre chaise, on penche lentement la tête du côté gauche, l’oreille vers l’épaule et on procède ensuite de l’autre côté. On baisse ensuite le menton vers la poitrine avant de ramener notre tête droite et de la tourner doucement vers la gauche, puis vers la droite. On termine en faisant des rotations des épaules, cinq fois vers l’arrière et cinq fois vers l’avant.

Pour soulager notre dos, on entrelace les doigts et on étire les bras au-dessus de la tête, en gardant les coudes bien droits. On incline ensuite légèrement le tronc vers la gauche, puis vers la droite. Ensuite, on joint les mains derrière le dos et on les soulève loin du corps pour étirer les omoplates et la poitrine.  

Psitt! 

En règle générale, on installe notre lampe sur le côté de l’écran ou derrière, et on dirige le faisceau vers le centre de la zone de travail. 

À lire aussi

Et encore plus