Sensibilité au gluten, les céréales alternatives | 7 Jours
/inspiration/sante

Sensibilité au gluten, les céréales alternatives

Image principale de l'article Sensibilité au gluten,
Photo: iStockphoto

On compte différents troubles associés au gluten: la maladie cœliaque, l’allergie au blé ou au gluten et la sensibilité au gluten. Mais, peu importe la sévérité des symptômes ressentis après son ingestion, il importe de l’éliminer de notre alimentation. 

Il semblerait que 1 % des Canadiens soient atteints de la maladie cœliaque, et on estime que l’intolérance au gluten affecterait jusqu’à 6 % de la population. Pas étonnant que le marché des produits sans gluten connaisse une telle croissance depuis quelques années! Si on ne connaît pas les causes de la sensibilité au gluten, on sait que la maladie cœliaque semble héréditaire. Peu importe le trouble qui nous affecte, ce sont deux protéines qui composent le gluten, la prolamine et la gluténine, qu’on peine à digérer.  

Le diagnostic

Si on peut établir le diagnostic de la maladie cœliaque en faisant une prise de sang et une biopsie intestinale, il en va autrement pour la sensibilité au gluten, car pour le moment, il n’existe pas de tests pouvant confirmer qu’on en souffre. La meilleure manière de vérifier si on est effectivement intolérant au gluten, c’est de le retirer de notre alimentation au moins pour quatre semaines, une période suffisamment longue pour voir si nos symptômes et nos malaises s’atténuent. Dans l’affirmative, on obtient notre réponse. Sinon, il faut consulter son médecin. 

Les symptômes d’une sensibilité au gluten

Photo: iStockphoto

Voici quelques signes courants à observer:

  • crampes, gaz et ballonnements;
  • diarrhée chronique;
  • anémie;
  • maux de tête;
  • inflammation des articulations;
  • éruptions cutanées;
  • fatigue;
  • anxiété, irritabilité, dépression. 

Aliments à éviter 

  • blé
  • épeautre 
  • kamut
  • orge
  • avoine
  • seigle 

Aliments à privilégier 

  • riz
  • sarrasin
  • quinoa
  • maïs
  • millet
  • farine de châtaigne ou d’amande 

Le traitement

Photo: iStockphoto

Il repose sur l’élimination de toutes les sources de gluten de notre alimentation. Or il y en a plus qu’on le pense... De fait, on en trouve dans la sauce soya, la bière, les charcuteries et certaines vinaigrettes du commerce. Il vaut donc mieux lire les étiquettes ou bien s’informer avant d’acheter ces aliments afin de choisir leurs pendants exempts de gluten. Et bien sûr, il faudra opter pour des pains, des pâtes et des gâteaux faits de céréales sans danger pour sa santé.

À lire aussi

Et encore plus