Howie Dorough revient sur les années qui ont fait naître la Backstreet Boys-mania | 7 Jours
/magazines/7jours

Howie Dorough revient sur les années qui ont fait naître la Backstreet Boys-mania

Image principale de l'article Ce qui a fait naître la Backstreet Boys-mania
NBCU Photo Bank via Getty Images

Il y a 25 ans, les Backstreet Boys débarquaient au Québec avec un premier album homonyme qui allait obtenir un vif succès et créer un véritable raz-de-marée qui a fait naître la Backstreet Boys-mania. Voilà que la formation reviendra faire des spectacles au Centre Vidéotron et au Centre Bell en septembre 2022. Entrevue avec un des membres du groupe, Howie Dorough, qui revient avec nous sur cette folle période.

• À lire aussi: AJ des Backstreet Boys rase sa barbe et il est complètement méconnaissable

• À lire aussi: Sonia Benezra émue aux larmes en recevant une surprise de la part d'un des Backstreet Boys

Howie, si je te dis Montréal ou Québec, qu’est-ce qui te vient à l’esprit?
Mon Dieu! J’ai tellement de beaux souvenirs de ces endroits! C’est là que nous avons posé les pieds pour la première fois au Canada. C’est chez vous qu’il y a eu un intérêt pour nous et que le succès a été au rendez-vous en premier. C’est grâce à vous si le reste du Canada et les États-Unis nous ont découverts. Nous devons beaucoup au Québec. C’est un endroit important dans notre carrière. C’est probablement à cette époque que nous avons vécu nos plus belles années et que sont nés nos plus beaux souvenirs, comme nos entrevues avec Sonia Benezra. Nous avons tellement pu faire de belles rencontres chez vous! Vous êtes les fans les plus fantastiques et vos salles sont exceptionnelles, tout comme vos restaurants et vos sandwichs au smoked-meat! 

On peut presque dire que c’est ici que ça a explosé pour vous. Quel souvenir gardes-tu de vos débuts?
Je me souviens que nous avons fait une séance d’autographes un samedi après-midi au centre d’achats Place Vertu. Nous sommes montés sur scène, mais la séance a été annulée parce qu’il y avait beaucoup trop de fans sur place, c’était dangereux. On attendait quelques centaines de personnes mais, finalement, il y en avait des milliers. Nous avons eu beaucoup de mal à sortir de l’endroit tellement c’était chaotique. 

As-tu été surpris par l’ampleur du phénomène? Comment expliques-tu cela?
Surpris n’est pas le mot; je ne pensais jamais que nous aurions un tel succès. C’est un peu comme si nous avions gagné à la loterie. Nos fans sont tellement exceptionnels! Ce sont eux qui nous ont propulsés à cet endroit, nous leur devons beaucoup. Nous allons revenir faire des spectacles au Québec tant et aussi longtemps qu’on voudra de nous.

Votre premier album célèbre cette année ses 25 ans. Qu’est-ce que ça te fait? Pensais-tu que cette aventure allait durer aussi longtemps?
Je n’en reviens pas que ça fasse déjà 25 ans. Je n’avais pas réalisé que ça faisait si longtemps que nous avions lancé ce premier album. Nous étions si jeunes et inexpérimentés. Mais en même temps, nous sommes fiers de ce disque; c’était notre première carte de visite pour les fans, il contient nos premiers succès. Je suis très reconnaissant de ce succès. Je fais ma prière chaque jour et je vais à l’église chaque dimanche. 

• À lire aussi: Brian Littrell des Backstreet Boys serait-il un conspirationniste?

Quel regard portes-tu sur vos plus vieux succès?
C’est drôle et intéressant de voir le chemin qu’ont emprunté certaines de nos chansons. Nous étions des jeunots: j’avais 19 ans à l’époque, et Nick Carter en avait 12. Ça me fait sourire quand je regarde en arrière, quand je vois nos looks, notre évolution et tout le reste. Mais chaque chose est arrivée pour une raison, pour nous faire grandir, et c’est la même chose pour nos chansons.

La formation les Backstreet Boys existe toujours après un quart de siècle. Quel est le secret de votre longévité?
Je pense que c’est une combinaison de plusieurs choses. Nous avons une belle communication, et nous tentons toujours de penser en équipe et de définir ce qui est le mieux pour le groupe. Ce n’est pas du tout une quête individuelle. Ce n’est donc pas à propos de moi, mais à propos de nous. Il y a un immense respect entre nous. Je pense aussi que nos fans y sont pour beaucoup; nous ne serions probablement plus là sans eux et sans leur motivation. 

• À lire aussi: Nick Carter dévoile une première photo de son bébé

Quelle est ta chanson préférée dans votre répertoire, et pourquoi?
Je pense que c’est All I Have to Give, qui était justement sur le premier album. C’est la première fois que j’entendais ma voix en solo sur une chanson, donc elle est fort représentative pour moi.

Les fans québécoises sont particulièrement dévouées. Parle-moi d’une fois où l’une d’elles vous a vraiment surpris.
Une fois, une fan a réussi à s’infiltrer par le conduit d’aération de notre chambre d’hôtel pour arriver jusqu’à nous. Aussi, lorsque je suis venu à Montréal, dernièrement, dans le plus grand des secrets, trois fans m’attendaient devant mon hôtel. Elles avaient trouvé l’endroit, même si je venais ici incognito, et elles m’ont attendu plusieurs heures jusqu’au lendemain, simplement pour me saluer et me demander une photo et un autographe. Je les salue et les remercie si elles lisent ce magazine. Je suis fort reconnaissant envers les fans d’être là et d’avoir autant d’amour et de dévotion pour nous. 

FilmMagic,

• À lire aussi: Britney Spears en duo avec les Backstreet Boys

Vous revenez à Québec et à Montréal en septembre 2022. À quoi pouvons-nous nous attendre de ces spectacles?
On est tellement excités de revenir avec la tournée DNA! C’est la première fois qu’on monte sur scène en trois ans et on est très emballés. Merci à nos fans d’avoir été aussi patients! Nous avons bien hâte de revenir chanter pour eux.

Quels sont les autres projets du groupe?
On devait lancer un album de Noël, mais il a finalement été reporté à l’an prochain. Nous avons très hâte de le lancer, puisque ça fait plus de 20 ans que nous rêvons d’en faire un. Nous avons aussi beaucoup d’autres projets en préparation, mais nous attendons avant d’en parler. 

Pour plus de détails: backstreetboys.com

À VOIR AUSSI: 13 stars qui regrettent leurs implants mammaires

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus