Sophie Thibault revient sur son expérience excitante à Chanteurs masqués | 7 Jours
/magazines/7jours

Sophie Thibault revient sur son expérience excitante à Chanteurs masqués

Image principale de l'article Son expérience excitante à Chanteurs masqués
Bertrand Exertier

À Chanteurs masqués, les cinq juges-enquêteurs et le public tentent de deviner quelles vedettes se cachent sous les costumes, tous plus flamboyants les uns que les autres. Cette semaine, Sophie Thibault a révélé être sous celui de la Déesse chatte.

• À lire aussi: LCN: 7 émissions pour bien s'informer

Sophie, mais quelle surprise de vous voir à Chanteurs masqués!
Toute une surprise pour moi aussi lorsque j’ai reçu l’invitation du producteur de l’émission! J’ai tout de suite été interpellée, car j’adore le chant, la musique, la danse et ma fête préférée est l’Halloween, car j’adore me déguiser. Avant d’accepter, j’ai bien sûr validé avec mes patrons et lorsqu’ils m’ont donné le feu vert, je me suis lancée dans l’aventure! 

Bertrand Exertier



Comment avez-vous trouvé l’expérience?
Ce que je retiens, c’est que ça fait du bien de sortir de sa zone de confort de temps en temps, de relever de nouveaux défis, d’aller là où personne ne nous attend. J’avais envie de vivre l’engouement autour d’un spectacle de variétés au moins une fois dans ma vie et j’ai été servie avec Chanteurs masqués.

Quelle étape avez-vous préférée?
Tout, de A à Z. Les cours de chant, l’enregistrement de chansons dans un studio professionnel avec Fred St-Gelais, apprendre les chorégraphies. Vous n’avez pas idée du nombre d’heures que j’ai passées chez moi à pratiquer les pas de danse créés par le duo de chorégraphes Team White. Pour m’habituer à porter le costume, je m’exerçais devant mon miroir avec ma robe de chambre et mon casque de moto! (rires) Le costume de la Déesse chatte était magnifique! J’avais sous-estimé l’effort physique que représentent chanter et danser sur scène avec des bottes à talons compensés de quatre pouces de haut, une douzaine de morceaux de vêtements et une tête de mascotte qui pèse à peu près 25 livres. Je ne suis pas claustrophobe, mais lors de ma toute première prestation, j’ai dû me parler un peu. Je me suis dit que si David Saint-Jacques a survécu 204 jours dans la Station spatiale internationale, je suis capable de survivre 10 minutes sous un imposant costume! (rires)

• À lire aussi: [QUIZ] Connaissez-vous bien la carrière de Sophie Thibault?

Bertrand Exertier



Pourquoi croyez-vous que les juges vous ont reconnue?
À cause de la capsule indice dans laquelle on pouvait apercevoir une moto et un appareil photo, deux de mes grandes passions. Lors de mes deux premières chansons Alors on danse et Désenchantée, ma voix était moins reconnaissable. Mais comme la chanson Coton ouaté est davantage parlée que chantée, c’était plus facile de m’identifier. 

• À lire aussi: Voici le top 5 de vos chefs d'antenne préférés

Auriez-vous aimé poursuivre l’aventure?
Bien sûr. Mais en même temps, c’était de plus en plus difficile de m’absenter du travail dans le plus grand secret. Et puis, si j’étais restée dans l’aventure, le prochain tournage aurait été le lendemain des élections. J’étais donc en paix avec le fait d’être démasquée.

Chanteurs masqués, dimanche 18 h 30, à TVA.

À VOIR AUSSI: Vanessa Pilon et Alex Nevsky vendent leur maison ancestrale de Rougemont pour 985 000$ 

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus