Une nouvelle série à suivre avec Hugh Grant | 7 Jours
/magazines/tvhebdo

Une nouvelle série à suivre avec Hugh Grant

SAMEDI 30 OCTOBRE, 21 H, RADIO-CANADA

Image principale de l'article Une nouvelle série à suivre avec Hugh Grant
Ray Burmiston/BBC/Blueprint/Amaz

Le député britannique Jeremy Thorpe a un grave problème. Son ex-amant, Norman Scott, a envoyé à sa mère une longue lettre décrivant leurs exploits sexuels. Pour éviter un scandale, Jeremy demande à un ami politicien d’acheter le silence de Norman, mais ce dernier ne veut pas seulement de l’argent...

• À lire aussi:
Comment la gloire a failli tuer Hugh Grant

Londres, 1965. Les députés libéraux Jeremy Thorpe et Peter Bessell se retrouvent à la salle à manger de la Chambre des communes pour discuter de la rumeur voulant que Jo Grimond abandonne la tête du parti. Si cela se confirme, Jeremy est déjà presque assuré de lui succéder. Les amis se font également des aveux sur leurs vies sexuelles respectives. 

Peu après, Jeremy convie Peter au Ritz afin de lui parler d’un grave problème: un ex-amant frustré a envoyé à sa mère une lettre de 17 pages détaillant leur relation homosexuelle. Jeremy raconte ensuite à Peter sa première rencontre avec Norman Josiffe (qui a ensuite adopté le nom de Scott) lors d’une visite à son ami Norman Van De Vater, en 1961. Charmé par le timide garçon d’écurie, Jeremy lui a remis sa carte en l’invitant à le contacter si jamais il avait besoin d’aide. C’est ce que Norman a fait, un an plus tard.      

BBC/Blueprint/Sony Pictures Tele


Une liaison dangereuse
Un retour dans le passé nous présente le jeune homme alors qu’il se présente à la Chambre des communes avec sa chienne, Miss Tish, parce qu’il n’a nulle part où aller. Il a quitté son emploi sans préavis, en oubliant sa carte d’assurance maladie: sans elle, il ne peut pas travailler pour payer son loyer, et sans adresse, il ne peut pas recevoir les médicaments qui lui ont été prescrits pendant son séjour dans une clinique psychiatrique. 

Au lieu de faire les démarches pour que Norman obtienne une nouvelle carte d’assurance maladie, Jeremy l’installe dans un appartement. Quand le député en a assez d’entendre son amant se plaindre de son oisiveté, il l’encourage à suivre un cours de dressage dans une école située à Paris. Le projet n’aboutit pas et la relation prend fin sur une dispute, et une visite de Norman au poste de police pour accuser Jeremy de lui avoir transmis le virus de l’homosexualité. 

La déposition de Norman est alors consignée et acheminée à Scotland Yard, qui l’expédie au service de renseignements du Royaume-Uni. Elle se retrouve finalement entre les mains d’un responsable du MI5, qui la range dans un coffre. 

Sophie Mutevelian/BBC/Blueprint


Le prix du silence
Jeremy pensait qu’il n’entendrait plus jamais parler de Norman jusqu’à ce que sa mère lui montre la lettre compromettante qu’elle a reçue. En lisant la missive, le député a appris que son ex-amant habite à Dublin, mais comme il ne veut pas lui écrire, il demande à Peter d’aller en Irlande pour menacer Norman de poursuites judiciaires s’il entre de nouveau en contact avec lui ou sa mère. 

De retour à Londres, Peter annonce une bonne et une mauvaise nouvelle à son ami. Norman le laissera tranquille s’il lui procure une carte d’assurance maladie... mais il se pourrait que leur histoire éclate tout de même au grand jour. Alors qu’il était dans un train en Suisse, Norman a effectivement oublié une valise contenant plusieurs lettres d’amour, rédigées sur du papier à en-tête de la Chambre des communes! Disons que Jeremy a de quoi s’inquiéter, mais il a au moins une bonne raison de se réjouir: le député Leo Abse planche sur un projet de loi visant à dépénaliser l’homosexualité et il a reçu de nombreux appuis, incluant celui du whip conservateur à la Chambre des lords, Arthur Gore.      

Robert Viglasky/BBC/Blueprint Te


UN VRAI SCANDALE
La comédie satirique Un scandale très britannique est adaptée du livre A Very English Scandal, publié en 2016 par le journaliste et écrivain britannique John Preston. Ses quatre épisodes, scénarisés par Russell T. Davies (Queer as Folk, Doctor Who) et réalisés par Stephen Frears (Sa Majesté la reine), portent sur Jeremy Thorpe, qui est chef du parti libéral britannique lorsqu’il est accusé de complot et d’incitation au meurtre sur la personne de Norman Scott, son ancien amant. En 1976, il démissionne ainsi de son poste avant de subir son procès, en 1979, faisant couler beaucoup d’encre à propos de la très célèbre Affaire Thorpe!

À VOIR AUSSI: Voici de quoi avaient l'air ces sexe-symboles à l’adolescence

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus