Jennifer Aniston sauvée par la thérapie | 7 Jours
/magazines/starsysteme

Jennifer Aniston sauvée par la thérapie

Image principale de l'article Sauvée par la thérapie
Photo : ZUMAPRESS.com

Elle ne s’en cache pas : sans la thérapie qu’elle a entamée il y a plusieurs années, Jennifer Aniston ne serait peut-être pas là où elle est aujourd’hui...

• À lire aussi: Jennifer Aniston a amorcé l’écriture de ses mémoires

Il ne suffit pas d’avoir du succès pour être épanouie, surtout si, comme Jennifer Aniston, on a pas mal de blessures à panser après avoir vécu deux divorces douloureux avec Brad Pitt et Justin Theroux, et une relation pour le moins conflictuelle avec sa mère, Nancy Dow, décédée en 2016. «De l’extérieur, on peut avoir l’impression que Jennifer mène une vie parfaite, a commenté un proche dans Life & Style. Elle possède la beauté, la célébrité, le succès et la fortune, mais elle a connu tellement de hauts et de bas... La thérapie l’a vraiment sauvée.» 

Colère et anxiété

La star de The Morning Show n’a pas attendu la pandémie pour prendre soin de sa santé mentale et de son bien-être. Jennifer suivait déjà une thérapie il y a plus de 15 ans. Malheureusement, sa thérapeute de longue date est décédée juste avant sa rupture avec Brad Pitt en 2005. La star a ensuite mis du temps à retrouver une personne de confiance à qui parler. Par contre, elle ne pouvait envisager de continuer à avancer dans la vie sans poursuivre sa thérapie, ses séances l’aidant à mieux gérer la colère qui bouillonnait en elle. «Je la comprenais, mais j’ignorais que je devais l’exprimer», a-t-elle dit. Elle avoue avoir eu longtemps une aversion pour la confrontation. «C’est une chose sur laquelle j’ai vraiment essayé de travailler.» Plus récemment, l’actrice de 52 ans a dû également gérer des problèmes d’anxiété. «Mon niveau d’anxiété a baissé en éliminant les choses que je croyais nécessaires dans ma vie, mais qui ne l’étaient pas», a-t-elle expliqué. Elle s’est aussi faite à l’idée qu’«on ne peut pas plaire à tout le monde».

• À lire aussi: Jennifer Aniston s'apprête à lancer sa marque de cosmétiques

La quête d’un amour durable

En plus de la thérapie, Jen continue à pratiquer assidûment la méditation, le yoga et l’exercice physique. «Elle s’est lancée dans une quête avec le sentiment que tout ce qu’elle fait pour améliorer sa personne la rapproche un peu plus d’un amour durable», analyse le même proche. Pour être tout à fait heureuse, il lui reste en effet à trouver l’homme qui saura lui faire oublier ses cruelles désillusions amoureuses. «Je pense qu’il est temps», a-t-elle confié dans le podcast Lunch With Bruce. «Je me sens prête à partager ma vie avec quelqu’un.» La preuve, s’il fallait l’apporter, que la thérapie a porté ses fruits.

À VOIR AUSSI: 13 vedettes qui sont dans le Livre Guinness des records

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus