Jean-Philippe Perras explique pourquoi il a accepté de jouer dans la série Piégés | 7 Jours
/magazines/echosvedettes

Jean-Philippe Perras explique pourquoi il a accepté de jouer dans la série Piégés

Image principale de l'article Pourquoi il a accepté de jouer dans Piégés
Photo : Bruno Petrozza / TVA Pu

Jean-Philippe Perras fait partie de la distribution d'une nouvelle série aussi intrigante qu'anxiogène, diffusée à addikTV. Le comédien nous parle de Piégés.

• À lire aussi: Un début haletant pour Piégés

• À lire aussi: Benoît Gouin évoque ses derniers moments vécus sur le plateau de L’heure bleue

Dès les premières images de la bande-annonce de la nouvelle série Piégés, on est transporté dans une ambiance qui rappelle la série de films d’horreur Décadence (Saw). Des films qui ont rendu très nerveux des millions de cinéphiles amateurs du genre. Des pièces sombres avec des gens pris au piège, seuls, se questionnant sur leur présence dans ces endroits pas tout à fait hospitaliers donnent le ton. 

«On est dans un thriller psychologique, parce que les personnes qui sont maintenues captives se font jouer dans la tête. C’est vraiment un jeu de pouvoir ou un jeu d’abus de pouvoir de la part de la personne qui a enfermé ces gens-là. Pour avoir celui qu’elle veut, cette personne va jouer dans la tête de chacun», explique Jean-Philippe Perras, qui interprète une des cinq personnes qui ont été enfermées par on ne sait qui, du moins au début.

Questionné sur les grandes lignes de l’histoire, l’acteur se fait le plus prudent possible pour ne pas trop en divulguer, ce qui gâcherait le plaisir des téléspectateurs. «C’est vraiment le fun comme affaire. Il y a cinq personnes qui se font attraper et enfermer dans des cellules. On part ensuite à la rencontre de ces personnages et on en apprend un peu plus sur eux à chaque épisode. On en saura davantage, tant sur leur passé que sur leurs réactions par rapport aux situations auxquelles ils seront confrontés.» 

• À lire aussi: Découvrez la saisissante bande-annonce de Piégés, une nouvelle série avec Jean-Philippe Perras

Jean-Philippe Perras parle de situations de survie qu’il qualifie de «complètement extrêmes». Il mentionne aussi que la notion de «ne penser qu’à soi», pour peut-être augmenter ses chances de survie dans cette situation extraordinaire, fait partie de l’intrigue. «C’est vraiment un drame humain.»

UN NOUVEAU BARÈME EN CRÉATION?

Jean-Philippe Perras s’est retrouvé dans cette production à la suite d’un appel téléphonique du réalisateur Yannick Savard, qui a eu l’idée de cette série. «Il m’a dit qu’il avait pensé à moi pour le rôle principal lorsqu’il a commencé à développer la série. Ça m’a énormément touché. Yannick Savard, c’est quelqu’un que j’apprécie énormément dans la vie et dans le travail. J’adore sa façon de faire. On a fait Papa épique ensemble.» 

• À lire aussi: Jean-Philippe Perras fait le deuil de son personnage dans L’heure bleue

Le comédien explique ensuite une des raisons pour lesquelles il a accepté ce rôle. «C’est pour être dans un truc de genre qui n’a jamais été fait au Québec. Pour avoir la possibilité de pousser la note et de voir ce qui s’est fait ailleurs, et de montrer comment on peut faire ce genre de truc à notre façon et avec notre propre expertise. Yannick m’a vendu ce projet en parlant de l’ampleur du défi. Je lui ai dit que je voulais faire partie de ce projet, qui parviendra peut-être à établir un nouveau barème en création.» Il ajoute que pour l’acteur qu’il est, jouer quelque chose qui est en lien avec la peur de mourir et la terreur l’a séduit. «Je suis allé explorer ces zones pendant 25 jours de tournage.»

Son personnage se prénomme Charles et est courtier immobilier. «Il est aussi un père de famille monoparentale. Il a eu sa fille assez jeune. Charles est un gagnant. Yannick et moi, on se disait que Charles devait faire partie des cools à l’école secondaire. Il a toujours tout eu et ç’a toujours bien été pour lui, mais il a stagné à ce niveau. Charles a toujours été avenant avec les gens, mais ce qui sera intéressant, ce sera de le découvrir à travers les choix qu’il aura à faire durant sa captivité.» Quant aux liens entre les cinq captifs, pas question que Jean-Philippe Perras nous en dise un mot pour garder le suspense.

«Assurément, ils vont chercher à comprendre pourquoi ils sont là.» Et nous, donc! Les textes de Piégés sont de François Pagé et la série est produite par Anne Boyer et Michel d’Astous. Brigitte Lafleur, Schelby Jean-Baptiste, Brigitte Poupart et Martin Dubreuil interprètent les autres captifs.

La série Piégés de six épisodes est diffusée les jeudis à 22 h, dès le 21 octobre, à addikTV.

À VOIR AUSSI: L'évolution des comédiens de L'heure bleue

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus