Maya et Gisèle unissent leurs forces dans L’Échappée | 7 Jours
/magazines/tvhebdo

Maya et Gisèle unissent leurs forces dans L’Échappée

Lundi 11 octobre à 20 h, TVA

Image principale de l'article Maya et Gisèle unissent leurs forces
Yan Turcotte

Maya et Gisèle unissent leurs efforts pour aider Anaïs à recouvrer la mémoire, histoire de comprendre ce qui s’est passé dans le bunker. Gisèle fait également la connaissance d’un inquiétant individu, Anatole Dufresne, tandis que Jade se questionne à propos de Jean-Simon. Est-ce la fin de leur association et de leur relation amoureuse?

• À lire aussi: Percée importante dans le dossier de Marie-Louise dans L’Échappée

Deux grosses enquêtes occupent les policiers de Sainte-Alice ainsi que Maya Déry, des Crimes contre la personne, qui est venue apporter son expertise aux recherches pour retrouver Marie-Louise Cyr. Dès son arrivée, Maya a compris que ce n’est pas parce qu’elle est en région que ses journées seront moins remplies.

La découverte d’un bunker où la jeune Anaïs était retenue prisonnière entraîne en effet l’ouverture d’une autre enquête perturbante, pour laquelle l’expérience et les compétences de Maya s’avèrent essentielles. Mais Anaïs, qui vient à peine de se réveiller, pourra-t-elle répondre aux interrogations des forces de l’ordre et permettre d’identifier la personne qui l’a enfermée?

• À lire aussi: Félix-Antoine Duval a tourné avec son amoureuse dans L’Échappée

Approches particulières

Yan Turcotte


Au départ, Gisèle Bayeur n’était guère impressionnée par le travail de Maya Déry. Pour elle, cette femme était plus une nuisance qu’autre chose. D’ailleurs, encore aujourd’hui, elle n’a pas retrouvé la trace de Marie-Louise. «Entre Maya et Gisèle, ça va mieux. Elles ont eu l’occasion de faire équipe dans le dossier d’Anaïs, ce qui a permis à Gisèle de prendre la pleine mesure du talent de Maya. En fait, ce sont deux femmes qui ont le même désir de justice et qui ont beaucoup en commun», mentionne l’auteure de la série, Mylène Chollet.

Maintenant qu’Anaïs est réveillée, les enquêtrices espèrent qu’elle pourra leur fournir des informations sur sa captivité. La victime a un certain souvenir d’un homme, mais elle a vécu un énorme traumatisme et la mémoire lui fait encore défaut. De plus, Anaïs est réputée pour ses mensonges et ses histoires inventées. Est-ce qu’elle a vraiment tout oublié, ou s’agit-il d’une autre de ses inventions? Gisèle et Maya ont choisi de la croire et elles mettent tout en œuvre pour stimuler sa mémoire et faire ressurgir les souvenirs qui pourraient leur permettre d’élucider bien des mystères.

«Il y aura des avancées dans l’enquête grâce aux approches non conventionnelles de Maya», révèle Mylène Chollet.

• À lire aussi: Kathleen Fortin s'ouvre sur son parcours professionnel éclectique

Questions sans réponses

Yan Turcotte


Par ailleurs, Gisèle fait la connaissance d’Anatole Dufresne alors qu’elle travaille sur une des enquêtes dont elle a la charge. «C’est la première rencontre entre eux, et la première fois que nous verrons le personnage d’Anatole. C’est un homme dont on peut se méfier. Il est totalement antipolice, même s’il n’a rien à se reprocher. Il connaît ses droits, refuse de collaborer et parle beaucoup. À quel point est-il vraiment dangereux?» avance l’auteure.

Dès les premières minutes passées avec cet homme, Gisèle comprend qu’il sera très difficile d’obtenir quoi que ce soit de sa part. «Anatole Dufresne a même publié des vidéos en ligne, dans lesquelles il enseigne comment tenir sa langue devant les policiers», souligne Mylène Chollet. 

Yan Turcotte


Du côté de la famille Francoeur, il y a bien des tensions. Clément apprécie un peu trop les soirées bien arrosées et Noémie s’inquiète pour son père — mais elle n’a pas envie d’entendre Jade, qui ne peut pas s’empêcher de donner son avis sur la question. Jade a également besoin de réfléchir à sa relation avec Jean-Simon, dans laquelle elle a beaucoup investi. Cette remise en question s’ajoute à son trouble, puisqu’elle est au courant du secret de Joëlle et qu’elle se demande si elle doit en parler à la police...

• À lire aussi: Le mystère plane toujours alors que Bianca Gervais n'apparaît pas sur l’affiche de L’Échappée
 

LE POIDS DE LA SOLITUDE

Rosalie a quitté Sainte-Alice et vit maintenant dans un foyer mère-enfant avec sa fille. Pendant ce temps, Richard se retrouve seul dans sa trop grande maison, qui lui rappelle sans cesse Marie-Louise. Il se confie donc à la Dre Khouzam, à qui il avoue que le plus difficile en ce moment, c’est de ne pas savoir ce qui est arrivé à Marie-Louise.

À VOIR AUSSI: 21 personnages que vous aviez probablement oubliés dans la série Catherine  

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus