Francine Ruel donne des nouvelles de son fils, sorti de la rue depuis un an | 7 Jours
/magazines/lasemaine

Francine Ruel donne des nouvelles de son fils, sorti de la rue depuis un an

Venue pour présenter son nouveau roman, Le promeneur de chèvres, Francine Ruel a profité de son passage à Tout le monde en parle pour donner des nouvelles de son fils, sorti de la rue.

• À lire aussi: Francine Ruel présente sa conjointe pour la première fois

• À lire aussi: Étienne, le fils de Francine Ruel, fait des confidences touchantes à Jean-Marie Lapointe

En novembre 2020, lors de son passage à l’émission Y’a du monde à messe, Francine Ruel confirmait que son fils, Étienne, dont elle n’avait pas de nouvelles depuis des années, ne vivait plus dans la rue depuis le mois d’août. Dans les mois qui avaient précédé, la comédienne et auteure avait fait plusieurs sorties publiques pour parler de l’itinérance, spécifiquement en temps de pandémie.

Voilà qu’hier, à Tout le monde en parle, Guy A. Lepage l’a questionnée à savoir comment se portait son fils, presque un an plus tard.


• À lire aussi: Francine Ruel s’ouvre sur la relation d’aide complexe avec un enfant dans le besoin

«C’est fou comme on veut ça [qu’il se reprenne en main], mais c’est pas Walt Disney les gens qui sont dans la rue et qui sortent de la rue. Il ne dort plus dans la rue, mais il n’est pas sorti du bois. C’est un apprentissage. C’est fou, c’est comme si ces gens-là recommencent à marcher, à parler, à être en société», a-t-elle confié.

Elle a ajouté que, de son côté, en tant que parent, c’est un travail quotidien que de laisser son fils avancer à son propre rythme.

«Je pense que les parents, on est nerveux. On veut. On est pressés, mais pas eux. Ce qui est le plus difficile, ce que j’essaie de faire depuis un an ou deux, c’est d’accepter son rythme. Et c’est pas simple. [...] Le plus dur pour un parent, c’est d’accepter qu’on ne peut pas les sauver malgré eux. La décision leur appartient de s’en sortir ou pas, et ça, tous les parents que je recontre, moi la première, on fait: “Allez, go, vas-y, tu peux, t’es capable!”, mais on ne peut pas le faire à leur place.»

De cette histoire entre Francine et son fils a découlé le roman de fiction Anna et l’enfant-vieillard, écrit par la comédienne et fortement inspiré par son histoire. L’ouvrage sera adapté en série, qu’on pourra voir l’automne prochain à TVA. Étienne a d’ailleurs participé au projet, en racontant sa propre version.
Le promeneur de chèvres est disponible dès maintenant.

À VOIR AUSSI: Ces vedettes québécoises qui ont écrit des romans   

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus