Entrevue avec Ismaël, le premier Insulaire à quitter l'île de l'amour | 7 Jours
/magazines/echosvedettes

Entrevue avec Ismaël, le premier Insulaire à quitter l'île de l'amour

Image principale de l'article Le premier Insulaire à quitter l'île de l'amour

Après une semaine à Los Cabos, Ismaël, entraîneur personnel de 24 ans, est le premier Insulaire à avoir dû quitter la villa à la suite de la cérémonie de la flamme, au cours de laquelle Gracia a choisi Mohab. Serein face à cette décision, Ismaël s’est entretenu avec nous et est revenu sur son parcours à l’île de l’amour.

• À lire aussi: Un premier couple de l’île de l’amour a été brisé par Tommy-Lee

• À lire aussi: Mehdi Bousaidan est prêt pour le défi de l'île de l'amour

Ismaël, comment voyez-vous le fait d’être le premier Insulaire exclu?
Je vois ça positivement. Je suis vraiment content de mon expérience. Je suis très reconnaissant de ce que j’ai vécu à l’île de l’amour. C’était incroyable!

Regrettez-vous d’avoir dit à Audrey, avec qui vous étiez en couple au début de l’aventure, que vous ne ressentiez que de l’amitié pour elle?
Pas du tout. J’ai respecté mes valeurs et je suis resté authentique. J’ai été ouvert à la connaître de plus en plus, mais, finalement, je la voyais vraiment comme une amie. Je trouvais que ça valait la peine que je le lui dise pour qu’elle vive son séjour de la bonne façon et moi aussi.

À l’arrivée de Tommy-Lee dans l’aventure, vous êtes-vous senti plus en danger?
Oui. Pas à cause de Tommy-Lee, qui avait de l’intérêt pour Audrey, mais parce que je savais qu’il fallait que j’aille voir Isabelle plus tôt que je ne le pensais. Tommy-Lee est une bonne personne; j’ai vu ça dès qu’il est arrivé. Ce n’était pas lui qui me stressait, mais la situation, dans le sens qu’il fallait que je fasse quelque chose et que ça pressait.

Est-ce à partir de ce moment que vous avez senti que vous pouviez quitter l’île de l’amour?
Non, je l’ai senti beaucoup plus tard. J’ai pris la peine d’apprendre à connaître les autres Insulaires. Je parlais à tout le monde. Par la suite, je me suis dit que ma perle rare n’était pas encore à l’île de l’amour. Le but de l’émission est d’être en couple, et je ne l’étais plus. Après avoir dit à Audrey que j’avais envie d’être célibataire, et elle aussi, et qu’on devait vivre notre séjour séparément, j’ai su que je m’étais mis en danger. Mais j’étais en paix avec moi-même, parce que j’ai été fidèle à mes valeurs.

Vous avez développé une belle relation avec les autres gars dans la villa. De qui allez-vous le plus vous ennuyer?
Je ne pense pas qu’il y ait un gars qui ressort plus. On a tous des qualités et des traits différents, mais tous les gars vont me manquer. Avant mon aventure, je m’étais dit que je voulais avoir du fun, que j’allais sortir de ma zone de confort, que je serais vulnérable, que je vivrais mon expérience à 100 % et, surtout, que je resterais moi-même tout au long de l’aventure. J’ai écrit ça dans un petit journal. Dès ma sortie, je me suis empressé d’aller voir ce que j’avais écrit pour voir si c’était bon. Je suis satisfait à 100 % parce que j’ai eu du fun, j’ai été authentique et je suis sorti de ma zone de confort.

Comment se sont déroulés vos adieux aux autres Insulaires?
J’ai pris le temps de parler avec les gars. J’ai aussi parlé à Gracia de son choix (Mohab) et lui ai dit qu’elle n’avait pas à s’inquiéter par rapport à ça — parce que ça l’avait affectée de devoir choisir entre Mohab et moi —, qu’elle avait suivi son cœur, et que tout ce que je pouvais faire était de la soutenir parce que je la voyais comme ma sœur. Je lui ai aussi dit de s’amuser.

En terminant, quels sont vos plans pour la suite des choses?
Je ne vais pas plonger directement dans le monde de l’entraînement, de la physiothérapie et de la thérapie sportive. Je vais juste rester dans le monde de l’île de l’amour. J’ai envie de véhiculer un message positif. Il y a quelque chose qui s’en vient, mais je ne peux pas encore en parler, car ce n’est pas encore confirmé. Ça va être quelque chose de vraiment le fun, et je pense que les gens vont pouvoir plus connecter avec les Insulaires, avec l’île de l’amour.

Ne manquez pas, en primeur, les quatre quotidiennes de l’île de l’amour du jeudi au dimanche dès 18 h sur TVA et TVA+.


À VOIR AUSSI: Les 10 meilleures séries sportives

s

À lire aussi

Et encore plus