Après un rendez-vous chez le cardiologue, P-A Méthot donne des nouvelles de son état de santé | 7 Jours
/magazines/7jours

Après un rendez-vous chez le cardiologue, P-A Méthot donne des nouvelles de son état de santé

Image principale de l'article  P-A Méthot donne des nouvelles de sa santé
Photo : Bruno Petrozza

P-A Méthot a entrepris une importante remise en forme depuis son opération au cœur, survenue il y a quelques années.

• À lire aussi: Bombardé de messages haineux, P-A Méthot ne se gêne pas pour remettre ces complotistes à leur place

• À lire aussi: P-A Méthot fait des confidences touchantes sur sa bipolarité

L’humoriste doit toutefois se rendre chez le cardiologue une fois par année pour un examen de routine. Cet examen avait lieu ce mercredi 22 septembre, à l’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec. 

À sa sortie du centre hospitalier, P-A Méthot a souhaité donner des nouvelles de sa rencontre à ses fans. Heureusement, tout allait pour le mieux!

Il a partagé une photo de lui, tout sourire, sur ses réseaux sociaux pour accompagner la bonne nouvelle. 

• À lire aussi: P-A Méthot passe de juge à animateur

«De retour de mon test annuel en cardiologie et il faut que je vous dise: “vous allez être pris avec moi encore un ost💫 de bout!!” Ça s’améliore encore ce gros Cœur-là ❤️#bonnenouvelle #coeurneuf #vivremieux #vie», pouvait-on lire sous le cliché.

La publication est rapidement devenue virale, et l’entourage de l’humoriste s’est réjoui de cette heureuse annonce. 

Rappelons que, depuis plus de deux ans, P-A Méthot a entrepris de jeûner de façon intermittente, ce qui lui a permis de perdre pas moins de 100 livres, en plus d’avoir subi une chirurgie cardiaque, une opération pendant laquelle on lui a installé un défibrillateur et une autre diode.
• À lire aussi: P-A Méthot révèle qui lui a donné envie de faire son métier d’humoriste

• À lire aussi: Après avoir perdu 100 livres, P-A Méthot a le sentiment de commencer une autre vie

L’humoriste avait confié dans nos pages avoir le sentiment de commencer une autre vie, dont il profite pleinement encore aujourd’hui. Il s’était notamment exprimé sur le moment où il avait appris qu’il devait subir sa chirurgie.

«Puisque mon père est décédé à la suite de problèmes cardiaques, mon médecin m’a dirigé vers une cardiologue. Comme j’avais 45 ans, il était temps de vérifier si tout allait bien de ce côté. On a découvert que j’avais une fonction d’éjection de 18 %. En résumé, mon cœur pompait à 100 %, mais dépompait à 18 %. Si j’atteignais 15 %, il fallait me mettre sur la liste d’attente pour une greffe... Dans ces conditions, je pouvais encore vivre entre 5 et 10 ans. On a suggéré de m’opérer, mais sur le coup, je n’ai pas été capable de prendre une décision», a-t-il confié.

Il est finalement passé à l’acte et, comme on peut le constater aujourd’hui, c’était la meilleure des choses à faire!

À VOIR AUSSI: 17 personnages féminins forts de la télé québécoise
  

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus