Patrice Bélanger honoré de la parodie de Marc Labrèche à son sujet | 7 Jours
/magazines/7jours

Patrice Bélanger honoré de la parodie de Marc Labrèche à son sujet

Dans le paysage culturel québécois, être parodié par Marc Labrèche est ni plus ni moins qu’une consécration!

• À lire aussi: Patrice Bélanger s’est lié d’amitié avec Benjamin, 13 ans, atteint de leucémie

• À lire aussi: Patrice Bélanger vit pour la première fois la rentrée de ses garçons, et c’est très émouvant

• À lire aussi: Patrice Bélanger a subi une opération

La plus récente «victime» du comédien? Nul autre que Patrice Bélanger, qui a goûté à la douce médecine du grand blond! En effet, dans un sketch désopilant et absurde, Marc Labrèche se glisse dans la peau de l’animateur de Sucré salé qui interviewe... Gandalf, du Seigneur des Anneaux, interprété ici par Pierre Brassard. Vêtements colorés, grands éclats de rire et débit rapide, tout y est!

C’est pour le plus récent épisode de son émission Cette année-là que le comique a offert ce pastiche. Mis en ligne sur la page Facebook de l’émission, la vidéo est rapidement arrivée aux yeux et aux oreilles de Patrice Bélanger!

Justement, sur sa page Facebook professionnelle, celui qui anime tous les matins au micro de Rythme s’est empressé de partager la publication, mentionnant à quel point il s’agissait d’un honneur d’être personnifié par Marc Labrèche.



• À lire aussi: Marc Labrèche fait de touchantes confidences sur son nouveau rôle de grand-papa lors d’une entrevue hilarante

• À lire aussi: Marc Labrèche frappe un coup de circuit avec une autre hilarante parodie de Céline Dion

«Wow! Quel honneur! L’une des principales raisons pour lesquelles je pratique ces métiers de comédien et animateur est: Marc Labrèche! Et voilà que j’ai maintenant droit à ma parodie de sa part! Du générique d’ouverture à la conclusion, c’est un pur délice! Merci Marc!» a écrit Patrice Bélanger, visiblement sur un nuage!

Encore une fois, Marc Labrèche frappe un coup de circuit!

À VOIR AUSSI: La grande histoire d’amour entre Michel Louvain et son public  

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus