Ingrid Falaise et son conjoint s’impliquent auprès des gens différents | 7 Jours
/magazines/echosvedettes

Ingrid Falaise et son conjoint s’impliquent auprès des gens différents

Image principale de l'article Ils s’impliquent auprès des gens différents

Vivant avec un enfant autiste, Ingrid Falaise et Cédrik Reinhardt clament haut et fort l'importance d'avoir une société inclusive. C'est dans cette veine qu'ils sont devenus les ambassadeurs du nouveau programme d'assistance en transport public de la Société de transport de Laval, qui s'adresse à une clientèle à besoins particuliers.

• À lire aussi:
Ingrid Falaise et son mari se disent «oui» à nouveau lors d'une superbe séance de photos

Alors que Cédrik Reinhardt a un fils autiste de 14 ans, Maël, qu’Ingrid Falaise et lui élèvent ensemble depuis huit ans, le couple endosse fièrement le mandat d’ambassadeurs du nouveau programme d’assistance en transport public de la Société de transport de Laval (STL), qui s’appelle STL Compagnon et qui s’adresse à une clientèle à besoins particuliers. Le programme, destiné aux personnes de 12 ans et plus vivant avec un trouble du spectre de l’autisme (TSA), une déficience intellectuelle légère ou de la dysplasie, a été mené en projet-pilote pendant quelques années avant de devenir un service officiel. «Des personnes de la STL sont allées au bout de leurs idées, désirs et ambitions pour mettre en place ce projet, qui existe en Espagne, explique Ingrid. Ça prouve à quel point une entreprise peut changer notre société pour la rendre inclusive et répondre aux personnes qui ont des besoins différents... On demande énormément d’efforts à ces enfants dits différents pour qu’ils “fittent” dans notre monde, mais ils ne le voient pas de la même façon que les neurotypiques. Que la STL décide de voir le monde à leur façon, c’est beau, c’est grand. Ces enfants ont tous les mêmes droits que nous et ils font partie intégrante de notre société, alors il faut leur faire une place beaucoup plus grande que celle qu’ils occupent actuellement. Et je sens qu’on s’en va vers ça.» 

Bien que Cédrik et Ingrid résident à Montréal et qu’ils ne peuvent pas bénéficier du programme implanté à Laval, ils saluent l’initiative de la STL. «C’est tellement important que les autres sociétés de transport emboîtent le pas éventuellement», mentionne Cédrik. 

Le programme consiste en une application de guidage en temps réel sur le téléphone intelligent de l’usager pour lui permettre de prendre les transports en commun en toute confiance et de gagner en autonomie. Ainsi, l’usager peut se rendre à l’école ou au travail, par exemple, sans problème. Advenant qu’il s’écarte de son parcours, des agents du service à la clientèle de la STL pourront le guider vers sa destination. De plus, les parents ou une personne responsable doivent être disponibles au moment du trajet de l’utilisateur si jamais ce dernier déroge de son itinéraire. Pour lancer le programme, le premier mois d’utilisation de transport en commun est gratuit pour les usagers.

UNE RÉALITÉ DIFFÉRENTE
À 14 ans, Maël est en plein cœur de l’adolescence. «Ça va bien. C’est sûr que c’est un ado, alors on vit les mêmes défis que d’autres parents, à certaines nuances près. On a trois enfants à la maison, un de trois ans et demi (Emil), un de 10 ans (Ilann) et un de 14 ans (Maël). Ça nous fait un peu le même feeling que si on avait deux enfants de trois ans et demi et un de 10 ans, parce que ça nous demande pas mal la même implication pour Maël que pour Emil. Étant adolescent, Maël a de moins en moins envie de faire des activités avec nous. Il est plus dans sa chambre, mais on ne peut pas le laisser seul comme un autre ado; il faut qu’il vienne avec nous. C’est beaucoup de gestion, d’implication et d’énergie», raconte Cédrik.

• À lire aussi: Revoyez le discours poignant de Florence Longpré et Ingrid Falaise sur la violence faite aux femmes au Gala ARTIS

• À lire aussi:
Un documentaire touchant signé Ingrid Falaise

CHACUN SES TOURNAGES
Cédrik, qui a son entreprise de construction et rénovation, Reinhardt et Fils, a d’ailleurs commencé récemment les tournages de sa nouvelle émission, Rénos à p’tit prix, qu’il fera aux côtés des designers Brigitte Poitras et Maripier Edwar, et qui sera diffusée à l’hiver à Canal Vie. «Cédrik est pas mal humble, mais il paraît qu’il impressionne tout le monde. C’est un animateur-né!» relate Ingrid. Il faut dire que le couple a coanimé l’émission Notre premier flip et que Cédrik a déjà participé à l’émission Par ici l’été, à l’époque où il était mixologue. «J’avais des chroniques de mixologie. J’ai aussi une formation en théâtre et en musique.» 

De son côté, Ingrid a commencé les tournages de la série documentaire Femme, je te tue, qui donnera la parole aux proches des victimes québécoises de féminicides et qui sera présentée à l’hiver 2022 à Investigation. Elle est aussi chroniqueuse mieux-être à Salut Bonjour

Pour connaître les critères d’admissibilité au programme STL Compagnon et s’inscrire: stlaval.ca/compagnon.

À VOIR AUSSI: 21 personnages que vous aviez probablement oubliés dans la série Catherine

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus