Francisco Randez met fin à ce projet à contrecœur | 7 Jours
/magazines/7jours

Francisco Randez met fin à ce projet à contrecœur

Francisco Randez avait une bien triste nouvelle à annoncer à ses fans ce jeudi concernant un projet qui lui tenait à cœur.

• À lire aussi: Francisco Randez s'ouvre sur son bonheur d'avoir quitté la ville depuis un an

• À lire aussi: Francisco Randez souligne le premier anniversaire de l'opération de sa conjointe avec un message touchant

En effet, l'animateur et entrepreneur a mis en ligne un message sur ses réseaux sociaux pour donner des nouvelles de son émission Libertad, diffusée à Évasion et, par la même occasion, de son projet du même nom. 

Rappelons que, dans le docuréalité Libertad, on suivait Randez dans son intention d'ouvrir un complexe de villégiature au Salvador. Il souhaitait inaugurer un camp-hôtel où il pourrait organiser des retraites de surf et d’arts martiaux. 

Le public a donc pu suivre l'homme dans les premières étapes de réalisation dudit complexe, incluant la recherche du lieu idéal, tout en découvrant les paysages magnifiques et la culture du Salvador. 

• À lire aussi: Francisco Randez laisse entrer les téléspectateurs dans son intimité avec sa nouvelle émission

«L’idée était de vivre environ 4 mois par an au El Salvador pour gérer l’entreprise, et de maintenir ma vie et mes projets au Québec le reste de l’année. C’était un défi d’organisation, mais théoriquement ça fonctionnait», a révélé l'entrepreneur. 

Malheureusement, en raison de la pandémie, de l'interdiction de voyager et des difficultés économiques engendrées par celle-ci, Francisco se voit dans l'obligation de mettre un terme à tout ceci, du moins pour l'instant. Il annonce également que l'émission Libertad ne sera pas de retour pour une deuxième saison. 

• À lire aussi: Pourquoi Francisco Randez a fait le deuil de la parentalité

«Je vais éventuellement continuer le développement du projet d’affaire Libertad lorsque ce sera possible de le réintégrer dans mon quotidien, mais je vais le faire à mon rythme, au fil du temps. (...) Je vous annonce donc qu’il n’y aura pas de suite à la série Libertad dans l’immédiat. Il était devenu impossible de m’engager dans un projet de production télévisuel à l’étranger, basé sur un modèle d’affaire fragile et qui devenait financièrement très risqué pour tous considérant les circonstances liées à la pandémie qui n’est pas encore terminée», a-t-il confié dans son texte.

Pour lire le message complet, c'est dans la publication ci-bas. 

On se désole de cette nouvelle, et on souhaite la meilleure des chances à Francisco dans ses projets futurs!

À VOIR AUSSI: L'évolution des comédiens de L'heure bleue  

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus