Pascale Nadeau brise le silence et explique les vraies raisons derrière son départ de Radio-Canada | 7 Jours
/magazines/echosvedettes

Pascale Nadeau brise le silence et explique les vraies raisons derrière son départ de Radio-Canada

Image principale de l'article Pascale Nadeau explique les raisons de son départ
PHOTO COURTOISIE, RADIO-CANADA

Alors qu'elle était absente des ondes depuis déjà quelques mois pour un congé de maladie dont les raisons n'ont pas été précisées, Pascale Nadeau a annoncé, le 5 août dernier, qu'elle tirait sa révérence à Radio-Canada. Voilà que la principale intéressée brise le silence pour expliquer les véritables raisons derrière ce départ.

• À lire aussi: Retour en images sur la vie et la carrière de Pascale Nadeau

• À lire aussi: Pascale Nadeau réagit à la vague d'amour à la suite de l'annonce de sa retraite

Absente des ondes depuis février dernier, Pascale Nadeau s’est expliquée dans une lettre publiée ce mercredi dans La Presse.

«Radio-Canada vous annonce que je prends ma retraite», a été la formule choisie par l’animatrice lors de l'annonce de son départ à la suite de sa longue absence des ondes.

Dans la lettre parue ce mercredi, Nadeau explique: «Il y a un an, mon employeur, sans aucun avertissement et sans même demander à me parler, a accueilli une dénonciation anonyme à mon endroit. Une dénonciation anonyme faite au nom d’une tierce personne et qui s’est avérée être un ramassis d’allégations mensongères ou citées totalement hors contexte.»

Elle donne ensuite quelques indications sur le processus qui s’est ensuivi, sans toutefois entrer dans les détails. Un grief ayant été déposé, la confidentialité est de mise.

Ce que l’on sait toutefois maintenant, c’est que Nadeau a été suspendue pendant un mois sans salaire par la directrice de l’information de Radio-Canada, Luce Julien.

«Après 33 ans, dont la majeure partie aura été d'être l'un des visages importants de l'information à Radio-Canada, je n'ai eu droit à aucun coup de téléphone de ma direction pour me demander s'il y avait un fond de vérité dans ces allégations mensongères», indique ensuite celle dont l’absence avait été d’abord expliquée par le décès de ses parents par la SRC.

• À lire aussi: Le malaise règne dans cet échange entre Patrice Roy et Pascal Yiacouvakis

• À lire aussi: Pensant que son micro est fermé, Patrice Roy commente son entrevue avec Denis Coderre

Nadeau revient ensuite sur le climat de travail inconfortable qui semble régner à la télé d’État et sur les relations de travail parfois tendues entre l’employeur et le syndicat.

Elle conclut sa lettre en indiquant que Radio-Canada refuse de s’excuser.

«Je suis une femme de principe, fière et intègre. On s'est attaqué à cela et, du même coup, on a sali mon nom, que je porte fièrement, et celui de mes parents, qui ont contribué, entre autres, à donner à Radio-Canada ses lettres de noblesse», dit celle qui compare également sa cause à celle de Wendy Mesley (qui avait quitté la CBC dans la controverse) dans une entrevue accordée à Richard Therrien, du Soleil.

En toute fin de lettre, elle se tourne vers l’avenir en écrivant: «Quelque chose d'autre et de mieux m'attend certainement quelque part. Merci pour tout.»

À VOIR AUSSI: 10 séries inspirées de personnes réelles  

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus