Simon Morin s’ouvre sur la pression de jouer son premier grand rôle dans une série | 7 Jours
/magazines/echosvedettes

Simon Morin s’ouvre sur la pression de jouer son premier grand rôle dans une série

Image principale de l'article La pression de jouer son premier grand rôle
STEVE MADDEN/AGENCE QMI

Au retour d'une tournée en Europe, le chanteur Invo offre un concert dans la salle où sa carrière a débuté à Montréal. Mais tout bascule à la suite d'une explosion qui fauche la vie de plusieurs spectateurs. Le chanteur Simon Morin fait ses premières armes comme acteur avec Chaos en campant Invo.

• À lire aussi: Mélissa Bédard s'ouvre sur l'énorme défi d'interpréter Nathalie, une mère en deuil, dans Chaos

• À lire aussi: Les Académiciens nous donnent de leurs nouvelles

Simon, vous êtes d’abord un auteur-compositeur-interprète. Comment ce rôle s’est-il présenté à vous?
Un certain Josélito Michaud m’a demandé si je voulais jouer... J’ai bossé fort, j’ai passé une audition et j’ai eu le rôle! Mélanie Pilon (qui fait d’ailleurs partie de la distribution en tant qu’actrice) m’a formé pour la composition du personnage. Elle me coache depuis janvier.

Avez-vous de la facilité à apprendre vos textes?
Je pensais que j’aurais plus de difficulté. Je dois les lire plusieurs fois pour pouvoir les retenir et les maîtriser, mais je m’en sors bien. J’ai passé à travers de grosses semaines avec beaucoup de scènes. J’étais angoissé tous les jours! Je n’avais jamais joué, et c’est un grand stress d’incarner un personnage aussi important. Je dois «livrer la marchandise». Je me pose toutes sortes de questions: suis-je assez préparé, de quoi ai-je l’air, comment vais-je être perçu et reçu par le public? J’essaie de ne pas trop y penser. 

• À lire aussi: Josélito Michaud dévoile des photos de tournage de sa nouvelle série, Chaos

Que pouvez-vous nous dire sur votre personnage?
INVO fait un comeback au Québec, où il présente ses chansons au public. Une tragédie survient durant son spectacle et elle touche plusieurs personnes, notamment son gérant et ses musiciens. L’intrigue ne tourne cependant pas seulement autour de mon personnage. C’est une série chorale; plusieurs personnages s’entrecroisent sans que l’un d’eux semble plus important que les autres.

Comment votre personnage vit-il les événements?
Je ne veux pas trop en dévoiler... La série présente l’avant, le pendant et l’après de la tragédie, et elle explore les différentes façons de vivre une même situation. Daniel Bélanger signe les chansons interprétées par INVO.

Que retirez-vous de cette expérience?
La musique occupe une place prépondérante dans cette série de suspense psychologique. Daniel m’a guidé afin de créer ce chanteur. Le personnage est à la fois près et loin de moi; nous n’avons pas le même style musical, mais je lui prête ma voix. C’était le fun de me consacrer entièrement à mon rôle et de n’avoir aucune pression par rapport à la musique ou aux textes. Travailler avec Daniel Bélanger est une expérience que je chérirai longtemps. 

Désirez-vous poursuivre une carrière d’acteur?
Je ne sais pas où ça va me mener, mais pourquoi pas? Le public va-t-il aimer mon jeu? Je n’ai vu aucune scène encore. On me fait de beaux commentaires, mais tant et aussi longtemps que je n’aurai pas vu ma performance, je ne pourrai pas en juger. J’ai toutefois vraiment aimé l’expérience. J’ai eu la chance de travailler avec des gens très gentils à mon égard. J’ai eu du plaisir à côtoyer le réalisateur Stéphan Beaudoin (Alerte Amber) et des comédiens exceptionnels, entre autres. J’ai hâte de montrer le résultat au public! 

À VOIR AUSSI: 16 VEDETTES QUÉBÉCOISES QUI SONT ADEPTES DE MOTO

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus