David Bernard et son épouse Anne-Marie se sont dit oui une seconde fois | 7 Jours
/magazines/lasemaine

David Bernard et son épouse Anne-Marie se sont dit oui une seconde fois

Image principale de l'article Ils se sont dit oui une seconde fois
Karine Audet

En couple depuis cinq ans, David Bernard et Anne-Marie Riel ont officialisé leur union à deux reprises dans les derniers mois. D’abord, le couple s’est promis de s’aimer pour la vie devant quelques intimes. Puis, le 24 juillet, il s’est marié lors d’une cérémonie civile célébrée par Christine Michaud. Au total, une vingtaine de personnes y assistaient: les familles des mariés et Eva, la fille de David, l’autre femme de sa vie.

• À lire aussi:
Pascale Wilhelmy et Denis Lévesque souligneront 10 ans de mariage en août

David, avec deux mariages et le lancement du programme Prêt pour l’Amour, 2021 restera une année mémorable, non? Ç’aura été l’année des années! Côté professionnel, ç’a été une explosion extraordinaire! À cela s’ajoutent nos deux mariages. Initialement, ça devait avoir lieu en octobre 2020, mais avec la pandémie, c’est devenu compliqué. Anne-Marie voulait une noce princière! Nous avions réservé le Manoir Rouville-Campbell et notre liste comptait 125 invités. Après avoir reporté la date à deux reprises, nous nous sommes demandé ce qui était prioritaire: faire un gros mariage ou nous marier? Nous étions sur la même longueur d’onde: notre priorité est l’amour que nous partageons. Comme il fallait limiter le nombre d’invités, nous avons réservé deux dates.

Comment s’est passée votre première cérémonie?
La première était très symbolique: c’était le jour du 40e anniversaire de ma femme. Nous nous sommes donc mariés le 28 mai 2021 en présence de mes beaux-parents et de ma fille, Eva. Nous étions cinq, au bord de l’eau, au chalet familial. C’était extrêmement émotif. Nous avons pleuré de joie et d’émotion et nous avons échangé nos vœux. Depuis ce jour, j’appelle Anne-Marie ma femme. C’est pour moi une fierté. Ça montre ma confiance en ce geste sacré que nous avons posé. 

Collection personnelle


• À lire aussi: Étienne Dano a fait la grande demande à son amoureuse

Et vous venez de vous redire oui de manière plus officielle.
Oui, le 24 juillet, nous avons célébré à nouveau en compagnie d’une vingtaine d’invités. C’est Guillaume, le frère d’Anne-Marie, qui l’a accompagnée au mariage. Et ma sœur spirituelle, Christine Michaud, avec qui j’ai collaboré pendant plusieurs années, a célébré l’union officielle devant témoins dans un jardin botanique, à Mascouche. Nous avons échangé nos vœux sous une arche. 

Comment aviez-vous fait la grande demande?
J’ai demandé l’autorisation à son père. J’ai acheté une bague, je me suis mis à genoux, je lui ai demandé de m’épouser et elle a dit oui. Nous avons connu de l’adversité à cause de la pandémie, mais nous avons décidé de passer à travers. Aujourd’hui, c’est encore plus symbolique. Notre mariage, ce n’est pas qu’une fête, c’est la célébration de notre union, notre façon de dire que nous nous aimons suffisamment pour l’officialiser.

Karine Audet


• À lire aussi: Patrick Huard et Anik Jean: 10 ans de mariage et un nouveau projet surprenant

• À lire aussi:
Debbie Lynch-White souligne son 4e anniversaire de mariage avec une déclaration d'amour magnifique

Est-ce que ça naît de la conviction d’avoir rencontré l’homme ou la femme de sa vie?
Absolument. Ça fait près de 13 ans que je suis coach amoureux. J’ai écrit cinq livres et je suis conférencier. Les gens me connaissent comme porteur de la valise no 26 au Banquier, reporter à Sucré salé, animateur de Direction la mer, mais ils ignorent souvent qu’une de mes forces est d’aider à créer des unions amoureuses. C’est une grande partie de ma vie. J’ai été jadis un cordonnier mal chaussé, mais j’ai appris de mes erreurs. Aujourd’hui, je peux dire que j’ai trouvé la partenaire parfaite, celle qui correspond réellement à mon essence. Cela a amené beaucoup de paix et d’harmonie dans ma vie. 

Que ressentez-vous en voyant le lien qui existe entre votre fille et votre épouse?
C’est une des grandes bénédictions de ma vie. Mes premières priorités sont la santé et la famille. Lors de ma séparation, je me suis senti coupable de briser la mienne. Je me suis demandé si j’allais avoir un jour une famille épanouie, harmonieuse. J’ai eu peur de ne plus connaître cela. Le fait qu’Anne-Marie et Eva s’entendent si bien est un réel bonheur. Mais c’est quelque chose qui me faisait peur avant de la rencontrer.      

C’était non négociable...
Effectivement, ça n’aurait pas pu marcher sinon. Elles s’adorent, se respectent, communiquent bien ensemble. C’est un cadeau! Eva a sept ans, elle communique de plus en plus. Ma responsabilité première est envers mon enfant. Il faut qu’elle soit bien et qu’elle puisse s’épanouir. Les deux plus grands moments de ma vie, jusqu’à présent, sont la naissance de ma fille le 29 décembre 2013 et mon mariage avec Anne-Marie. J’ai ressenti la même intensité émotionnelle. Je vis un grand amour avec mon enfant et un grand amour avec ma partenaire de vie. 

Karine Audet


• À lire aussi: Jacynthe René se confie sur sa relation de couple qui dure depuis 15 ans

Aviez-vous planifié le mariage ensemble?
Oui. Lors de notre premier mariage, c’était très relaxe. Nous étions dans un chalet. J’étais en short, ma blonde portait une belle petite robe. Pour le deuxième, nous avons élevé un peu la barre. Je me suis habillé en marié. Nous avons trouvé l’emplacement et le buffet. Nous avons reçu nos invités chez nous et non dans une salle. Tout s’est déroulé dans la simplicité. C’était même littéralement à l’opposé de ce que nous avions prévu. Nous avons dansé, nous nous sommes baignés dans la piscine, nous avons passé un beau moment. Nous étions à contre-courant de toutes les traditions, mais c’était une réception à notre image...

Qu’avez-vous ressenti lors de cette journée mémorable?
C’est fou comment notre rapport au temps change lors d’un mariage! Tout au long de la journée, je me suis répété: «Vis le moment à fond, David. Profite de chaque seconde.» J’ai dit merci à la vie des dizaines de fois! Ce dont je me rappellerai le plus est sans aucun doute à quel point je trouvais ma femme absolument époustouflante dans sa robe, Eva qui rayonnait de bonheur, ma famille réunie, et le sentiment d’amour si fort qui nous unissait tous. Je me dis que le jour où je vais mourir et que ma vie défilera devant moi, cette journée, je la rejouerai en mode ralenti à plusieurs reprises! (rires)

Karine Audet


• À lire aussi: Lara Fabian souligne ses huit ans de mariage avec de magnifiques photos de couple

Avez-vous envie de souligner votre engagement par un voyage de noces?
Actuellement, c’est compliqué, mais nous comptons faire un voyage un jour. Nous aimons notre vie, nous sommes bien chez nous et nous y passerons une bonne partie de l’été. Nous avons prévu trois semaines de vacances ensemble, à la maison. Nous avons de la famille un peu partout dans les Laurentides, alors nous allons nous promener de chalet en chalet! (rires) Pour le voyage de noces, nous n’avons pas encore décidé où nous allions le faire, mais ça viendra... 

David Bernard s’est associé à Chantal Lacroix pour lancer le programme Prêt pour l’Amour. Il y aura une deuxième cohorte à l’automne. Ceux qui s’inscrivent d’ici le 5 septembre auront droit à deux lives privés en compagnie de David les 7 et 21 septembre, à 20 h. La version anglaise, Ready for Love, sera lancée au même moment au Canada anglais et aux États-Unis. Pour s’informer et s’inscrire: programmepretpourlamour.com.

À VOIR AUSSI: 28 vedettes québécoises qui ont écrit leur biographie

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus