Retour à la case départ pour Brad Pitt | 7 Jours
/magazines/starsysteme

Retour à la case départ pour Brad Pitt

Image principale de l'article Retour à la case départ pour Brad Pitt
Photo : Getty Images

C’est un retour à la case départ qui doit ravir Angelina Jolie et démolir Brad Pitt dans la bataille judiciaire relative à la garde de leurs enfants. John Ouderkirk, le juge chargé du dossier, vient d’en être écarté après avoir été reconnu coupable d’une «violation de ses obligations éthiques»... ce qui annule l’accord de garde partagée obtenu précédemment par Brad! Le juge avait en effet récemment accordé à l’acteur de 57 ans plus de temps avec les cinq enfants mineurs de l’ancien couple (Pax, 17 ans, Zahara, 16 ans, Shiloh, 15 ans, et les jumeaux Knox et Vivienne, 13 ans). Cette décision n’étant plus valide, Brad retrouve de facto son droit de visite établi en 2018, selon lequel il voyait très peu ses enfants. Un porte-parole de la star a néanmoins affirmé à People que la garde partagée avait été accordée à Brad pour les bonnes raisons. «Les faits n’ont pas changé. Énormément de preuves factuelles ont mené le juge — et les experts qui ont témoigné — à cette conclusion dans l’intérêt des enfants.» Reste que Brad Pitt, toujours en froid avec son aîné, Maddox, (19 ans), devra tout de même repartir de zéro s’il veut réobtenir une garde équitable. Quant à Angie, qui n’a toujours pas voulu commenter l’affaire, on se doute qu’elle ne doit pas être déçue de voir son ex essuyer un nouveau revers! 

• À lire aussi: Angelina Jolie et Brad Pitt en guerre à propos de leur château de Miraval

À lire aussi

Et encore plus