Pour l’anniversaire de Michel Louvain, sa grande amie Danielle Ouimet lui rend hommage | 7 Jours
/magazines/lasemaine

Pour l’anniversaire de Michel Louvain, sa grande amie Danielle Ouimet lui rend hommage

Image principale de l'article Sa grande amie Danielle Ouimet lui rend hommage
Photo : Julien Faugere / Les Pu

Durant leur carrière, ils ont été des icônes de séduction. Ces dernières années, même s’ils se connaissaient depuis des décennies, Danielle Ouimet et Michel Louvain s’étaient liés d’amitié. Aujourd’hui, elle se confie sur la perte de cet être cher qui l’a ébranlée et nous dévoile des facettes peu connues de l’interprète de La dame en bleu.

• À lire aussi: Jean Lapointe réagit au décès de Michel Louvain avec un hommage touchant

• À lire aussi:
Michèle Richard témoigne de son lien particulier avec Michel Louvain

« Nous avions parfois travaillé ensemble, et je l’avais souvent interviewé, mais nous n’étions que des connaissances. D’ailleurs, Michel ne fréquentait pas grand monde du show-business. C’est grâce à notre amie commune, Suzanne Murray, qu’on s’est rapprochés. Quand le conjoint de Michel (Mario Théberge) m’avait invitée à la fête donnée pour ses 80 ans, j’avais offert à Michel 60 flûtes à champagne sur lesquelles j’avais peint à la main les premières notes de La dame en bleu et le nom de chaque invité. Cela l’avait vraiment touché», raconte-t-elle, émue.

De cette soirée mémorable est née une amitié qui s’est bonifiée au fil du temps. Ils se parlaient et s’invitaient mutuellement, surtout lors d’occasions spéciales. «Un jour, il m’avait appelée en me disant: “Viens, ma voisine fait des pots de ketchup, et on a besoin de toi.” On avait passé l’après-midi à en faire. À 17 h, il nous avait offert le cocktail. Michel faisait un gin-tonic divin. Je ne sais pas ce qu’il mettait dedans, mais c’est le meilleur que j’ai bu de ma vie!»

Danielle était présente au spectacle pour les 50 ans de carrière de son ami, au Centre Bell, en 2015. «Très nerveux et perfectionniste, il m’avait fait asseoir tout près de la scène, au cas où il aurait eu besoin de moi pour faire un enchaînement. Malgré son expérience et sa stature, Michel était un être qui avait une grande insécurité. Il déclenchait en nous notre besoin de le protéger.» 

JOEL LEMAY/AGENCE QMI

• À lire aussi: Céline Dion rend un touchant hommage à Michel Louvain suite à son décès

Son jardin secret Même si beaucoup s’en doutaient, seuls son cercle restreint d’amis et ses proches connaissaient son homosexualité. Ce n’est que dans l’avis de décès que tous l’ont su officiellement. On peut se demander pourquoi, étant donné les changements de notre société, il a tenu jusqu’à la fin à garder secret cet aspect de sa vie privée.

«Il y a un âge pour se raconter et un autre pour préserver des regards sa vie amoureuse. Même si ça rend les gens heureux de savoir que quelqu’un nous rend heureux, inévitablement ça attire aussi certains qui jugent nos choix sans connaître nos vies et ça peut être très blessant. Cela aurait donné quoi aux gens de savoir qu’une fois chez lui, il était heureux, mais différemment? Il ne voulait pas se mettre dans une position où il aurait eu à expliquer ses choix. Faire un coming out est difficile, mais ça l’est d’autant plus quand on doit répondre aux questions des journalistes. “Qu’est-ce que tu offres à ton chum pour la Saint-Valentin?”, “Où allez-vous en vacances?”... C’était aussi une façon de protéger son conjoint.»

Il s’en trouve pour dire que si Michel Louvain avait avoué son homosexualité, une bonne partie de ses fans l’auraient délaissé, une opinion avec laquelle son amie est absolument en désaccord. «Au contraire! À l’époque, selon l’ancienne mentalité, les femmes auraient été persuadées de pouvoir le convertir. (rires) De toute façon, les gens l’aimaient pour ce qu’il était, un point c’est tout. Michel donnait tout à son métier et à son public. C’était un homme foncièrement simple et sain.»

La dernière fois qu’ils se sont parlé, c’était à la mi-mars, alors qu’il était en Floride. Rien ne laissait présager qu’il allait, un mois plus tard, être hospitalisé d’urgence et mourir. «Il était en pleine forme. Sa voix était forte et solide. Jamais il n’a évoqué qu’il souffrait de quoi que ce soit.» Quelques semaines après, ne se sentant pas très bien et ayant maigri, il avait devancé son retour pour passer des tests. «La maladie l’a pris par surprise», dit-elle, attristée. 

• À lire aussi: La grande histoire d’amour entre Michel Louvain et son public

Un bon sens de l’humour

Lorsqu’elle pense à lui, elle se remémore cette bonne blague qu’elle lui avait faite devant ses milliers de fans au Centre Bell. Il ne s’y attendait pas. «J’étais montée sur la scène et j’avais dit au public que j’avais déjà été mariée à Michel. La salle avait éclaté de rire et lui aussi. J’ai raconté que nous avions participé à l’enregistrement d’une émission tournée en République dominicaine. Lors d’une promenade, j’étais tombée en amour avec la toile d’un peintre local dans un marché. Le vendeur refusait obstinément d’en baisser le prix. J’ai appelé Michel à ma rescousse, le faisant passer pour mon mari. Il a vite compris mon stratagème et a feint l’époux qui ne voulait pas que je dépense davantage son argent. L’homme, pour ne pas perdre cette vente, a accepté mon prix. C’est comme ça qu’un bel après-midi, pendant un instant, j’ai été l’épouse de Michel Louvain!»

De son cher ami, Danielle ne retient que le meilleur, et pour cause. «Michel savait s’amuser. Il chérissait la vérité des gens autour de lui. S’il n’arrivait pas à cerner quelqu’un, il s’en éloignait. Tout comme moi, il n’a jamais fait l’unanimité. Puisque nous n’avons jamais changé pour plaire aux autres, avec le temps, les gens en sont venus à avoir du respect pour nous. Qu’on soit fan du chanteur, de l’homme ou des deux, il est indéniable qu’il a donné le meilleur de lui-même.»

On peut suivre Danielle Ouimet sur ses réseaux sociaux.


À VOIR AUSSI:
17 vedettes québécoises qui se sont exilées en campagne

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus