Marie-Eve Janvier se confie sur leur nouvelle vie de famille à quatre | 7 Jours
/magazines/echosvedettes

Marie-Eve Janvier se confie sur leur nouvelle vie de famille à quatre

Image principale de l'article Confidences sur leur nouvelle vie de famille à 4
Photo : Bruno Petrozza / TVA Pu

En congé de maternité depuis le mois de mars, Marie-Eve Janvier profite pleinement du temps qu'elle passe dans son cocon familial auprès de son chum, Jean-François Breau, et de ses filles, Léa, cinq ans, et Laurence, deux mois. La fière maman ne cache toutefois pas sa hâte de reprendre le travail et se confie sur ses projets.

• À lire aussi:
Marie-Eve Janvier et Jean-François Breau ont accueilli leur deuxième enfant

Tout se passe bien à la maison pour Marie-Eve Janvier depuis la venue au monde de sa petite Laurence, à la fin avril. «J’ai la chance d’avoir un bon bébé! Pour sa part, ma fille Léa est une très bonne grande sœur. Lorsque j’étais enceinte, elle ne comprenait pas à quel point sa vie allait changer. Aujourd’hui, c’est beaucoup plus concret. Elle s’adapte bien! On a deux belles filles en santé. Je ne cacherai toutefois pas que c’est le chaos dans la maison. Je ne vis pas dans un film de Walt Disney, et j’ai parfois la mèche un peu courte à cause du manque de sommeil. Jean-François et moi carburons actuellement à la caféine. Il n’en demeure pas moins que nous sommes bien dans notre bulle familiale. Nous avons parfois l’impression que le temps s’arrête.»

DU TEMPS AVEC SES PROCHES
Avec le déconfinement, Marie-Eve Janvier a surtout hâte de se réunir à nouveau en famille. «La journée où il a été annoncé qu’on avait le droit de se réunir à l’extérieur, ma petite sœur Émilie est venue chez nous. Depuis le début de la pandémie, nous habitons dans la même ville, mais on ne s’est pas beaucoup vues. Je crois que depuis mars 2020, nous sommes plusieurs à avoir adopté une nouvelle façon de vivre. Ce n’est pas facile de quitter cette bulle familiale qu’on s’est créée à la maison. Il est certain que nous allons faire une visite chez mes parents cet été. Nos enfants grandissent vite et nous sommes conscients que c’est difficile pour le cœur des grands-parents de ne pas pouvoir les voir.»      

Marie-Eve Janvier se dit aussi très fière d’être mère de deux filles. «Mes filles deviendront un jour des femmes, et je trouve que c’est un beau rôle que j’ai. Je veux leur inculquer avant tout d’être douces envers elles-mêmes. Moi, je ne l’ai pas beaucoup été dans ma vie, et j’apprends aujourd’hui à être plus douce à mon égard. Je m’estime ainsi plus tolérante et ouverte. Quand j’étais plus dure avec moi-même, je ne me respectais pas et j’étais moins libre de rayonner dans la vie. Je veux que mes filles deviennent des femmes fortes et qu’elles se fassent entendre. Plus tard, elles pourront faire ce qu’elles veulent, je serai toujours là pour les appuyer dans leurs choix et leur donner les outils nécessaires pour avancer.» 

Photo : Julien Faugere


• À lire aussi: Jean-François Breau surprend sa fille pour sa fête et c'est absolument adorable

• À lire aussi:
Jean-François Breau s'ouvre sur sa vision de la paternité

UN PROJET QUI REPREND VIE
Fiancés depuis décembre 2018, Marie-Eve Janvier et Jean-François Breau ont toujours la ferme intention de se marier. «Le mariage est toujours dans l’air. Pour Jean-François, il était très important qu’on se marie devant nos enfants. Il pourra donc réaliser son rêve. Pour l’instant, il n’y a rien de concret, mais ça s’en vient tranquillement. C’est un beau projet à venir sur lequel nous travaillerons plus sérieusement dès que nous pourrons organiser des événements.»

DE BELLES FAMILLES PROFESSIONNELLES
Comblée sur le plan familial, Marie-Eve Janvier ne cache pas avoir hâte de reprendre le travail. «Je recommencerai à animer à la radio de Rythme FM à la mi-août. Comme à l’habitude, je vais coanimer avec Julie Bélanger à l’heure du midi et je poursuivrai ensuite seule l’après-midi. J’ignore la date exacte de mon retour, mais il s’agira de notre troisième saison, à Julie et à moi. J’ai hâte de la retrouver, et je trouve qu’elle a fait du super bon travail avec Brigitte Boisjoli, qui m’a remplacée durant mon absence à l’émission Lunch 80-90. En ce qui me concerne, j’ai un contrat signé avec Rythme FM jusqu’en 2023. Je suis contente de faire partie de cette famille professionnelle, qui m’a accueillie à bras ouverts et grâce à laquelle je peux grandir.» 

Marie-Eve Janvier se dit aussi très heureuse d’avoir intégré l’an dernier la grande famille de TVA à titre d’animatrice d’À tour de rôles. «Cette émission a été pour moi une belle porte d’entrée à TVA. J’ai beaucoup appris sur mon métier d’animatrice grâce à ce projet. Pour l’instant, cinq épisodes d’À tour de rôles, que j’ai enregistrés pendant que j’étais enceinte, n’ont toujours pas été diffusés. J’ignore quand ils le seront et si l’émission sera reconduite ou non. Ce projet a été conçu durant la pandémie, et je crois que TVA est en réflexion à savoir s’il colle encore avec la réalité d’aujourd’hui. C’est un dossier à suivre.»

• À lire aussi: Marie-Eve Janvier se confie sur son nouveau projet d’animation télé

• À lire aussi:
Huit ans après son décès, Marie-Eve et Émilie Janvier rendent hommage à leur frère

LE MEILLEUR PÂTISSIER DU QUÉBEC
Bien que le sort d’À tour de rôles reste à déterminer, Marie-Eve Janvier regarde plutôt vers l’avenir. L’animatrice enregistrera d’ailleurs cet été la compétition culinaire Le meilleur pâtissier du Québec, avec son ami Joël Legendre. «Cette émission est l’adaptation québécoise de The Great British Bake Off, un concept britannique qui a déjà été adapté dans 37 pays. Quand ce projet m’a été présenté, j’étais très heureuse d’embarquer là-dedans. J’ai proposé que Joël Legendre se joigne à moi comme coanimateur. Joël est un gars que j’aime beaucoup. Je le trouve extrêmement talentueux et j’ai énormément de plaisir avec lui. Dans le cadre de cette compétition, nous aurons pour tâche d’accompagner les candidats dans leurs défis et de les aider à faire tomber leur stress. J’espère aussi que nous pourrons goûter à leurs créations. Pour l’instant, nous avons reçu plus de 600 inscriptions. Toutefois, seulement 10 d’entre eux pourront participer à l’émission.» 

De plus, les deux amis seront épaulés dans cette aventure par deux juges réputés dans le monde de la pâtisserie, qui auront la tâche de choisir les candidats qui passeront aux étapes suivantes. «Pour l’instant, l’identité des juges n’a toujours pas été dévoilée. Nous ignorons aussi où et quand cette nouveauté sera diffusée. Tout ce que je peux dire, c’est que les tournages des huit épisodes débuteront à la fin de juillet. Tout sera tourné à l’extérieur, sous un grand chapiteau.» 

Par ailleurs, Marie-Eve Janvier laisse toujours la porte ouverte à de nouveaux projets. «Il y a d’autres trucs dans l’air. Je trouve le monde de la télévision très nourrissant, et j’aimerais y développer mes propres projets. C’est le fun de faire partie d’une gang où je me sens écoutée et où je sens qu’on a envie d’entendre mes idées. Je considère être dans une belle période de ma vie!» s’exclame-t-elle en terminant. 

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus