Chantal Lacroix fait de rares confidences sur sa vie de couple | 7 Jours
/magazines/echosvedettes

Chantal Lacroix fait de rares confidences sur sa vie de couple

Image principale de l'article De rares confidences sur sa vie de couple
Photo : Julien Faugere

Dans la nuit du 25 au 26 mai, la maison de Chantal Lacroix a pris feu. L'animatrice et sa fille, Camly, 10 ans, ont tout perdu dans ce drame, mais puisqu'elles sont autant des résilientes que des battantes, elles ont trouvé des solutions temporaires pour s'en sortir. Plus d'un mois plus tard, Chantal s'est confiée sur l'issue positive de cet épisode grâce à la solidarité et à l'amour de son nouveau chum.

• À lire aussi:
Chantal Lacroix revient sur l'incendie qui a détruit sa maison

• À lire aussi:
Chantal Lacroix remercie le public et partage une photo de sa maison incendiée

Chantal Lacroix n’est pas du genre à s’apitoyer sur son sort, quels que soient les problèmes qu’elle rencontre. «Ça va super bien. J’ai un tempérament qui va nourrir le positif plutôt que le contraire, mais je ne dis pas que tout est beau tout le temps. À travers l’épreuve, on a vécu de la tristesse, on a laissé la place aux émotions qu’on vivait... Il fallait les vivre. Quand la maison brûlait, il y a eu un moment où ma fille et moi, on s’est prises dans nos bras et on a pleuré.» 

Mais très rapidement, les deux sont passées en mode solution et ont fait ce qu’il fallait pour se trouver un nouveau toit et regarder vers l’avenir. L’animatrice est aussi très fière de la manière dont sa fille a réagi durant cette période. «Très rapidement, Camly a commencé à faire de l’humour. J’ai réalisé que le plus bel enseignement que j’ai pu lui donner, c’est ma façon d’agir et d’être. Elle a vu que j’étais très vite dans l’action. J’ai rapidement vu les côtés positifs en me disant qu’on allait avoir une maison neuve, qu’on allait bâtir un projet ensemble. Les souvenirs les plus précieux, on les a avec nous, et les objets qui nous tenaient à cœur, comme la boîte dans laquelle se trouvaient les vêtements d’adoption de Camly, par exemple, on a miraculeusement pu les récupérer.» 

Chantal reconnaît néanmoins que l’épisode a été déstabilisant, mais c’est davantage maintenant qu’elle le réalise. «J’ai encore le même linge que la journée où je suis allée magasiner. On y va étape par étape. Ce matin, je me disais que j’avais besoin de sandales pour l’été. C’est niaiseux, mais il faut racheter les choses, une étape à la fois. On a eu des gens magnifiques qui nous ont aidées. À l’école de Camly, ils avaient fait des collectes de fonds pour donner à des fondations. Les élèves ont décidé de prendre un montant d’argent pour le donner à Camly.» 

Par contre, Chantal a prévenu son entourage qu’elle ne voulait pas de campagne de financement pour lui venir en aide. «J’étais assurée, même si j’y perds, parce qu’on n’est jamais assuré pour le montant réel de ce qu’on possède.» 

Collection personnelle

Collection personnelle



• À lire aussi: Chantal Lacroix à la barre d'une toute nouvelle émission

RAPPROCHEMENT FAMILIAL
Si Chantal et Camly ont toujours été proches, leur relation a pris un nouveau tournant à la suite de cet événement. «Dès le lendemain, j’ai réussi à trouver un condo dans le même quartier, pas très loin de l’école de Camly. Elle est devenue plus autonome et elle prend conscience de la valeur de l’argent. On rachète des choses qu’elle avait, et elle dit parfois que c’est trop cher, qu’elle va prendre juste un ensemble de crayons au lieu de trois.» 

Si Camly a pu voir la manière dont sa mère agit face aux problèmes, la réciproque est aussi vraie. «J’ai découvert ma fille autrement à travers cet épisode. Toute la résilience et l’empathie dont elle a fait preuve m’impressionnent. C’est un côté que je n’avais pas eu la chance de voir. Elle l’a peut-être à l’école, mais, dans ces moments, je ne suis pas avec elle.»

SOUTIEN AMOUREUX
En plus de ses amis, qui ont répondu présents dès les premiers instants, Chantal Lacroix a aussi pu compter sur le soutien de son nouvel amoureux. «J’ai un amoureux extraordinaire, très attentionné et toujours présent. C’est important dans ma vie, d’autant plus que je ne pensais pas qu’une relation arriverait aussi vite. Quand je me suis séparée, je pensais que j’allais être un bout de temps célibataire, notamment à cause de mon âge et du fait que j’étais toujours avec ma fille. En plus, j’étais dans ma reconstruction à ce moment-là. Je ne m’attendais pas à rencontrer quelqu’un.» 

Mais la vie a finalement mis la bonne personne sur son chemin. «On s’est croisés dans un tournoi de golf, et ç’a été instantané. Je n’étais pas encore rendue à cette étape-là, et il a été très patient. Il a compris que j’avais besoin de temps; je n’étais pas prête dans ma tête et dans mon cœur. Mais l’amour, c’est l’amour. Quand tu ressens ce qu’on a pu ressentir tous les deux, tu as l’impression que ça ne t’est jamais arrivé avant. C’est sûr que lorsqu’on tombe amoureux quand on est un peu plus vieux, il y a quelque chose de différent qui s’installe, il n’y a pas la même urgence qu’à 20 ans. Tu fais des choix plus raisonnés, différents.» 

Collection personnelle



• À lire aussi: Mélanie Maynard fait de rares confidences sur son couple

RECONSTRUCTION
Chantal Lacroix pense déjà à l’avenir et projette de faire reconstruire une maison. «J’ai vraiment eu un coup de foudre pour l’emplacement de la maison, et c’est clair que je veux rebâtir. Je veux que ce soit notre projet, à Camly et à moi. Cette maison a tellement joué un rôle important pour moi! Quand je suis allée la visiter avant de l’acheter, j’ai eu un coup de cœur pour les propriétaires. Je ressentais qu’il y avait eu beaucoup d’amour dans cette maison. D’ailleurs, tout le monde qui venait chez nous disait que cette maison avait une âme.» 

L’animatrice voit même une certaine symbolique dans le feu qui a détruit sa demeure. «Je me suis véritablement rebâtie dans cette maison, et là, arrive le feu. C’est comme si c’était pour me dire que tout était correct et que je pouvais repartir. Il y a quelque chose de très symbolique. Je veux rester à cet endroit. De plus, l’école de ma fille est proche, et son papa habite aussi dans le coin.» 

Grâce à son nouvel amoureux, Chantal a aussi découvert un nouveau coin. «Je suis souvent à Bromont, parce que mon chum y habite. J’ai même récemment déménagé une partie de ma business dans cette ville: toute la gestion de la collection Chantal Lacroix. Je connaissais la région, mais j’ai vraiment eu un coup de foudre pour cette municipalité et tout ce qu’elle propose. Une partie de mon personnel vivait déjà dans le coin. Quand je leur ai annoncé que je m’en venais à Bromont, ils étaient très contents.»

PROJETS PROFESSIONNELS
Chantal Lacroix prépare une nouvelle émission, Demain tout est possible, pour la nouvelle plateforme Vrai, qui sera en place à la rentrée. «Je viens en aide à des gens qui sont à la croisée des chemins. Pour les aider à avancer, je vais leur faire rencontrer des personnes qui vont leur donner des conseils. En ce moment, j’ai besoin que les émissions de télé que je fais m’apportent aussi quelque chose à moi, qu’elles me fassent grandir et qu’elles fassent aussi grandir les téléspectateurs. Je suis rendue à cette étape: mes projets doivent m’apporter également quelque chose.» 

L’animatrice n’est plus prise d’une frénésie de travail. Elle a même repoussé le tournage d’une nouvelle émission, qui était prévu au cours de l’été, pour avoir plus de temps pour elle. «Je ne suis plus dans l’urgence de me dire qu’il faut que je sois présente en ondes pour qu’on ne m’oublie pas. J’ai toujours envie de faire de la télé, de contribuer à un monde meilleur, mais avec un équilibre. J’ai découvert, avec la pandémie, qu’on n’a peut-être pas besoin d’autant que ce qu’on pense parfois.»

À VOIR AUSSI: 38 couples oubliés du showbizz québécois

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus