Éléonore Lagacé a un nouvel amoureux | 7 Jours
/magazines/echosvedettes

Éléonore Lagacé a un nouvel amoureux

Image principale de l'article Éléonore Lagacé a un nouvel amoureux
Sébastien St-Jean / Agence QMI

Éléonore Lagacé nous dévoile un autre de ses talents en tant que reporter à Sucré salé. Elle mord dans ce nouveau défi en attendant de nous offrir une chanson de son cruà l'automne. Comblée professionnellement, elle l'est aussi sur le plan amoureux. Enfin, le bonheur se pointe chez celle qui a connu récemment une période plus sombre...

• À lire aussi:
Patrice Bélanger est incapable de se remettre de son fou rire dans ce blooper de Sucré salé

Depuis quelques semaines, Éléonore Lagacé est l’une des nouvelles collaboratrices de Sucré salé, à TVA. «C’est moi qui ai manifesté mon intérêt. J’ai vu, à l’agence qui me représente, qu’on cherchait de nouveaux collaborateurs pour la 20e saison. Mon cœur est sorti de ma poitrine! Je me suis vraiment vue faire ça. J’ai toujours aimé aller à la rencontre des gens dans la vie de tous les jours, et au point de vue professionnel...» 

Celle qui étudie en Chant pop à l’UQAM a été approchée par la direction en septembre 2020 pour animer une vidéo Web de la visite virtuelle de l’université lors de sa journée portes ouvertes. «Ç’a été ma première vraie expérience comme communicatrice.» Elle s’en est servi comme démo, qu’elle a fait parvenir à la production de Sucré salé. Elle voulait le job plus que tout! «Je n’ai jamais travaillé aussi fort pour une audition!» Elle a pu compter sur sa bonne amie Rosalie Bonenfant, qui lui a donné des conseils, en plus d’accepter de se faire interviewer pour les besoins de l’audition. 

LÉO S’EN VIENT...
Cet automne, on la verra dans la série Chaos, à TVA. «J’ai un petit rôle là-dedans. C’était bien le fun, parce que mon personnage jouait de la guitare!» Et elle prépare un album avec ses propres compositions, cachée derrière son alter ego, Léo. Le 1er octobre, elle lancera un premier extrait. «Ça va être de la pop anglophone.» 

La jeune femme a récemment publié sur Instagram une vidéo où elle chante en duo avec sa sœur Ariane. «On a le même cerveau, lance-t-elle à la blague. Quand on fait de la musique ensemble, on n’a même pas besoin de se parler tellement on sait où on s’en va! Un jour, j’aimerais collaborer avec ma petite sœur Ariane, qui n’est pas dans le domaine de la musique, mais qui le pourrait, parce qu’elle a le talent. Elle est instructrice de fitness.» 

D’AUTRES COMPÉTENCES
Si Éléonore fait des études en chant à l’université, c’est parce que, si sa carrière artistique ne fonctionne pas, elle aimerait devenir directrice de chœurs. «J’ai envie de diriger des chorales, parce que c’est ce qui me rendrait aussi heureuse que de performer sur scène.» Elle en est à sa troisième année de baccalauréat, et elle fera ensuite sa maîtrise en direction de chœur à l’Université de Sherbrooke. 

Au cours de la dernière année, elle a aussi mis un pied dans l’humour en offrant sur le Web, en duo avec Arnaud Soly, des vidéos de chansons mal traduites. «Arnaud est mon cousin. Sa mère est une Lagacé, comme mon papa.»

• À lire aussi: Arnaud Soly à la barre d'une nouvelle émission

• À lire aussi: Arnaud Soly double la conférence sur le déconfinement, et c'est à hurler de rire

GROSSE DÉPRIME
Durant la pandémie, Éléonore a connu une période sombre. «Je n’ai jamais autant pleuré de ma vie! Je pleurais tous les jours. Et ce que j’ai trouvé au fond du baril, à part le désespoir, c’est la conscience que je devais prendre en main ma carrière. Je me suis brassée. À un moment donné, je me suis dit: “Je suis tannée, et je suis la seule qui puisse me sortir de cette impasse! Je vais faire les démarches pour avoir du travail, parce que je n’ai plus le choix, je n’ai plus un sou, je n’ai plus rien.” Et je me suis relevée.» 

EN AMOUR
Aujourd’hui, la jeune femme peut compter sur la présence lumineuse de son nouvel amoureux, Olivier. «On forme une équipe du tonnerre! Je ne me suis jamais sentie autant soutenue de toute ma vie par mon partenaire! Il est prof de français, avec un baccalauréat en comptabilité, mais il est artiste à 1000 %; c’est juste qu’il ne fait pas ça dans la vie! Il est le plus drôle au monde, il pourrait être humoriste, et il chante super bien! On chante tout le temps à la maison! Il est passé de comptable à prof de français, et là, on attend son one man show. Il prend son temps.» Ils se sont rencontrés pendant la pandémie et ont emménagé ensemble à la fin de l’année dernière. 

Jusqu’en octobre, Éléonore habitait chez sa mère, Natalie Choquette, avec sa sœur Ariane. Et l’aînée, Florence K., avait emménagé au-dessus. Elles étaient dans une belle bulle familiale. «Je m’ennuie beaucoup de ma famille depuis qu’on n’habite plus ensemble. Ma mère et mes sœurs sont dans le quartier Notre-Dame-de-Grâce, et moi, dans le quartier Rosemont, à Montréal. Ce n’est pas la porte à côté, mais, au moins, je suis voisine de toutes mes meilleures amies!»

À VOIR AUSSI: 35 ENFANTS DE VEDETTES QUI ONT SUIVI LES TRACES DE LEURS PARENTS

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus